Géza von Cziffra

cinéaste, reporter et dramaturge
Géza von Cziffra
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Ostfriedhof (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Médaille d’or pour services rendus à la ville de Vienne (d) ()
Décoration autrichienne pour la science et l'art (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Géza von Cziffra ([t͡sifɾɒ]), né le à Arad dans le Banat, appartenant alors à la Hongrie de l'Empire austro-hongrois, mort le à Dießen am Ammersee en Haute-Bavière, est un cinéaste, scénariste et réalisateur autrichien d'origine hongroise.

BiographieModifier

Géza von Cziffra fut élevé par les Jésuites, puis entra chez les cadets de la marine austro-hongroise pendant la Première Guerre mondiale. Il devient journaliste quelques mois à Budapest, puis s'installe à Vienne en 1920. Il est engagé en 1922 par la Sascha-Filmindustrie et travaille à la mise en scène du film d'animation Les Voyages de Gulliver (1923). Ensuite, il est journaliste pour le Berliner Tageblatt à Berlin et le Welt am Abend (Le Monde du Soir). Il écrit des critiques de théâtre, de cinéma et des critiques littéraires, ainsi que des articles judiciaires ou politiques pour des journaux hongrois.

Cziffra continue à écrire des scénarios et même des pièces de cabaret. Il retourne à Budapest en pour travailler à la Hunnia-Film en tant que réalisateur ou scénariste. Il revient à Berlin en 1936 pour collaborer à plusieurs films et aussi à des mises en scène de pièces de théâtre. Il retourne à Vienne en 1941, où il obtient un succès remarqué pour des films dans le genre Revuefilm (équivalent germanophone des Musicals américains), notamment pour Der Weiße Traum (Le Rêve blanc) en 1943. Il réalise aussi en 1945 à Prague Der leuchtende Schatten, mais il est arrêté en cette fin de guerre par la Gestapo et condamné à six mois de prison. Il en sort le .

Il tourne le premier film autrichien d'après-guerre sous licence américaine en 1945, grâce à sa nouvelle société de production la Cziffra-Film qui exista jusqu'en 1949, et crée une autre société de production en 1952 à Hambourg, Arion-Film. Il se spécialise dans des films musicaux, des comédies musicales ou des films du genre Schlager qui sont extrêmement appréciés du public, avant que celui-ci ne se tourne vers les productions américaines une quinzaine d'années plus tard. Il fait jouer Peter Alexander, Rudolf Platte, Senta Berger, Hubert von Meyerinck, Johannes Heesters, Marika Rökk, etc. Il utilisait des pseudonymes comme scénariste, comme Peter Trenck, Albert Anthony, John Ferguson, Thomas Harrer, Richard Anden ou bien Horace Parker.

Géza von Cziffra s'est marié cinq fois. Il est enterré au cimetière Est de Munich.

FilmographieModifier

Liens externesModifier

(en) Géza von Cziffra sur l’Internet Movie Database