Ouvrir le menu principal

Drôme (affluent de l'Aure)

rivière française, affluent de l'Aure
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Drôme.
Ne doit pas être confondu avec Drôme (affluent de la Vire) ou Drôme (rivière).

Drôme
Illustration
La Drôme entre Vidouville et La Vacquerie.
Caractéristiques
Longueur 57,9 km [1]
Bassin 245 km2
Bassin collecteur Vire
Débit moyen 2,33 m3/s (Sully) [2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source Le Grand Cauville
· Localisation Saint-Martin-des-Besaces
· Altitude 205 m
· Coordonnées 49° 00′ 32″ N, 0° 54′ 02″ O
Confluence Aure
· Localisation Maisons
· Altitude 18 m
· Coordonnées 49° 19′ 18″ N, 0° 45′ 22″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Calvados, Manche
Régions traversées Normandie
Principales localités Balleroy

Sources : Géoportail, SANDRE

La Drôme est une rivière française qui coule dans les départements du Calvados et de la Manche. C'est un affluent de l'Aure en rive gauche, donc un sous-affluent de la Vire. Elle se jette dans l'Aure à Maisons, en aval de Bayeux.

GéographieModifier

La Drôme prend naissance près de la limite entre les départements de la Manche et du Calvados, sur le territoire de la commune de Saint-Martin-des-Besaces[3], au lieu-dit le Grand Cauville. Au début de son parcours, elle matérialise en plusieurs endroits la limite entre les deux départements. De manière générale, son cours est orienté vers le nord. Elle se jette dans l'Aure à Maisons, localité du Calvados située entre Bayeux et Port-en-Bessin après un parcours de 57,9 km[1],[note 1] dans le Bessin.

Bassin et affluentsModifier

Le bassin versant de la Drôme est voisin du bassin direct de la Vire et de quelques-uns de ses affluents à l'ouest et au sud, du bassin direct de l'Aure, à laquelle il donne ses eaux, à l'est, de la Tortonne, autre affluent de l'Aure, au nord-ouest et de la Seulles au sud-est.

Ce bassin, s'étirant du sud vers le nord, est étroit et aucun de ses affluents ne dépasse les 8 km. Le plus long est le ruisseau du Vey (7,3 km[4]) qui conflue en rive droite à Cormolain. Deux autres affluents dépassent les 5 km : la Soquence (6,7 km) en rive droite, quelques kilomètres en aval à Planquery, et le ruisseau de la Rosière (6,5 km) en rive droite, plus en amont, entre Saint-Jean-des-Essartiers et Sept-Vents.

Communes traverséesModifier

Née dans le nord du Bocage virois, la rivière parcours ensuite des communes du Bessin. Sur la majeure partie de son cours, elle fait fonction de limite entre les territoires, seules les communes de Cormolain, Noron-la-Poterie, Vaucelles, Sully et Maisons étant véritablement traversées. La Drôme sépare également en plusieurs endroits les départements du Calvados et de la Manche.

Après quelques centaines de mètres après sa source dans le territoire de Saint-Martin-des-Besaces, la Drôme parcours ou limite les communes suivantes[5] :

Limite entre les cantons de Torigni-sur-Vire (Manche) et Le Bény-Bocage (Calvados)
Limite entre les cantons d'Aunay-sur-Odon (Calvados) et Le Bény-Bocage (Calvados)
  • Dampierre (gauche)
  • Saint-Ouen-des-Besaces (droite)
Canton d'Aunay-sur-Odon
Limite entre les cantons d'Aunay-sur-Odon (Calvados) et Caumont-l'Éventé (Calvados)
Limite entre les cantons de Torigni-sur-Vire (Manche) et Caumont-l'Éventé (Calvados)
Canton de Caumont-l'Éventé (Calvados)
  • Cormolain (gauche, puis traversée, puis droite en limite avec La Bazoque)
  • Sallen (droite)
Canton de Balleroy (Calvados)
Canton de Bayeux

Vallée de la DrômeModifier

HydrologieModifier

Une station hydrographique est implantée à Sully : I5352010 - La Drôme à Sully[2]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le SANDRE est inaccessible le dimanche 8 juin 2014, voir en Discussion modèle:Sandre les indisponibilités constatées.

RéférencesModifier