Omonia Nicosie

club de football chypriote
Omónia Nicosie
Logo du Omónia Nicosie
Généralités
Nom complet Athletic Club Omónia Nicosie
Surnoms Vasílissa (La Reine)
Fondation (72 ans)
Couleurs Blanc et vert
Stade Neo GSP
(23 400 places)
Siège 5 Papanicoli Str.
PO Box 617
1077, Nicosie
Championnat actuel Championnat de Chypre
Président Drapeau : Chypre Antonis Tzionis
Entraîneur Drapeau : Norvège Henning Berg
Palmarès principal
National[1] Championnat de Chypre (20)
Coupe de Chypre (14)
Supercoupe de Chypre (16)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Chypre de football 2020-2021
0

Le Athletic Club Omónia Nicosie (en grec moderne : Αθλητικός Σύλλογος Ομόνοια Λευκωσίας), plus couramment abrégé en Omónia Nicosie, est un club chypriote de football professionnel fondé en 1948 et basé à Nicosie, la capitale du pays.

HistoireModifier

HistoriqueModifier

Histoire du clubModifier

Le club a été fondé en 1948 et est devenu membre de la fédération de football de Chypre en 1953. En tant qu'association sportive, il compte également des équipes de basketball, volleyball, futsal et de cyclisme.

L’Omonia a remporté 20 championnats, 14 coupes de Chypre, 15 supercoupes et 5 doublés – en 1972, 1974, 1981, 1982 et 1983 – depuis 1948, ce qui en fait l’équipe ayant le meilleur palmarès ces soixante dernières années, depuis la création de la ligue. La fédération de football de Chypre l’a ainsi officiellement qualifiée de « meilleure équipe chypriote du XXe siècle ».

L’Omonia reste la seule équipe à avoir gagné la coupe de Chypre quatre fois de suite, de 1980 à 1983.

À la fin de la saison 2017/18, le club connaît un virage historique. Alors que le club a toujours été lié à la formation politique AKEL, d'obédience communiste, il est racheté par l'homme d'affaire Stavros Papastavrou[2]. Ce rachat provoque la création par des supporters mécontents du PAC Omonia 1948, un club conforme aux valeurs originelles du club[3].

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Compétitions nationales
 

Adversaires européensModifier

Personnalités du clubModifier

Présidents du clubModifier

Entraîneurs du clubModifier

Anciens joueurs du clubModifier

Effectif actuel [Quand ?]Modifier

[5]

No. Nat. Position Nom du joueur
1   G Constantinos Panagi
2   D Joel Pereira
3   D Christian Manrique
6   D Michael Lüftner (en prêt de Copenhague)
7   A Miku
8   M Vítor Gomes
11   M Éric Bauthéac
15   D Tomáš Hubočan
16   M Jordi Gómez
17   D Jan Lecjaks
18   M Hen Ezra
20   M Michael Ortega
21   M Marinos Tzionis
No. Nat. Position Nom du joueur
22   D Ádám Lang
23   G Francis Uzoho (en prêt du Deportivo La Corogne)
27   A Matt Derbyshire
30   M Nikolas Panayiotou
31   D Ioannis Kousoulos
35   M Charis Mavrias
49   M Fanos Katelaris
70   A Thiago
75   A Loizos Loizou
76   M Charalambos Charalambous
77   A Demetris Christofi (capitaine)
80   A Andronikos Kakoullis
98   G Charalambos Kyriakides

SupportersModifier

On compte deux groupes de supporters majeurs, Fan Club et Gate 9. Ce dernier, fondé en 1992, étant le groupe le plus important et le plus actif dans le pays. Le club prit son nom du père de Kóstas Kaïáfas, Sotíris Kaïáfas, qui gagna le Soulier d'or européen en 1976. Depuis, des dizaines de milliers de fans suivent l’équipe à travers l’Europe et l’Asie.

Les supporters du club sont principalement des personnes s’identifiant politiquement à gauche et appartenant à la « classe ouvrière » ou « cols bleus ». Les supporters sont ainsi souvent qualifiés de « communistes »[6][réf. nécessaire]. Les drapeaux chypriotes sont toujours portés par les supporters de l’Omonia, depuis que la gauche politique supporte l’indépendance et le non-alignement de Chypre. En plus du drapeau chypriote, des drapeaux à l’effigie de Che Guevara sont souvent présents dans le stade. Les supporters de l’Omonia ont aussi d’importants liens avec d’autres clubs de supporters européens classés à gauche comme l’Olympique de Marseille, AS Livourne (Italie), le Standard de Liège (Belgique) et St. Pauli (Allemagne).

En 2001, le club a battu le record de vente de tickets avec 109 303 tickets vendus sur une saison, ce nombre atteignant 143 033 en 2004.

En conflit depuis plusieurs saisons avec la direction de l'Omonia Nicosie, la vente du club à l'homme d'affaire Stavros Papastavrou va être la goutte d'eau de trop pour une grande partie de la Gate 9 qui créé en réaction l'Athletic Club du Peuple Omonia 1948 (Aθλητικό Λαϊκό Σωματείο Ομόνοια 1948[7]). Son slogan principal est “Nous ne commençons pas, nous continuons”, car selon ses membres ce nouveau club perpétue les valeurs des fondateurs de 1948[3].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en-GB) George Psyllides, « Historic turn as Omonia taken over by private company », sur Cyprus Mail, (consulté le 7 août 2019)
  3. a et b Yann Dey-Helle, « Le PAC Omonia 1948, un nouveau club pour continuer d’écrire l’histoire », sur Dialectik Football, (consulté le 7 août 2019)
  4. « Copia archivada » (consulté en 4 de septiembre de 2014)
  5. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://www.omonoiafc.com.cy/omada/#first_team
  6. (en-US) « History of Gate 9 | Rebel Ultras » (consulté le 7 août 2019)
  7. (el) « ΟΜΟΝΟΙΑ 1948 Επίσημη Ιστοσελίδα | Ομόνοια 1948 - Επίσημη Ιστοσελίδα », sur ΟΜΟΝΟΙΑ 1948 Επίσημη Ιστοσελίδα (consulté le 7 août 2019)