Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Évangéline.
Evangeline Lilly
Description de cette image, également commentée ci-après
Evangeline Lilly au Comic-Con de San Diego, en 2014.
Nom de naissance Nicole Evangeline Lilly
Naissance (39 ans)
Fort Saskatchewan, Alberta, Canada
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Profession actrice
Films notables Le Hobbit (saga)
Ant-Man
Ant-Man et la Guêpe
Avengers : Endgame
Séries notables Lost : Les Disparus

Evangeline Lilly est une actrice canadienne, née le à Fort Saskatchewan.

Elle est mondialement connue pour avoir interprété Kate Austen dans la série télévisée Lost : Les Disparus, ainsi que Tauriel dans la trilogie cinématographique Le Hobbit, et Hope van Dyne dans l'Univers cinématographique Marvel à partir du film Ant-Man sorti en 2015.

Sommaire

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Elle est la fille d'un professeur d'économie et d'une esthéticienne et a travaillé quelques mois dans une ONG aux Philippines.[réf. nécessaire]

Elle est découverte dans les rues de Kelowna par un membre de l'agence Ford. Elle se décide à signer un contrat avec celle-ci afin de payer ses études à l'université de la Colombie-Britannique.[réf. nécessaire]

CarrièreModifier

Révélation télévisuelle (années 2000)Modifier

 
Aux 60èmes Emmy Awards, en septembre 2008, pour Lost : Les Disparus.

Elle apprend son métier sur une poignée de séries télévisées, comme Smallville, trois épisodes diffusés en 2003, ou encore Tru Calling : Compte à rebours.

Elle fait ses premiers pas au cinéma en 2003 : elle apparaît brièvement dans Freddy contre Jason de Ronny Yu, puis joue une policière dans Lizzie McGuire, le film de Jim Fall, et une mannequin dans Stealing Sinatra de Ron Underwood

En 2004, elle vient une nouvelle fois d'apparaître dans un simple rôle de presque figurante dans la comédie potache FBI : Fausses blondes infiltrées de Keenen Ivory Wayans, quand elle est choisie par J.J. Abrams et Damon Lindelof pour intégrer le casting de la série d'aventure fantastique qu'ils viennent de développer pour la chaîne ABC, Lost : Les Disparus. Elle vient alors à peine de tenir un second rôle dans un petit film, une co-production canadienne, Un long week-end, de Pat Holden.

Inconnue un an auparavant, le rôle principal féminin de la série, celui de Kate Austen, fugitive et survivante du vol Oceanic 815, fait d'elle une star internationale quand s'achève la première saison, en mai 2005. Elle signe alors plusieurs contrats publicitaires, dont l'un des plus prestigieux est celui avec l'Oréal. Elle est l'une des rares actrices de la série à participer à pratiquement tous les épisodes, jusqu'en mai 2010, date de fin de la série, et décroche plusieurs nominations à diverses cérémonies.

Parallèlement à la série, tournée à Hawaï, elle ne participe qu'à deux films : le thriller psychologique Et après, co-production canadienne de Gilles Bourdos sortie en 2008, puis le thriller militaire Démineurs de Kathryn Bigelow où elle incarne Connie James, l'épouse du personnage principal incarné par Jeremy Renner. Le film sort début 2009 et est largement acclamé par la critique.

Confirmation commerciale (années 2010)Modifier

 
A New York, en novembre 2014, à une séance de dédicace de son livre, et tenant un exemplaire du Hobbit.

En 2011, soit un an après la fin de Lost : Les Disparus, elle joue dans la comédie de science-fiction familiale Real Steel, réalisée par Shawn Levy, et portée par la star Hugh Jackman. Le film rencontre un large succès commercial.

Elle persévère dans la fiction de genre en intégrant le casting de la trilogie préquelle Le Hobbit, réalisée par Peter Jackson. Elle joue en effet dans les deuxième et troisième chapitres : Le Hobbit : La Désolation de Smaug, sorti en décembre 2013 et Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées, sorti en décembre 2014[1]. Elle y incarne un personnage inédit dans le livre Le Hobbit de J. R. R. Tolkien, l'elfe nommée Tauriel, ce qui signifie « fille de la forêt ». Les deux blockbusters connaissent un énorme succès commercial dans le monde.

Parallèlement, elle écrit un livre pour enfants intitulé The Squickerwonkers, illustré par Johnny Fraser-Allen et préfacé par Peter Jackson, sorti en 2013[2].

En 2014, elle est choisie par le cinéaste Edgar Wright pour le premier rôle féminin d'un autre blockbuster : le nouveau chapitre de l'univers cinématographique Marvel, la comédie de science-fiction Ant-Man. Le réalisateur quitte le projet quelques mois plus tard à la suite de désaccords artistiques avec Marvel Studios[3], mais l'actrice choisit de rester à la suite de sa rencontre avec le nouveau réalisateur, Peyton Reed. Elle y prête ses traits à Hope Van Dyne, fille de Henry Pym (Michael Douglas) et formatrice et amie du héros Scott Lang, le 2e Ant-Man (incarné par Paul Rudd).

Avant de reprendre son rôle en 2018 pour la suite Ant-Man et la Guêpe, qui voit son rôle de Hope Van Dyne considérablement développé, elle partage l'affiche de la comédie noire de Netflix Little Evil avec un autre acteur comique, Adam Scott.

Vie privéeModifier

Elle pratique l'aérobic, la randonnée pédestre et le surf. Elle parle français[4].

Elle a été en couple de 2005 à 2010 avec son partenaire sur la série Lost, l’acteur Dominic Monaghan.

Elle a été mariée au joueur de hockey canadien Murray Hone[5].

Elle a donné naissance en 2011 à un garçon prénommé Kahekili (tonnerre en hawaïen), dont le père est Norman Kali, son compagnon depuis 2010[6]. En octobre 2015, elle donne naissance à son deuxième enfant[7].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

PublicitéModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Voix françaisesModifier

En France, Evangeline Lilly est doublée par Vanina Pradier dans la plupart de ses films et séries.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier