1900 au cinéma

page de liste de Wikipédia
Chronologies
1897 1898 1899  1900  1901 1902 1903
Décennies :
1870 1880 1890  1900  1910 1920 1930
Siècles :
XVIIe XVIIIe  XIXe  XXe XXIe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe IVe
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers
Années du cinéma :
1897 - 1898 - 1899 - 1900 - 1901 - 1902 - 1903
Décennies du cinéma :
1870 - 1880 - 1890 - 1900 - 1910 - 1920 - 1930

ÉvènementsModifier

  • 11 janvier : Henri Joly dépose un brevet pour un système de « mouvement synchronique de rotation de deux mobiles applicable aux appareils cinématographique et phonographique combinés » mis au point avec la participation d'Ernest Normandin. Ils présentent leur système de cinéma parlant au théâtre de la Grande Roue, à Paris, où ils projettent une saynète intitulée Lolotte. Il fonde le 6 février une éphémère « Société anonyme du Biophonographe » qui exploite le système[1].
  • Paris : les premières actualités cinématographiques sont présentées au cinéma Olympia après les attractions.
  • Les frères Lumière effectuent des projections sur un écran de vingt mètres sur quinze mètres.
  • La maison Berthon présente le Phonorama qui permet de synchroniser l'image et le son. On a pu voir et entendre Mme Sarah Bernhardt.
  • Raoul Grimoin-Sanson présente son Cinéorama à l'occasion de l'exposition universelle de Paris sur un écran circulaire, balayé par dix projecteurs synchronisés.
  • Georges Méliès multiplie les tournages de films à trucages : cinquante et un films dans l'année.

Principaux films de l'annéeModifier

FranceModifier

États-UnisModifier

Grande-BretagneModifier

Principales naissancesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Laurent Mannoni, « Repères biographiques sur Henri Joly, l'initiateur technique de Charles Pathé », 1895, revue d'histoire du cinéma, no 21,‎ , p. 16-38 (présentation en ligne)
  2. Marcel Jean, Le Cinéma québécois, Montréal, Boréal, , 2e éd., 127 p. (ISBN 2-7646-0415-7), p. 15.