Entrelacs (Savoie)

commune de la Savoie, France

Entrelacs
Entrelacs (Savoie)
Albens, le centre de la commune nouvelle.
Image illustrative de l’article Entrelacs (Savoie)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Chambéry
Intercommunalité Communauté d'agglomération Grand Lac
Maire
Mandat
Jean François Braissand
2020-2026
Code postal 73410
Code commune 73010
Démographie
Population
municipale
6 268 hab. (2017)
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 47′ 14″ nord, 5° 56′ 45″ est
Altitude Min. 229 m
Max. 982 m
Superficie 51,9 km2
Élections
Départementales Canton d'Aix-les-Bains-1
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Entrelacs
Géolocalisation sur la carte : Savoie
Voir sur la carte topographique de la Savoie
City locator 14.svg
Entrelacs
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Entrelacs
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Entrelacs
Liens
Site web Site officiel

Entrelacs est une commune nouvelle[1] française située dans le département de Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

 
Regroupement des anciennes communes formant désormais Entrelacs.

Communes limitrophesModifier

Le territoire de la commune est limitrophe de neuf communes :

  Chindrieux Bloye (Haute-Savoie)
Massingy (Haute-Savoie)
Saint-Félix (Haute-Savoie)  
Lac du Bourget N Saint-Ours


Chainaz-les-Frasses (Haute-Savoie)

O    Entrelacs    E
S
La Biolle Grésy-sur-Aix
Montcel

ToponymieModifier

Le nom de la commune rappelle sa situation à mi-chemin entre le lac du Bourget et le lac d'Annecy.

HistoireModifier

Créée par un arrêté préfectoral du , la collectivité est issue du regroupement des six communes de Albens, Cessens, Épersy, Mognard, Saint-Germain-la-Chambotte et Saint-Girod[1],[2]. Son chef-lieu est fixé à Albens[1].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune nouvelle se trouve dans l'arrondissement de Chambéry du département de la Savoie et le canton d'Aix-les-Bains-1. Pour l'élection des députés, elle fait partie de la première circonscription de la Savoie.

IntercommunalitéModifier

Lors de sa création, la commune nouvelle est le siège de la communauté de communes du canton d’Albens, créée fin 1993.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants[3], cette structure n'atteignant pas le minimum légal fusionne avec ses voisines.

Entrelacs est donc membre depuis le de la communauté d'agglomération Grand Lac.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[4],[5] En cours
(au 17 janvier 2016)
Bernard Marin SE Président de la communauté de communes du canton d'Albens (1994 → 2016)
Vice-président de la Communauté d'agglomération Grand Lac (2017 →)
Maire de l'ex-commune de Mognard (2001 → 2015)

JumelageModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographique du territoire de la commune nouvelle
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
2 8492 8593 4043 9644 3785 0925 5786 091
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes.
Les données mentionnées ci-dessus sont établies à périmètre géographique constant, dans la géographie en vigueur au .
(Source : INSEE RGP 2016[6])

EnseignementModifier

Sur la nouvelle commune, on recense plusieurs établissements scolaires de la circonscription d'Aix-les-Bains, comme une école primaire publique à Albens, à Mognard, à Saint-Girod et à Cessens mais aussi une école élémentaire publique à Saint-Germain-la-Chambotte[7].

Un collège est également présent au centre de la ville, à Albens, il s'agit du collège Jacques-Prévert[7].

SantéModifier

Aucun centre de soin public n'est répertorié sur Entrelacs[8].

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Il convient de se reporter aux articles concernant les communes fusionnées.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c Préfecture de Savoie, Arrêté du 25 septembre 2015 portant création de la commune nouvelle d'Entrelacs, consulté le 7 octobre 2015.
  2. Jé.B., « Entrelacs : « Mes meilleurs vœux à la commune nouvelle d’Entrelacs » : Entrelacs est donc bien née : depuis le 1er janvier, certes, mais son acte de naissance nécessitait un coup de tampon qui a bien été donné lundi 4 janvier, à Albens. Près de 80 conseillers municipaux issus des six communes formant Entrelacs s’étaient massés dans la nouvelle école : en jeu, l’élection du maire et de ses adjoints », L'Essor savoyard,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019).
  3. Section III de l'article L. 5210-1-1 du code général des collectivités territoriales, sur Légifrance
  4. « Le maire de la nouvelle commune d'Entrelacs a été élu », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019).
  5. « Commune nouvelle Bernard Marin : « Le projet d’Entrelacs, nous l’avons soutenu à fond », La Vie nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2019).
  6. INSEE, Recensement général de la population 2016, Document mentionné en liens externes, tableau POP T1.
  7. a et b « Fiche établissement », sur bv.ac-grenoble.fr (consulté le 27 décembre 2015)
  8. « FHF - Annuaire savoie rh%c3%b4ne alpes », sur www.hopital.fr (consulté le 27 décembre 2015)