Fotbal Club FCSB

club roumain de football
(Redirigé depuis FC Steaua Bucarest)
FCSB
Logo du FCSB
Généralités
Nom complet Fotbal Club FCSB
Surnoms Roș-Albaștrii
Noms précédents Fotbal Club Steaua Bucarest (jusqu'en 2017)
Fondation
Couleurs Rouge et bleu
Stade Arena Națională
(56 250 places)
Siège Hotel Marriott, Bd. 12 Sept. 90
050726 - Bucarest
Championnat actuel Liga I
Propriétaire Drapeau : Roumanie George Becali
Président Drapeau : Roumanie Valeriu Argăseală
Entraîneur Drapeau : Roumanie Anton Petrea
Joueur le plus capé Drapeau : Roumanie Tudorel Stoica (369)
Meilleur buteur Drapeau : Roumanie Anghel Iordănescu (155)
Site web www.fcsb.ro
Palmarès principal
National[1] Championnat de Roumanie (26)
Coupe de Roumanie (23)
Coupe de la Ligue (2)
Supercoupe de Roumanie (6)
International[1] Coupe des clubs champions (1)
Supercoupe de l'UEFA (1)

Maillots

Kit left arm steaua1718h.png
Kit body steaua1718h.png
Kit right arm steaua1718h.png
Kit shorts.png
Kit socks steaua1718h.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body steaua1617h.png
Kit right arm.png
Kit shorts redstripes.png
Kit socks steaua1617a.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Roumanie de football 2020-2021
0

Le Fotbal Club FCSB, nommé jusqu'en 2017, Fotbal Club Steaua Bucarest connu comme Steaua ou simplement FCSB, est un club roumain de football professionnel basé à Bucarest. Fondée en 1947 sous le nom d'Asociația Sportivă a Armatei București, le club a passé toute son histoire dans la Liga I, en première division roumaine.

Le club était à l'origine une émanation du club omnisports de l'armée roumaine, le CSA Steaua Bucarest. En 1998, le club et les installations ont été vendus à un groupe d'actionnaires dans le cadre d'une politique de privatisation suivant la chute du régime communiste. Cinq ans plus tard, l'un des actionnaires, George Becali devient pleinement propriétaire du club. Cependant, en 2011, l'armée roumaine poursuit le club de football concernant la propriété de la marque Steaua et de ses distinctions honorifiques, ce qui a entraîné de nombreux procès et le changement de nom du club en FCSB début 2017[2],[3].

Renommé en Roumanie mais aussi en Europe, le Steaua est le club roumain qui a joué le plus de fois en Ligue des champions.

Entre 1947 et 2020, le Steaua a remporté le championnat de Roumanie à 26 reprises et la coupe 23 fois, et deux finales européennes disputées ce qui en fait le club le plus titré du pays. Sur le plan continental, il a aussi remporté une Coupe d'Europe des Clubs Champions et la Supercoupe de l'UEFA en 1986.

Histoire du clubModifier

 
Les joueurs du Steaua après leur sacre à la Coupe des clubs champions européens 1985-1986

Le Fotbal Club Steaua București (L’étoile de Bucarest) a vu le jour le , par un ordre du Ministre de la Défense, Mihai Lascăr. À l’été 1946, quelques généraux et officiers supérieurs de l’armée roumaine ont entamé les démarches pour la création d’un club militaire et d’une équipe de football représentatifs de l’armée. Quelques mois plus tard, au printemps 1947, le club Asociația Sportivă a Armatei (L’Association Sportive de l’Armée) est créé.

Ștefan Septville, capitaine de l’équipe, devient également son responsable technique. La même année, alors qu’elle doit jouer un match de barrage pour son accession en Divizia B (seconde division), l’AS Armata Bucarest est directement admise en Divizia A, l’élite roumaine, à la place de l’équipe Carmen, exclue de toute activité sportive. Le premier entraîneur du promu est Coloman Braun-Bogdan. Devenue entretemps Casa Centrală a Armatei (La Maison Centrale de l’Armée), le club remporte son premier championnat en 1951, sous la baguette de Gheorghe Popescu, lieutenant à l’époque de la création de l’équipe. CCA gagnera encore 5 titres de Champion de Roumanie en 10 ans. Et c’est à l’été 1962 que l’équipe prend son nom actuel : Steaua București.

