Ouvrir le menu principal

Dylan Walsh

acteur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walsh.
Dylan Walsh
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Charles Hunter Walsh
Naissance (55 ans)
Los Angeles, Drapeau de la Californie Californie
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables Congo
Créance de sang
Le Beau-père
Séries notables Gabriel Bird
Brooklyn South
Nip/Tuck
Unforgettable

Charles Hunter Walsh, dit Dylan Walsh, est un acteur américain né le , à Los Angeles, en Californie.

Il débute dans les années 1990, et se fait remarquer en jouant notamment des premiers rôles dans des séries policières comme Gabriel Bird (1990-1991) et Brooklyn South (1997-1998). Parallèlement, au cinéma, il joue essentiellement des rôles secondaires dans des films comme Loverboy, Tout pour réussir, Un homme presque parfait, Congo et Men.

Mais le succès et la consécration arrivent finalement dans les années 2000, lorsqu'il décroche le rôle de Sean McNamara dans la série dramatique Nip/Tuck (2003-2010), une création de Ryan Murphy.

L'acteur s'installe alors sur le petit écran en rejoignant la distribution de la série policière Unforgettable (2011-2016) tout en jouant, ponctuellement, au cinéma avec des films comme Nous étions soldats, Créance de sang, Edmond, Entre deux rives, Le Beau-père, Secretariat...

En 2018, il est à l'affiche de l'éphémère comédie Life Sentence.

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

De son véritable nom Charles Hunter Walsh, il passe les dix premières années de sa vie en Afrique de l'Est[1], en Inde et en Indonésie, ses parents travaillant pour le Ministère des Affaires Étrangères[2]. Sa famille retourne ensuite s'installer aux États-Unis, en Virginie[1].

Dylan y fait sa première expérience sur les planches, au lycée. Il entre ensuite à l'Université de Virginie où il obtient en 1986 un diplôme de fin d'études en anglais[3].

Après son diplôme, il déménage à New York afin de se lancer véritablement dans une carrière d'acteur[2], d'abord sous un pseudonyme, avant d'utiliser son nom dans ses rôles à partir de 1989.

CarrièreModifier

Débuts et révélation télévisuelle (années 1990 et 2000)Modifier

Il fait ses premières armes dans la série Kate and Allie et apparaît dans Tout pour réussir de John Boorman. Enchaînant les rôles secondaires dans des films pour le cinéma ou la télévision, ou les séries au début des années 1990, sa carrière prend son envol en 1994[2]. Cette année-là, il est à l'affiche d'Un homme presque parfait aux côtés de Paul Newman et Bruce Willis, et dans la superproduction Congo de Frank Marshall. Mais ces deux films ne rencontreront pas le public[1],[3],[2].

Après ces deux échecs, Walsh enchaîne malgré tous les projets, y compris une apparition dans la série Brooklyn South, jusqu'à son rôle dans Jet Boy en 2001. Le succès critique du film et son interprétation lui permettent de revenir en haut de l'affiche[2]. Il enchaîne avec le film de guerre Nous étions soldats en 2002, aux côtés de Mel Gibson, et le polar Créance de sang sous la direction de Clint Eastwood.

En 2003, il obtient le rôle du Dr Sean McNamara dans la série télévisée Nip/Tuck. Sa prestation de chirurgien esthétique as du bistouri, en conflit éternel avec son ami et collègue, le Dr Christian Troy (interprété par Julian McMahon), lui vaut enfin la reconnaissance. C'est ainsi qu'il acquiert à la notoriété internationale[2]. L'acteur est payé 125 000 dollars par épisodes[4]. Un rôle qu'il occupe pendant les six saisons du show[1] et qui lui vaut une proposition pour le Satellite Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique[5].

Auparavant, l'acteur joue dans quelques épisodes de la série Everwood. En 2005, il joue dans le film Entre deux rives, un second rôle aux côtés de Keanu Reeves et Sandra Bullock[3].

Rôles réguliers (années 2010)Modifier

En 2011, un an après l'arrêt de Nip/Tuck, l'acteur choisit d'incarner un personnage diamétralement opposé à celui de Sean McNamara en jouant le lieutenant Al Burns pour la série policière Unforgettable[1], portée par Poppy Montgomery, elle aussi révélée à la télévision dans FBI : Portés disparus. La série lui permet de confirmer son statut de star du petit écran[2].

Après de nombreuses apparitions dans des séries télévisées à succès telles que Les Experts, Drop Dead Diva, Revenge, Castle mais aussi NCIS : Nouvelle-Orléans, dans laquelle il joue dans une poignée d'épisodes de la saison 1[1], il finit par décrocher l'un des premiers rôles, en 2017, de la mini-série dramatique When We Rise qui raconte la naissance des mouvements LGBT au lendemain des émeutes de Stonewall en 1969[6].

L'année suivante, il est à l'affiche Life Sentence, aux côtés de Lucy Hale, popularisée par Pretty Little Liars, mais cette série comique est arrêtée à l'issue d'une courte saison, faute d'audiences, par le réseau The CW Television Network[7].

En 2019, il porte le téléfilm Une famille trop accueillante..., un thriller qui met en scène Ana, une jeune universitaire écossaise venue étudier aux États-Unis, qui se lie d'amitié et devient colocataire d'une famille, en apparence, parfaite[8].

Vie privéeModifier

Dylan Walsh s'est marié à l'actrice Melora Walters en 1996, et en a divorcé en 2003. Ils ont eu deux enfants, Joanna Marie Walsh (née le 19 novembre 1997) et Thomas Charles Walsh (né le 30 avril 1996). Il s'est remarié en 2004 à l'actrice Joanna Going avec qui il a eu une fille, Stella Haven Walsh (née le 22 novembre 2003). Il en divorce en décembre 2012[4]. Ce divorce lui aurait coûté la moitié de sa fortune personnelle selon la presse people[2].

Il est en couple avec Leslie Bourque. Le couple accueille une petite Amélie en novembre 2011 et un petit garçon prénommé Hudson, en 2013[9],[6].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Court métrageModifier

Longs métragesModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[5].

NominationsModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f « La biographie de Dylan Walsh », sur Télé-Loisirs
  2. a b c d e f g et h Rebecca Lazzerini, « Dylan Walsh - Biographie », sur Femmezine
  3. a b et c « Dylan Walsh : Sa biographie - AlloCiné », sur AlloCiné
  4. a et b (en) « Dylan Walsh Biography », sur IMDb
  5. a et b (en) « Dylan Walsh Awards », sur IMDb
  6. a et b Coralie Vincent, « Dylan Walsh fête ses 54 ans : Que devient-il ? », sur Télé Star,
  7. (en) Rick Porter, « ‘Life Sentence’ cut short: Canceled after one season on The CW », sur TV By The Numbers,
  8. Jérôme Roulet, « Une famille trop accueillante (TF1) : Dylan Walsh (Unforgettable) dans la folie d’une histoire vraie ? », sur Toute la tele,
  9. « Dylan Walsh : La star de Nip/Tuck papa pour la cinquième fois », sur Pure People,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :