Oettinger Davidoff est une entreprise de l'industrie du tabac, propriété depuis 2008 du britannique Imperial Tobacco (depuis renommé Imperial Brands). Davidoff fabrique et commercialise principalement des cigares, des mélanges de tabacs pour pipe ainsi que des accessoires pour fumeurs et des produits de luxe (parfums, maroquinerie, instruments d'écriture, montres, lunettes, café, cognac).

Davidoff
logo de Davidoff

Création 1912
Fondateurs Zino DavidoffVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme de droit suisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Bâle
Drapeau de la Suisse Suisse
Activité industrie du tabac
Produits Produits du tabac et accessoires pour fumeurs; produits de luxe
Filiales Wolsdorff (d)
Effectif 3 688 (en 2008)
Site web davidoff.com/age-gateVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 1,273 milliard CHF (2007) [1]

Le Groupe Oettinger DavidoffModifier

C'est un groupement de six grandes marques de tabac distribuées dans le monde entier. Également producteur et importateur, le groupe a son siège à Bâle.

Il fournit un vaste assortiment de produits directement issus du tabac ainsi que des produits dérivés, à de grandes chaînes de distribution, aux magasins de tabac et à la branche de l'hôtellerie et de la restauration. En Suisse, certaines entreprises du groupe sont également actives dans l'importation et la vente en gros de confiseries.

Le Groupe Oettinger Davidoff, en associant diverses fonctions apparentées, est divisé en quatre entités commerciales. Elles s'occupent de la production, de l'import-export, de la vente en gros et au détail.

Elle est fabriquée sous licence par le groupe allemand Reemtsma Cigarettenfabriken GmbH jusqu'en 2008, date de son rachat par Imperial Tobacco.

HistoriqueModifier

La maison Davidoff vit le jour à Genève au début du XXe siècle. Le magasin de tabac ouvert par la famille Davidoff allait devenir une marque de notoriété mondiale. En 1925, Zino Davidoff a 19 ans, il se rend en Argentine, puis au Brésil et à Cuba où il apprend la fabrication des cigares. Cinq ans après de retour à Genève, il propose à son père de créer une section de cigares de La Havane[2]. Grâce à de solides amitiés, il put les baptiser de noms prestigieux: ceux des cinq plus célèbres vignobles français. À 65 ans, il vendit son entreprise au Dr. Ernst Schneider, président du conseil d'administration d'Oettinger IMEX AG jusqu'en 2006[3].

  • 1875 : Max Oettinger ouvre son premier magasin spécialisé dans les cigares sous le nom de "Habana-Haus" à Bâle.
  • 1920 : Pour financer son entreprise, Max Oettinger fonde la société anonyme Max Oettinger AG.
  • 1926 : Les problèmes de paiement de certains clients mettent l'entreprise en difficulté. Les créanciers, dont certains fabricants de tabac, chargent le négociant George Huppuch d'assainir la société. Il stoppe les importations, sources de pertes, vend les magasins de détail, concentre les activités sur le commerce en gros et installe un nouveau siège à la Nauenstrasse, à Bâle (siège actuel du Groupe).
  • 1940 : au début des années 1940, Georges Huppuch rachète tout le paquet d'actions de Max Oettinger AG.
  • 1944 resp. 1947 : Les gendres de G. Huppuch, Harding Joering et le Ernst Schneider, entrent dans l'entreprise. La famille Schneider est actuellement (en 2007) le propriétaire unique de l'entreprise.
  • 1959 : Fondation de Oettinger IMEX AG.
  • 1961 : Ernst Schneider prend la direction de l'entreprise et la développe par étapes successives.
  • 1965 : Rachat de Naegeli zum Tabakfass AG
  • 1969 : Rachat de Säuberli et Co AG, Suhr
  • 1970 : Le Groupe Oettinger reprend le magasin genevois de Zino Davidoff et Ernest Schneider entreprend de positionner Davidoff comme une marque internationale.
  • 1973 : Acquisition de Zabia SA, Belgique
  • 1975 : Achat de Säuberli AG, Bâle
  • 1978 : Achat de Pronk Import B.V., Pays-Bas
  • 1985 : Le Dr Schneider lance la distribution de produits Davidoff sous licence au niveau mondial.
  • 1988 : Fondation de Davidoff of Geneva Inc. aux États-Unis.
  • 1989 : Prise de participation dans Tabacos Dominicanos SA.
  • 1990 : Achat de Cigomat AG et de Belerive SA, France.
  • 1991 : Les cigares Davidoff sont désormais fabriqués en République dominicaine.
  • 1994 : Zino Davidoff meurt paisiblement à l'âge de 88 ans à Genève.
  • 1995 : Achat de A. Dürr & Co AG.
  • 1997 : Fondation de CIDAV Corporation SA et de OK Cigar Corporation SA à Saint-Domingue.
  • 1998 : Achat de Cruspi SA, importateur général de célèbres marques de friandises. Achat de Wolsdorff GmbH à Hambourg chaîne allemande de détaillants en tabac.
  • 1999 : Ouverture de Distripack GmbH à Weil am Rhein en Allemagne.
  • 2000 : Le Groupe Oettinger Davidoff fête ses 125 ans. Reprise de Tadisa SA.
  • 2001 : Les activités de vente en gros des deux sociétés Max Oettinger AG et Säuberli & Co SA sont réunies sous la nouvelle raison sociale Contadis AG, à Oberentfelden. Acquisition du grossiste en friandises Sügro Interchoc AG.
  • 2002 : Wolsdorff GmbH reprend 81 succursales employant plus de 500 personnes en Allemagne à la suite de la faillite du groupe Distrigit.
  • 2005 : Fondation de la société Contashop AG, gestion des boutiques de stations-services.
  • 2008 : Le Groupe Oettinger Davidoff Acquiert Camacho Cigars au Honduras
  • 2009 : Le groupe réalise une acquisition stratégique par le rachat d'un producteur de cigares supplémentaire aux États-Unis, Cusano Cigars

Ernst Schneider est décédé mardi 13 octobre 2009 à l'âge de 88 ans, après une brève maladie.

BibliographieModifier

  • Davidoff. Legende, Mythos, Wirklichkeit von Dieter Wirtz (Autor)
  • L’art de fumer le cigare par Zino Davidoff. Flm du cinéaste François Reichenbach  (1984)
  • Plaquette de présentation de l'entreprise "Oettinger Davidoff Group " Ed. 06/2004
  • Zino Davidoff, l'homme au cigare de Dorothée Wirtz, Ed. Calmann-Levy, paru en 10/2006. (ISBN 2-7021-3740-7)
  • Le livre du connaisseur de cigare de Zino Davidoff, Ed. Robert Laffont, Paris 1980
  • L'histoire du havane de Zino Davidoff, Ed. D. Briand, paru en 1981. (ISBN 2-903716-00-5)

Notes et référencesModifier

  1. (de) Oettinger Davidoff AG, « Le Groupe Oettinger Davidoff Acquiert Camacho Cigars », sur presseportal.ch, (consulté le ).
  2. Zino Davidoff, l'homme au cigare de Dorothée Wirtz, Ed. Calmann-Levy, paru en 10/2006. (ISBN 2-7021-3740-7)
  3. Plaquette de présentation de l'entreprise "Oettinger Davidoff Group " Ed. 06/2004

Articles connexesModifier

Liens externesModifier