Son titre le plus glorieux restant la Coupe d'Europe des clubs champions de 1986, remportée à Séville le face au FC Barcelone, grâce notamment à son gardien Helmuth Duckadam, héros de cette soirée en arrêtant les 4 tirs au but catalans (0-0, 2-0 aux tirs au but). Le Steaua battra ensuite le Dynamo Kiev en Supercoupe d’Europe (1-0, but de Gheorghe Hagi) au stade Louis-II, à Monaco.

En 2013, le Steaua remporte son 24e titre national et a par la suite atteint la phase de groupes de la Ligue des champions de l'UEFA 2013-2014. Il répète sa performance précédente au cours de chacune des deux prochaines années, remportant le championnat en 2014 et 2015.

Après que le ministère de la Défense eut engagé une action en justice contre le FC Steaua București en 2011[4], affirmant que l'armée roumaine était les propriétaires légitimes du logo, des couleurs, des titres et du nom du Steaua, le Comité exécutif de la Fédération roumaine de football approuve une demande de modifier le nom du club de « SC Fotbal Club Steaua Bucureşti SA » en « SC Fotbal Club FCSB SA » le 30 mars 2017[5],[6], à la suite de nouvelles décision de justice. Le CSA Steaua Bucarest avait déjà annoncé qu'il recréerait son club de football à l'été de la même année[7]. George Becali a toutefois annoncé que son équipe conserverait ses titres et le Coefficient UEFA, et espérait également retrouver son nom dans un avenir proche[8].

Entre 2016 et 2019, le FCSB termine à chaque fois en tant que finaliste de la ligue, devenant ainsi le premier club en Roumanie à le faire pour la quatrième année consécutive. Le 5 juillet 2019, une autre décision défavorable a été rendue contre l'équipe. Selon la justice, le CSA Steaua a la légitimité pour revendiquer les titres du club jusqu'en 2003, mais la décision n'est pas définitive[9].

Résultats sportifsModifier

PalmarèsModifier

Compétitions nationales Compétitions internationales
Anciennes compétitions

Adversaires européensModifier

Personnalités du clubModifier

EntraîneursModifier

Effectif actuel (2020-2021)Modifier

Effectif professionnel du FCSB de la saison 2020-2021
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[11] Nom Date de naissance Sélection[12] Club précédent
1 G   Straton, CătălinCătălin Straton 09/10/1989 (31 ans) Dinamo Bucarest
12 G   Udrea, MihaiMihai Udrea 20/07/2001 (19 ans) Formé au club
32 G   Târnovanu, ȘtefanȘtefan Târnovanu 09/05/2000 (21 ans) Roumanie U19 Politehnica Iași
99 G   Vlad, AndreiAndrei Vlad 15/04/1999 (22 ans) Roumanie espoirs U Craiova
2 D   Crețu, ValentinValentin Crețu 02/01/1989 (32 ans) Roumanie Gaz Metan Mediaș
3 D   Panțîru, IonuțIonuț Panțîru 19/03/1996 (25 ans) Politehnica Iași
4 D   Miron, GeorgeGeorge Miron 28/05/1994 (26 ans) Roumanie espoirs FC Botoșani
6 D   Haruț, DenisDenis Haruț 25/02/1999 (22 ans) Roumanie espoirs FC Botoșani
17 D   Cristea, IulianIulian Cristea 17/07/1994 (26 ans) Roumanie Gaz Metan Mediaș
18 D   Soiledis, AristidisAristidis Soiledis 08/02/1991 (30 ans) Grèce espoirs FC Botoșani
28 D   Pantea, AlexandruAlexandru Pantea 11/09/2003 (17 ans) Roumanie U17 Formé au club
33 D   Radunović, RistoRisto Radunović 04/05/1992 (29 ans) Monténégro Astra Giurgiu
5 M   Simion, GabrielGabriel Simion 22/05/1998 (22 ans) Formé au club
8 M   Filip, LucianLucian Filip 25/09/1990 (30 ans) Roumanie espoirs Formé au club
11 M   Moruțan, OlimpiuOlimpiu Moruțan 25/04/1999 (22 ans) Roumanie espoirs FC Botoșani
16 M   Nedelcu, DragoșDragoș Nedelcu 16/02/1997 (24 ans) Roumanie Viitorul Constanța
20 M   Vînă, IonuțIonuț Vînă 20/02/1995 (26 ans) Viitorul Constanța
23 M   Popescu, OvidiuOvidiu Popescu 27/02/1994 (27 ans) Roumanie ACS Poli Timișoara
24 M   Ion, RobertRobert Ion 05/09/2000 (20 ans) Formé au club
25 M   Perianu, OvidiuOvidiu Perianu 16/04/2002 (19 ans) Roumanie U18 Formé au club
26 M   Oaidă, RăzvanRăzvan Oaidă 02/03/1998 (23 ans) Roumanie espoirs FC Botoșani
27 M   Olaru, DariusDarius Olaru 03/05/1998 (23 ans) Roumanie espoirs Gaz Metan Mediaș
37 M   Popescu, OctavianOctavian Popescu 27/12/2002 (18 ans) Roumanie espoirs Formé au club
89 M   Șut, AdrianAdrian Șut 30/04/1998 (23 ans) Academica Clinceni
7 A   Coman, FlorinelFlorinel Coman 10/04/1998 (23 ans) Roumanie Viitorul Constanța
9 A   Vukušić, AnteAnte Vukušić 04/06/1991 (29 ans) Croatie Olimpija Ljubljana
10 A   Tănase, FlorinFlorin Tănase   30/12/1994 (26 ans) Roumanie Viitorul Constanța
Entraîneur(s)
  •   Anton Petrea
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Thomas Neubert
  •   Horia Codorean
Entraîneur(s) des gardiens
Médecin(s)
  •   Flavian Aramitu
Directeur sportif
  •   Mihai Stoica

