Presqu'île

petite péninsule

Une presqu'île, ou presqu'ile[1], est une partie saillante d'une côte, reliée à la terre par un isthme. Elle se distingue notamment d'une péninsule par ses dimensions plus réduites, et aussi par la présence d’un isthme.

Image satellite de la presqu'île de Quiberon.

Par abus de langage, on qualifie également de presqu'île une zone de terre presque intégralement entourée par un cours d'eau important, qu'il s'agisse d'un méandre presque refermé ou d'un confluent dont le tracé est propice : ainsi, à Lyon, on nomme « la Presqu'île » la partie de la ville comprise entre le Rhône et la Saône depuis le pied de La Croix-Rousse jusqu'au confluent ; à Ambialet, la presqu'île est le résultat d'un méandre du Tarn. A Grenoble la Presqu’île est un territoire compris entre l'Isère et le Drac. Ce territoire abrite parmi les plus importants centres de recherches de France.

Quelques presqu'îles

modifier
 
La presqu’île de la ville de Sète.

En France

modifier

Dans le monde

modifier
Afrique
Amériques
Europe

Notes et références

modifier

Articles connexes

modifier