François Recaborde

joueur français de rugby à XV
François Recaborde

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance
à Pau (France)
Décès (à 48 ans)
à Pau (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste XV : troisième ligne aile
XIII : troisième ligne
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
XV

XIII
1934-0000

Section paloise

Pau XIII
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1934-1934
1934-1934
Drapeau : France Les Pionniers
Drapeau : France France

1 (0)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
US Dax

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

François Recaborde, né le à Pau et mort le dans la même ville, est un joueur français de rugby à XV et de rugby à XIII qui évolue au poste de troisième ligne aile en XV et troisième ligne en XIII. Il effectue la majeure partie de sa carrière de XV au sein du club français de la Section paloise, et fait partie des Pionniers en rugby à XIII.

BiographieModifier

 
Photo des Pionniers en 1934. François Recaborde est le premier en bas en partant de la droite.

Natif de Pau, François Recaborde est connu pour sa carrière au sein de la Section paloise, avec laquelle il est sacré champion de France en 1928[1]. En 1934, il rejoint l'appel de Jean Galia pour donner naissance au rugby à XIII en France en constituant une sélection qui effectuerait une tournée au Royaume-Uni[2]. François Recaborde fait donc partie de cette sélection de dix-sept joueurs emmenée par Galia et composée par de nombreux anciens internationaux français de rugby à XV tels que Jean Duhau, Robert Samatan, Maurice Porra, Charles Petit, Antonin Barbazanges et Léopold Fabre, qui ont de leur côté tous affirmé la mise en place d'un amateurisme marron dans le rugby à XV. Cette tournée en mars 1934 permet à cette sélection de disputer six rencontres contre des clubs anglais ou des sélections régionales anglaises de rugby à XIII. Le , la sélection, appelée plus tard « les Pionniers », est opposée à Wigan pour le premier match de cette tournée. Il dispute au cours de cette tournée plusieurs rencontres dans des conditions météorologiques compliquées n'empêchant pas toutefois le succès de cette tournée et l'enthousiasme des Anglais, notamment du Nord de l'Angleterre, de voir le rugby à XIII naître en France.

De retour d'Angleterre, François Recaborde et la sélection française prépare le premier match officiel de l'équipe de France de rugby à XIII contre l'Angleterre au stade Buffalo. Il évolue pour ce match au poste de troisième ligne derrière la seconde ligne composé de Galia et Duhau. Bien que battue 21-32, l'équipe de France de rugby à XIII sut séduire le public et la presse qui relaie largement l'évènement, l'Auto appela ce code de rugby le « rugby révolutionnaire » dans son édition du 16 avril 1934.

Premier match officiel de l'histoire de l'équipe de France de rugby à XIII

Membre actif de la Résistance intérieure française durant la Seconde Guerre mondiale, il est déporté vers le camp de concentration de Buchenwald[3].

Après sa carrière de joueur, Recaborde occupe la place de conseiller municipal de Pau[3]. Il met également à disposition son expérience sportive au poste d'entraîneur. Il entraîne entre autres l'US Dax dans les années après-guerre à la demande du président Didier Castex[4] jusqu'en 1950, date à laquelle Roger Ducournau lui succède[4],[5].

Le , Recaborde est victime d'un accident de la route : de retour d'un match à Oloron-Sainte-Marie, sa voiture s'écrase contre un platane en bord de route, entre les communes de Gan et de Jurançon[3] ; il décède dans la journée à Pau[6].

PalmarèsModifier

Rugby à XVModifier

En tant que joueurModifier

Rugby à XIIIModifier

En tant que joueurModifier

Détails en sélectionModifier
Match international de François Récaborde sous le maillot de l'équipe de France
Date Adversaire Résultat Compétition Poste Points Essais Pen. Drops
1.   Angleterre 21-32 Test-match Trioisième ligne - - - -

AnecdotesModifier

Une place de la ville de Pau, située dans le quartier du Hédas, porte son nom.

Notes et référencesModifier

  1. « L'historique du club », sur section-paloise.com (consulté le 8 juin 2014).
  2. Garcia 1996, p. 262.
  3. a b et c « 1951 : François Récaborde se tue », La République des Pyrénées, (consulté le 8 juin 2014).
  4. a et b Dussarrat, Bordenave et Dussarrat 2003, p. 28-34.
  5. Arnauld Bernard, « Dax : à 97 ans, Roger Ducournau s’en est allé », Sud Ouest, (consulté le 11 octobre 2016).
  6. « RECABORDE François », sur finalesrugby.fr (consulté le 17 janvier 2021).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Henri Garcia, La fabuleuse histoire du rugby, Éditions de la Martinière, , 935 p. (ISBN 2-7324-2260-6)
  • [Dussarrat, Bordenave, Dussarrat et al. 2003] Étienne Dussarrat, Marcel Bordenave, Bernard Dussarrat et al. (préf. Pierre Albaladejo), Un siècle de sports : 1904-2004, Dax, Aquitaine Presse, , 192 p. (ISBN 2-9520620-1-3, lire en ligne)  
  • Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Pau XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), p. 201
  • Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Recaremborde(sic) François, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), p. 221

Liens externesModifier