Légende

 

Joueurs prêtésModifier

No. Nat. Position Nom du joueur
22   A Cristian Dumitru (au Argeș Pitești)
30   M Ovidiu Horșia (au Gaz Metan Mediaș)
  G Răzvan Ducan (au Mioveni)
  D Marius Briceag (au FC Voluntari)
No. Nat. Position Nom du joueur
  D Ștefan Cană (au Politehnica Iași)
  M Mihai Roman (au FC Botoșani)
  M Ianis Stoica (au CSM Slatina)

Statistiques individuelles en championnatModifier

Dix joueurs les plus capés
Nom Matchs Carrière au club
  Tudorel Stoica 369 19751989, 19901991
  Marius Lăcătuș 357 19831990, 19932000
  Anghel Iordănescu 317 19681982, 19851986
  Iosif Vigu 313 19661973, 19741980
  Ștefan Iovan 291 19801991, 19921993
  Ștefan Sameș 274 19731983
  Lajos Sătmăreanu 271 19651975
  Gheorghe Constantin 264 19551969
  Teodor Anghelini 264 19741984
  Gavril Balint 263 19801990
Dix meilleurs buteurs
Nom Buts Matchs Carrière au club
  Anghel Iordănescu 155 317 19681982, 19851986
  Gheorghe Constantin 148 264 19551969
  Victor Pițurcă 137 174 19831989
  Florea Voinea 106 197 19611970, 19721973
  Marius Lăcătuș 98 357 19831990, 19932000
  Marcel Răducanu 94 229 19721981
  Ion Alecsandrescu 88 168 19501951, 19531961
  Viorel Năstase 77 177 19711980
  Gheorghe Hagi 76 97 19861990
  Ilie Dumitrescu 75 172 19861987, 19881994, 19981999

Joueurs emblématiquesModifier

Image et identitéModifier

Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

InfrastructuresModifier

Le FCSB disputait ces matchs au Stade Steaua entre 1974 et 2015 qui comportait 28 000 places et pouvait accueillir des matchs de Ligue des champions. Ce stade ouvert en 1974 a été fermé puis démoli en 2018. Il devrait être remplacé par un nouveau stade de 31 000 qui devrait ouvrir en 2021.

En attendant le FCSB dispute ces matchs à l'Arena Națională depuis 2015. C'est un stade qui comporte 55 600 places et accueille aussi l'équipe nationale de Roumanie.

