Coupe des clubs champions européens 1985-1986

Coupe des clubs champions européens 1985-1986
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) UEFA
Édition 31e
Lieu(x) Finale : Sánchez Pizjuán,
Séville (Espagne)
Participants 31 équipes
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarest (1)
Finaliste Drapeau : Espagne FC Barcelone
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Suède Torbjörn Nilsson (7)

Navigation

La Coupe des clubs champions européens 1985-1986 a vu la victoire du Steaua Bucarest.

Il s'agit de la première Coupe des clubs champions européens gagnée par un club roumain.

Suite au drame d'Heysel, tous les clubs anglais sont exclus des compétitions européennes durant 5 ans, impliquant qu'aucun club anglais ne soit en phase finale de cette édition de la coupe des clubs champions européens.

La compétition s'est terminée le par la finale au Sánchez Pizjuán à Séville.

Seizièmes de finaleModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Vejle BK   2 - 5   Steaua Bucarest 1 - 1 1 - 4
Budapest Honvéd   5 - 1   Shamrock Rovers FC 2 - 0 3 - 1
Zénith Saint-Pétersbourg   4 - 0   Vålerenga IF 2 - 0 2 - 0
Kuusysi Lahti   4 - 2   FK Sarajevo 2 - 1 2 - 1
Górnik Zabrze   2 - 6   Bayern Munich 1 - 2[1] 1 - 4
BFC Dynamo   1 - 4   Austria Vienne 0 - 2 1 - 2
Rabat Ajax FC   0 - 10   Omonia Nicosie 0 - 5[2] 0 - 5
IFK Göteborg   5 - 3   Botev Plovdiv 3 - 2 2 - 1
FC Girondins de Bordeaux   2 - 3   Fenerbahçe 2 - 3 0 - 0
Linfield FC   3 - 4   Servette FC 2 - 2 1 - 2
ÍA Akranes   2 - 7   Aberdeen FC 1 - 3[3] 1 - 4
AS La Jeunesse d'Esch   1 - 9   Juventus 0 - 5[4] 1 - 4
Hellas Vérone   5 - 2   PAOK Salonique 3 - 1 2 - 1
FC Porto   2 - 0   Ajax Amsterdam 2 - 0 0 - 0
Sparta Prague   2 - 2e   FC Barcelone 1 - 2 1 - 0
RSC Anderlecht   Q. - forfait[5]   Everton FC - -

Huitièmes de finaleModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Budapest Honvéd   2 - 4   Steaua Bucarest 1 - 0 1 - 4
Zénith Saint-Pétersbourg   3 - 4   Kuusysi Lahti 2 - 1 1 - 3ap
Bayern Munich   7 - 5   Austria Vienne 4 - 2 3 - 3
RSC Anderlecht   4 - 1   Omonia Nicosie 1 - 0 3 - 1
IFK Göteborg   5 - 2   Fenerbahçe 4 - 0 1 - 2
Servette FC   0 - 1   Aberdeen FC 0 - 0 0 - 1
Hellas Vérone   0 - 2   Juventus 0 - 0 0 - 2
FC Barcelone   3 - 3e   FC Porto 2 - 0 1 - 3

Quarts de finaleModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
Steaua Bucarest   1 - 0   Kuusysi Lahti 0 - 0 1 - 0[6]
Bayern Munich   2 - 3   RSC Anderlecht 2 - 1 0 - 2
Aberdeen FC   2 - 2e   IFK Göteborg 2 - 2 0 - 0
FC Barcelone   2 - 1   Juventus 1 - 0 1 - 1

Demi-finalesModifier

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour Tab
RSC Anderlecht   1 - 3   Steaua Bucarest 1 - 0 0 - 3 -
IFK Göteborg   3 - 3   FC Barcelone 3 - 0 0 - 3 ap 4 - 5

FinaleModifier

7 mai 1986 Steaua Bucarest   0 - 0 a. p.   FC Barcelone Stade Ramón-Sánchez-Pizjuán, Séville
20:15 WEST
Spectateurs : 70 000
Arbitrage :   Michel Vautrot
Rapport
Majearu  
Bölöni  
Lăcătuș  
Balint  
Tirs au but
2 - 0
  Alexanko
  Pedraza
  Pichi Alonso
  Marcos
Steaua
Barcelona
STEAUA BUCAREST:
GB 1   Helmuth Duckadam
ArD 2   Ștefan Iovan (c)
ArG 3   Ilie Bărbulescu   107e
DC 4   Adrian Bumbescu   21e
ArG 5   Lucian Bălan   72e
DC 6   Miodrag Belodedici
Att 7   Marius Lăcătuș   26e
MD 8   Mihail Majearu
Att 9   Victor Piţurcă   111e
MG 10   Gavril Balint
Moff 11   László Bölöni   31e
Remplaçants:
Mil 13   Anghel Iordănescu   72e 
Att 16   Marin Radu   111e 
Entraîneur:
  Emeric Jenei
 
FC BARCELONE:
GB 1   Urruti
Ard 2   Gerardo
DC 3   Migueli
ArG 4   Julio Alberto   23e
Mdf 5   Víctor Muñoz
DC 6   José Ramón Alexanko (c)
Att 7   Francisco Carrasco   21e
Moff 8   Bernd Schuster   85e
MD 9   Ángel Pedraza
Att 10   Steve Archibald   100e
MG 11   Marcos
Remplaçants:
DC 14   José Moratalla   85e 
Att 16   Pichi Alonso   100e 
Entraîneur:
  Terry Venables

Notes et référencesModifier

  1. Match aller à Chorzów.
  2. Match aller à La Valette.
  3. Match aller à Reykjavik.
  4. Match aller à Luxembourg.
  5. Suite au drame du Heysel, les clubs anglais sont suspendus de toutes compétitions européennes, la sanction intervenant après le tirage au sort
  6. Match retour à Helsinki.