Wilaya d'Oran

wilaya (province) d'Algérie

Wilaya d'Oran (31)
Wilaya d'Oran
Immeuble de la Wilaya d'Oran
Image illustrative de l’article Wilaya d'Oran
Localisation de la Wilaya d'Oran
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Chef-lieu Oran
Daïras 9
Communes 26
Président d'APW
Mandat
Mohamed Chalabi (El-Bina)[1]
2021-2026
Wali Said Sayoud
Code wilaya 31
Wilaya depuis 1962
Budget 2,3 milliards de DA[2]
Démographie
Population 1 454 078 hab. (2008)
Densité 688 hab./km2
Rang 2e
Géographie
Coordonnées 35° 42′ nord, 0° 38′ ouest
Superficie 211 400 ha = 2 114 km2
Liens
Site web Site officiel

La wilaya d'Oran (en arabe: ولاية وهران est une subdivision administrative algérienne ayant pour chef-lieu la ville éponyme située au nord-ouest du pays. Elle est peuplée de 1 454 078 habitants en 2008[3] pour une superficie de 2 114 km2,

Géographie modifier

Localisation modifier

La wilaya d'Oran est bordée à l'est par la wilaya de Mostaganem, au sud-est par celle de Mascara, au sud-ouest par celle de Sidi-Bel-Abbès et à l'ouest par celle d'Aïn Témouchent. Son indicatif téléphonique est +213 (0)41.

Histoire modifier

1962 à 1974 modifier

La wilaya est issue de l'ancien département français d'Oran, conservé à l'indépendance et transformé en wilaya par l'ordonnance de 1968. Mais dès 1963, l'arrondissement d'Oran passe de 26 à 11 communes :

Oran, Mers El Kébir (Ain El Turk, Bou-Sfer, El Ançor), Arzew (Saint Léonie, Damesme), Misserghin, Bou-Tlélis, ES-Sénia (Valmy, Sidi Chami), Sainte Barbe du Tlélat (Tafraoui, Mangin), Saint Leu (Port aux Poules), Arcole (Assi Ameur, Assi Ben Okba, Assi Bou Nif), Saint Louis (Legrand, Fleurus), Saint Cloud (Renan, Kléber)

1974 modifier

Elle acquiert sa forme définitive à l'issue du redécoupage de 1974, quand lui furent détachés les daïras de Sidi Bel-Abbès, Aïn Témouchent et Tlélagh, territoires qui formèrent alors la wilaya de Sidi-Bel-Abbès et les daïras de sig et de Mohammadia qui feraient partie de la wilaya de Mascara.

1984 modifier

Lors du dernier découpage de 1984, la wilaya repasse de 11 à 26 communes, les anciennes communes d'avant l'indépendance sont recréées sauf celle de Assi Ameur et une nouvelle est créée, celle de Aïn El Kerma.

Organisation de la wilaya modifier

Depuis le dernier redécoupage administratif de 1984, la wilaya d'Oran est divisée en neuf daïras, sur lesquelles se répartissent 26 communes.

Walis modifier

Le poste de wali de la wilaya d'Oran a été occupé par plusieurs personnalités politiques nationales depuis l'indépendance en .

Walis dans la wilaya d'Oran.
Wali Début Fin
1 Houari Souiah [4]
2
3 Abdelmadjid Méziane [5]
4
5 Abderrahim Settouti
6
7 Abdelghani Akbi
8 Dahou Ould Kablia
9 Abdelaziz Madoui[6] [6]
10 Bouyoucef Boumahdi[6] [6]
11 Mohamed Rachid Merazi[7] [7]
12 Baghdadi Laâlaouna [8]
13 Abdelmalek Sellal
14 Abdelkader Benhadjoudja [9]
15 Ahmed Horri[9] [9] [10]
16 Belaribi Kadri [11]
17 Bachir Frik[11] [11]
18 Ali Bedrici
19 Mostéfa Kouadri Mostéfaï [12]
20 Abdelkader Zoukh[12] [12]
21 Tahar Sekrane
22 Abdelmalek Boudiaf
23 Abdelghani Zalène [13]
24 Mouloud Chérifi[13] [13]
25 Abdelkader Djellaoui[14] [14]
26 Messaoud Djari[15] [16]
27 Said Sayoud[16] [16] en cours

Daïras modifier

 
Les neuf daïras de la wilaya d'Oran

La wilaya d'Oran compte 9 daïras.

  1. Daïra d'Oran ;
  2. Daïra d'Aïn-el-Turk ;
  3. Daïra d'Arzew ;
  4. Daïra de Bethioua ;
  5. Daïra d'Es Senia ;
  6. Daïra de Bir El Djir ;
  7. Daïra de Boutlélis ;
  8. Daïra d'Oued Tlelat ;
  9. Daïra de Gdyel.

Communes modifier

 
Communes de la wilaya d'Oran

La wilaya d'Oran compte 26 communes.

Ressources hydriques modifier

Barrages modifier

Cette wilaya comprend les barrages suivants:

  • Barrage de Béni Bahdel.
  • Barrage de Sidi Abdelli.

Ces barrages font partie des 65 barrages opérationnels en Algérie[17] alors que 30 autres sont en cours de réalisation en 2015[18].