SupportersModifier

D'après une étude réalisée en juin 2007, le Steaua Bucarest est le club de football le plus populaire de Roumanie (42 %), suivi par le Dinamo Bucarest (12 %) et le Rapid Bucarest (9 %). La majeure partie des supporters du Steaua est à Bucarest, particulièrement dans les quartiers voisins du Stade Ghencea, qui couvrent toute la moitié sud de la capitale roumaine. Le club possède également un grand nombre de fans à l'intérieur du pays mais aussi à l'étranger grâce aux émigrés roumains.

Le mouvement Ultra du Steaua commença en 1995 avec la formation de l'Armata Ultra (AU), le premier groupe d'ultras organisés de Bucarest et le deuxième de Roumanie, après le Commando Viola Ultra Curva Sud du Politehnica Timișoara. Le groupe augmenta rapidement le nombre de ses membres mais fut dissout en 2001 à cause de problèmes internes. Actuellement, il existe divers groupes, situés en tribune nord (appelée Peluza Nord) : Sharks Ferentari, Tineretului Korps, Titan Boys, Nucleo, Gruppo Tei, Skins Berceni, Insurgenții, Armata 47, Ultras Colentina, Gruppo Est Voluntari, Triada, Roosters ou en tribune sud (Peluza Sud) : Ultras, Stil Ostil, Glas, Vacarm, Banda Ultra.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • (ro) Marin Ciuperceanu, Cu echipa de fotbal Steaua pe două continente, Editura Militară, 1972
  • (ro) Marin Ciuperceanu, Reporter pentru Steaua, Editura Militară, 1978
  • (ro) Horia Alexandrescu, Steaua Campioana Europei, Editura Militară, 1986
  • (ro) Constantin Brancu, Din culisele supercampioanei, Tempus SRL, 1994
  • (ro) Andrei Vochin, Super Steaua, ProSport, 2001
  • (ro) Cătălin Oprișan, Steaua - Legenda unei echipe de fotbal, TAJ Books, 2008, (ISBN 978-973-0-06160-4)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en-GB) Emanuel Rosu, « Where the team has no name: the fight over Steaua Bucharest’s identity | Emanuel Rosu », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2019)
  3. (ro) « Belodedici intervine in scandalul FCSB – CSA! "Generalii au fugit cu buzunarele pline si i-au dat echipa lui Becali" Ce spune de proiectul CSA Steaua! », Sport.ro,‎ (lire en ligne)
  4. « Steaua Bucharest change name to FC FCSB », Special Broadcasting Service, (consulté le 25 avril 2017)
  5. « Deciziile Comitetului Executiv din 30 martie 2017 » [« The Executive Committee's decisions on 30 March 2017 »] [archive du ], Fédération roumaine de football, (consulté le 30 mars 2017)
  6. (ro) « Becali a dezvăluit, în direct la Digi Sport, motivul pentru care de mâine echipa sa îşi va schimba numele » [« Becali unveiled the reason why his team will change its name tomorrow »], Digi Sport,
  7. (ro) « Şi-au pus antrenor, acum aduc jucătorii. Lăcătuş: "Până la jumătatea lunii iulie, vrem să începem pregătirea cu 25–26 de jucători" » [« They named a head coach, now they bring players. Lăcătuş: "Until mid-July, we wish to start the training with 25–26 players" »], Pro Sport, (consulté le 29 mars 2017)
  8. (ro) « Ultima zi cu "Steaua" " Anunţ-şoc făcut de Becali: "De mâine e gata" » Anunț IMPORTANT despre palmaresul echipei » [« Last day as "Steaua" " Shocking statement made by Becali " Important announcement about the club's honours »], (consulté le 29 mars 2017)
  9. (ro) « Reacţia lui Gigi Becali, după ce a pierdut palmaresul de până în 2003. Ce urmează pentru FCSB » [« Gigi Becali's reaction, after he lost the honours until 2003. What follows for FCSB »], Digi Sport, (consulté le 14 juillet 2019)
  10. « Steaua Bucarest : Mirel Radoi suspendu de banc par l'UEFA - Foot - ROU », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 24 juillet 2020).
  11. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  12. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externesModifier