Ouvrir le menu principal

La Fédération nationale des chasseurs (FNC) est une organisation française de chasseurs. Elle est présidée par Willy Schraen, depuis août 2016.

RôleModifier

Son rôle est défini par l'arrêté du 27 juin 2001[1] modifié en février 2018[2] qui précise en particulier que : "La Fédération nationale des chasseurs assure la représentation des fédérations départementales, interdépartementales et régionales des chasseurs à l’échelon national dont elle coordonne l’action. [Elle] est chargée d’assurer la promotion et la défense de la chasse ainsi que la représentation des intérêts cynégétiques. [...] [Elle] Elle élabore une charte de la chasse en France pour exposer les principes d’un développement durable de la chasse et sa contribution à la conservation de la biodiversité. [...] Elle peut être consultée par le ministre chargé de la chasse sur la mise en valeur du patrimoine cynégétique, la protection de la faune sauvage et de ses habitats et les conditions de l’exercice de la chasse".

OrganisationModifier

Elle est présidée par Willy Schraen, également président de la fédération départementale des chasseurs du Pas-de-Calais, depuis août 2016[3].

LicenciésModifier

Elle regroupe l’ensemble des fédérations départementales et régionales des chasseurs et représente environ 1,1 million de chasseurs français.

La FNC revendique 1 139 000 licenciés pour l'année 2016-2017, contre 2,2 millions en 1975. À 53 %, ces chasseurs licenciés sont âgés de 55 ans et plus. La répartition géographique et sociologique des licenciés montre une part importante de la Corse et de la Sologne, comme des cadres et des professions libérales. Moins de 10 % des chasseurs licenciés détiennent un permis national, la majorité se contentant d'un permis départemental[4].

LobbyingModifier

La FNC est considérée comme un lobby puissant[5], qui rémunère Thierry Coste environ 200 000 euros par an pour son activité de conseil en relations publiques, mais qui est cependant absente du registre des représentants d'intérêts de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (Hatvp)[6].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Journal officiel du 28/6/2001
  2. Journal officiel du 14 février 2018
  3. « Willy Schraen élu à la tête de la Fédération nationale des chasseurs », sur lejsl.com,
  4. Laura Motet et Anne-Aël Durand, « Sur 1,1 million de chasseurs, moins de 10 % possèdent un permis national », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2018)
  5. Marie-Béatrice Baudet, « Le lobby des chasseurs sort du bois avant la présidentielle », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2018)
  6. Maxime Vaudano, « Les lobbys ont-ils leur place dans les cercles du pouvoir ? », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2018)

Articles connexesModifier