Santé modifier

  • Hôpital d'Oran.
  • Hôpital de Aïn El Turk.
  • Hôpital de Canastel.
  • Hôpital de Sidi Chahmi.
  • Hôpital anti-cancer d'Oran
  • Hôpital ophtalmologique d'Oran
  • Hôpital des pins d'Oran.
  • Hôpital des amandiers d'Oran.
  • Hôpital de point du tour d'Oran.
  • Hôpital Nouar Fadila d'Oran.
  • Hôpital Akid Othmane de Aïn El Turk.
  • Hôpital El Mouhgoun d'Arzew
  • Hôpital pédiatrique d'oran
  • Hôpital Ferradi Mohamed Benamar Gdyel.

Population modifier

La population de la wilaya d'Oran est de 1 454 078 habitants selon le recensement de 2008[3]. 6 communes dépassaient alors la barre des 50 000 habitants[19] :

Évolution démographique
1977 1987 1998 2008 2021
691 660932 4731 213 8391 454 0781 577 556
(Source : recensement[20],[21])
Commune Population[19] Taux de croissance annuel 2008/1998[19]
Oran 609 940     0,4 %
Bir El Djir 152 151     7,8 %
Sidi Chami 104 498     6 %
Es Sénia 96 928     4,2 %
Arzew 70 951     0,6 %
Hassi Bounif 59 671     3,0 %

Pyramide des âges modifier

La pyramide des âges[3] met en avant une importante population jeune : 42,3% de la population a moins de 20 ans et 62,6% est âgée de moins de 30 ans. Le nombre de nouvelles naissances au est de 41 230[22].

La pyramide des âges montre une diminution des naissances à partir de 1993, sans qu'il soit possible de déterminer si la cause en est la guerre civile algérienne, un appauvrissement de la population ou un meilleur contrôle des naissances.

Pyramide des âges de la wilaya d'Oran en 2007[3]
HommesClasse d’âgeFemmes
3 906 
80 et +
5 317 
5 213 
75-79
6 532 
8 188 
70-74
9 138 
13 933 
65-69
14 825 
18 634 
60-64
19 752 
21 816 
55-59
21 410 
23 705 
50-54
24 996 
36 066 
45-49
34 519 
43 507 
40-44
43 503 
52 650 
35-39
52 740 
67 208 
30-34
66 687 
74 470 
25-29
74 446 
82 290 
20-24
81 635 
93 431 
15-19
92 954 
89 154 
10-14
87 144 
81 447 
5-9
78 682 
78 644 
0-4
76 015 

Notes et références modifier

  1. LES NOUVEAUX P/APC ET P/APW D’ORAN INSTALLÉS Les partis islamistes raflent la présidence, site liberte-algerie.com, 23 décembre 2021.
  2. « Le Budget primitif de la wilaya adopté », sur vitaminedz.com
  3. a b c et d Population de la wilaya d'Oran sur le site internet de l'ONS.
  4. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1962/F1962905.pdf
  5. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1963/F1963071.pdf
  6. a b c et d journal officiel du 10 avril 1979, site joradp.dz, consulté le 16 octobre 2022.
  7. a et b Journal officiel du 2 février 1982, site joradp.dz, consulté le 16 janvier 2022.
  8. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1988/F1988052.pdf
  9. a b et c Décret présidentiel du 21 août 1991 portant nomination de walis (journal officiel du 4 septembre 1991), site joradp.dz, consulté le 16 février 2023.
  10. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1992/F1992069.pdf
  11. a b et c Décret présidentiel du 30 juin 1994, site joradp.dz, 30 juin 1994.
  12. a b et c décrets présidentiels du 17 août 2004 (journal officiel du 13 octobre 2004), site gazettes.africa, consulté le 16 février 2023.
  13. a b et c Le président Bouteflika procède à un mouvement dans le corps des walis et des walis délégués, agence APS, 13 juillet 2017.
  14. a et b Mouvement partiel dans le corps des walis et walis délégués, site de l'agence APS, 18 septembre 2019.
  15. « Un mouvement partiel dans le corps des walis et des walis délégués », sur aps.dz, .
  16. a b et c Le Président Tebboune opère un mouvement dans le corps des walis et walis délégués, site aps.dz, 25 août 2021.
  17. https://archive.wikiwix.com/cache/20230707113453/http://www.aps.dz/economie/16069-le-taux-de-remplissage-des-barrages-d%C3%A9passe-les-72-minist%C3%A8re.
  18. liberte-algerie.com, « Plus de 5 milliards de m3 d’eau des barrages déversés en mer !: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com », sur http://www.liberte-algerie.com/
  19. a b et c [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya d'Oran, sur le site de l'ONS.
  20. (en) Algeria: Provinces Major Cities - Population Statistics, sur le site de citypopulation
  21. « PRÉSENTATION DE LA WILAYA », sur wilayaoran.dz (consulté le )
  22. « L'algérie comptait près de 40 millions d'habitants au 1er janvier 2015 », sur Al Huffington Post (consulté le )

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

La bibliographie partielle ci-dessous permet d'élargir et d'approfondir les connaissances sur le contenu de cet article.

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :