Ouvrir le menu principal

Disney Infinity 3.0
Image illustrative de l’article Disney Infinity 3.0
Logo du jeu.

Éditeur Disney Interactive Studios
Développeur Avalanche Software (avec Studio Gobo et Ninja Theory)

Date de sortie
  • Europe
  • États-Unis Canada
sauf
Android, iOS
  • Europe
PC
  • Europe
Date de fin
Franchise Disney Infinity
Genre Jeu d'action-aventure
Plate-forme PC (Windows), PlayStation 3, PlayStation 4, Wii U, Xbox 360, Xbox One, Apple TV

Disney Infinity 3.0 est un jeu d'action-aventure de type sandbox développé par Avalanche Software et édité par Disney Interactive Studios en 2015 sur PC, PlayStation 3, PlayStation 4, Wii U, Xbox 360, Xbox One et Apple TV. C'est le troisième et dernier volet de la série de jeux et jouets vidéo Disney Infinity, proposant des figurines connectées, et celui-ci est centré sur la franchise Star Wars.

TrameModifier

Le jeu propose huit scénarios différents.

Système de jeuModifier

GénéralitésModifier

Disney Infinity 3.0 est un jeu d'action-aventure, connecté à des figurines. Le jeu fonctionne avec des figurines connectées, qui peuvent être achetées dans le pack de base avec le jeu, ou séparément si le joueur obtient la version numérique du jeu, sinon avec les figurines des précédents jeux, celles-ci étant compatibles[1],[2]. Cependant, les figurines Star Wars comme toutes les autres ne sont compatibles qu'avec leurs « packs Aventure » respectifs[1]. Pour utiliser les figurines Star Wars d'un pack Aventure précis dans un autre pack de la franchise, le joueur doit récolter un jeton « Champion » correspondant au personnage[1]. Les figurines se placent sur un lecteur Disney Infinity, un socle connecté permettant d'accueillir différents objets[3]. Le joueur peut également y placer des trophées et des Power Disc, débloquant des éléments ou augmentant les capacités des personnages[1]. Le pack de démarrage contient les figurines de Ahsoka Tano et Anakin Skywalker[1].

Le jeu de base intègre un démo courte intitulée Galaxie d'histoires et un pack Aventure Star Wars nommés Twilight of the Republic. Disney Infinity 3.0 propose d'autres personnages, histoires et jeux de l'univers Disney, en l'occurrence le pack de base intègre la franchise Vice-versa[1]. L'intrigue de Twilight of the Republic, développée par Ninja Theory, se déroule entre celles des films L'Attaque des clones et La Revanche des Sith, mais quelques éléments abordent celle de La Menace fantôme et la série télévisée d'animation Star Wars: The Clone Wars. Ce pack propose dix-huit missions principales se déroulant sur de quatre planètes (Coruscant, Géonosis, Naboo et Tatooine), ainsi que des missions secondaires. Le joueur peut également récupérer des objets cachés, tels que des Holocrons, des archives de l'histoire des Jedi, ou des « exploits » à réaliser, qui consistent à réussir des actions spécifiques comme récupérer 15 Holocrons, annihiler tous les parasites ailés Mynock ou monter sur le toit du temple Jedi[1].

Le jeu alterne des phases de beat them all au sabre laser et des phases de recherche, mais aussi du jeu de plates-formes et du tir dans des combats spatiaux aux commandes d'un vaisseau. Les combats bénéficient de combos pouvant être lancés si le joueur agit dans le bon timing. Les personnages bénéficient d'un « diagramme de compétences » inédit, scindés en quatre parties, santé et défense, capacités spéciales, compétences de corps-à-corps et compétences à distance. Le jeu propose un didacticiel accessible en permanence, appelé le « Kiosque de combat »[1].

Le mode de jeu Toy Box de type sandbox permet au joueur de créer ses propres jeux. Cette partie se divise en cinq catégories qui rassemblent missions, défis et mini-jeux sous le thème de l'« exploration », la « construction », le « combat », les « véhicules » et les « compagnons »[1]. Un contenu créé par la communauté, approuvé par l'éditeur est aussi accessible. Le jeu intègre une salel de jeu virtuelle permettant de jouer en multijoueur sur des mini-jeux et une salle de cinéma appelée El Capitan (en référence à la salle de spectacle de Disney sur Hollywood Boulevard), permettant entre autre de jouer avec les Toy Box des autres joueurs[1].

Le second pack Aventure Star Wars, développé par Studio Gobo est publié fin sous le titre Rise Against the Empire. L'intrigue synthétise les trois films de la trilogie originale[4]. Alors que Twilight of the Republic offre une aventure axée sur les combats et une succession de couloirs à explorer, Rise Against the Empire propose quant à lui de petits mondes ouverts, répartis sur trois planètes, Tatooine, Hoth et Endor[4]. Le jeu propose une soixantaine de missions[4].

En , le pack Le Réveil de la Force est publié, conjointement avec deux figurines, Finn et Rey, tandis que celles de Poe Dameron et Kylo Ren sont proposées à la vente séparément. Ce pack reprend des éléments du film en question.

Les figurines Obi-Wan Kenobi, Yoda et Dark Maul sont disponibles séparément depuis la sortie du jeu. Quatre figurines sont également issues de la franchise Star Wars Rebels : Kanan Jarrus, Ezra Bridger, Sabine Wren et Zed Orrelios. Les figurines de Han Solo, Chewbacca et Dark Vador sont disponibles séparément depuis . Un édition spéciale du pack de démarrage, uniquement sur les consoles Sony, intègre une figurine du personnage Boba Fett. Celle-ci est rendue disponible pour les autres plates-formes en achat séparé en . En , Disney commercialise six nouvelles figurines en édition spéciale.

NouveautésModifier

Disney Infinity 3.0 présente des mécanismes de jeu similaires à ses prédécesseurs, Disney Infinity et Disney Infinity: Marvel Super Heroes. Bien que partageant de nombreux éléments clés, le système de combat du jeu a été repensé pour devenir plus complexe. Celui-ci est influencé par Star Wars : Le Pouvoir de la Force et sa suite Le Pouvoir de la Force II, Kingdom Hearts, ainsi que par la plupart des séries de jeux vidéo sur le thème du combat aérien de Spider-Man[5]. Les sabres laser font leur apparition dans les combats. Les personnages peuvent également utiliser d'autres armes supplémentaires. Par exemple, le personnage Luke Skywalker a la capacité d'utiliser un blaster et un sabre laser, qui peuvent être utilisés conjointement[5]. De nouveaux combos ont été intégrés, permettant au joueur de mettre en pause à mi-parcours une séquence engagée, puis de s'orienter dans une autre variante du combo[5]. Les personnages jouables ayant la capacité d'utiliser la Force, ont la capacité de pousser ou de tirer les ennemis pendant les combats[5]. Les attaques spéciales introduites dans Disney Infinity: Marvel Super Heroes sont également disponibles. Seul le détenteur d'une arme de combat rapproché (telle que des sabres laser, des armes blanches, ou des bâtons) et les personnages capables de voler sont capables d'effectuer un combo aérien[5]. Le mode de lancement des attaques spéciales évolue, et peuvent être libérées plus rapidement, mais deviennent moins puissantes[5]. Le verrouillage automatique lors du tir d'armes à distance sur des cibles est amélioré ; les joueurs n'ont plus besoin de se rapprocher de leurs ennemis pour verrouiller automatiquement les cibles[5].

Personnages et figurinesModifier

Liste des personnages et figurines
Univers Personnages Pack Date de sortie française
Star Wars Anakin Skywalker Pack de démarrage Disney Infinity 3.0 / Pack aventure Twilight of the republic / Pack de démarrage Disney Infinity 3.0 édition spéciale 30 août 2015
Ahsoka Tano
Obi-Wan Kenobi Figurine seule
Yoda
Dark Maul 6 novembre 2015
Luke Skywalker Pack aventure Rise against the empire / Pack de démarrage Disney Infinity 3.0 édition spéciale 30 août 2015 (Pack de démarrage édition spéciale)

septembre 2015 (Pack aventure)

Princesse Leia
Han Solo Figurine seule septembre 2015
Chewbacca
Dark Vador
Boba Fett Pack de démarrage Disney Infinity 3.0 édition spéciale / Figurine seule 30 août 2015 (Pack de démarrage édition spéciale)

2 février 2016 (Figurine seule)

Rey Pack aventure Le réveil de la force 16 décembre 2015
Finn
Poe Dameron Figurine seule
Kylo Ren
Ezra Bridger 30 août 2015
Kanan Jarrus
Sabine Wren
Zeb Orrelios
Mickey Mickey Mouse
Minnie Mouse
La Reine des neiges Olaf
Mulan Mulan
Tron Quorra Personnage jouable gratuitement dans la version Windows 8/10 et Steam de 2.0 virtuellement / Figurine seule (3.0) 30 août 2015 (figurine)
Sam Flynn
Vice-versa Joie Pack aventure Vice-versa 30 août 2015
Colère
Dégoût Figurine seule
Tristesse
Peur
Le Voyage d'Arlo Spot 6 novembre 2015
Zootopie Nick Wilde 15 février 2016
Judy Hopps
Le Livre de la jungle Baloo 25 mars 2016
Alice de l'autre côté du miroir Alice 24 mai 2016
Le Chapelier Fou
Temps
Le Monde de Dory Dory Pack aventure Le monde de Dory 27 juin 2016
Nemo Figurine seule / Figurine + 2 Power Discs du monde de Nemo repris de 1.0 (seulement en Amérique)
Marvel Hulkbuster Figurine seule 6 novembre 2015
Ultron
Captain America le premier Pack Aventure Marvel Battlegrounds 25 mars 2016
La Panthère Noire Figurine seule
Ant-Man
Vision

DéveloppementModifier

Depuis le lancement de la série Disney Infinity, Star Wars a fait plusieurs apparitions dans les jeux, notamment sous forme d'un sabre laser et un landspeeder déblocables. Avant la sortie de Disney Infinity 2.0 en 2014, le producteur de la série John Vignocchi laisse entendre qu'un prochain épisode pourrait comporter des personnages de l'univers Lucasfilm[6]. L'existence de Disney Infinity 3.0 est révélée pour la première fois à la suite d'une fuite du détaillant chinois Taobao, qui dévoile des dessins de personnages et de figurines destinés à un troisième jeu[7]. Le détaillant allemand Saturn diffuse plus tard des images du Starter Pack du jeu contenant les personnages d'Anakin Skywalker et d'Ahsoka Tano de Star Wars: The Clone Wars. Le jeu est officiellement révélé par Game Informer le [8],[9].

Studio Gobo et Ninja Theory ont également travaillé sur le développement du jeu[10]. Afin de créer un système de combat plus complexe que dans les deux premiers jeux, Disney a également demandé à Ninja Theory de réorganiser ces phases de jeu, dès lors que LucasArts eut manifesté son intérêt de travailler avec la société[11].

CommercialisationModifier

Disney Infinity 3.0 sort le en Amérique du Nord. Le Starter Pack, qui comprend le disque du jeu, les figurines des personnages Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, une aire de jeu (Twilight of the Republic), une carte Web et la base Disney Infinity, a été lancé au lancement du jeu[10]. Le jeu est également commercialisé en version numérique[10].

AccueilModifier

CritiquesModifier

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Game Informer (US) 8,5/10[12]
Presse numérique
Média Note
Game Revolution (US) 4,5/5[13]
GameSpot (US) 8/10[14]
IGN (US) 8,9/10[15]
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[1]

Disney Infinity 3.0 obtient un bon accueil lors de sa sortie, de la part de la presse spécialisée.

RécompenseModifier

Disney Infinity 3.0 obtient un prix du jouet de l'année de la part de l'association américaine Toy Association[16].

PostéritéModifier

Le , Disney arrête la série de jeux Disney Infinity et annonce une perte liée de 147 millions d'USD[17],[18]. Les dernières figurines sorties sont Alice, Temps, le chapelier fou en mai et un pack aventure Le monde de Dory (avec Dory) et une figurine Nemo en juin 2016. Des figurines Star Wars: Rogue One, Vaiana, Docteur Strange, Hera (Star Wars: Rebels), Peter Pan, Spider Gwen et Cars 3 qui devaient sortir ont donc été annulées[19]. Pour le site Gamasutra, relié par Fortune, les raisons sont une baisse des ventes de jouets associées au jeu qui n'a pas affecté la concurrence et un changement de stratégie globale chez Disney qui passe par la licence et non plus le développement interne[20].

Le , Disney Interactive ferme les achats en ligne liés à son jeu Disney Infinity. Les Toy Box publiéés ne sont plus vérifiées depuis le 30 septembre 2016. Les serveurs sont arrêtés définitivement le 3 mars 2017 [21].

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j et k JackBradford, « Test du jeu Disney Infinity 3.0 », sur Jeuxvideo.com, .
  2. (en) Andy Robertson, « Everything We Know About Disney Infinity 3.0 Star Wars », sur Forbes, .
  3. JackBradford, « Disney Infinity 3.0 - La Force illumine les figurines Star Wars ! », sur Jeuxvideo.com, .
  4. a b et c JackBradford, « Test du jeu Disney Infinity 3.0 », sur Jeuxvideo.com, .
  5. a b c d e f et g (en) « Fighting The Clone Wars: Ninja Theory's Take On Star Wars - Game Informer », sur Game Informer, .
  6. Graeme McMillan, « Will 'Disney Infinity' Add 'Star Wars' in 2015? », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 6 mai 2015)
  7. « Rumor: Disney Infinity 3.0 character lineup to feature Olaf, Mulan, Inside-Out, and more », sur Nintendo Everything, (consulté le 6 mai 2015)
  8. Jeff Cork, « June Cover Revealed – Disney Infinity 3.0 », sur Game Informer, (consulté le 6 mai 2015)
  9. « Disney Infinity 3.0 officially confirmed, featured in this month's Game Informer », sur Nintendo Everything, (consulté le 6 mai 2015)
  10. a b et c Andy Robertson, « Everything We Know About 'Disney Infinity 3.0' 'Star Wars' », sur Forbes, (consulté le 9 mai 2015)
  11. Kyle Hilliard, « Fighting The Clone Wars: Ninja Theory's Take On Star Wars », Game Informer (consulté le 17 mai 2015)
  12. (en) Andrew Reiner, « Disney Infinity 3.0 », sur Game Informer, .
  13. (en) Blake Peterson, « Disney Infinity 3.0 Review », sur GameRevolution, .
  14. (en) Randolph Ramsay, « Disney Infinity 3.0 Review », sur GameSpot, (consulté le 1er août 2019).
  15. (en) Tristan Ogilvie, « Disney Infinity 3.0 Review », sur IGN, .
  16. « America Votes for TOTY – E-Connected Toy », sur TIA's ToyAwards.org, (consulté le 8 mars 2016)
  17. (en) Matt Weinberger, « Disney cancels its hit 'Disney Infinity' video-game series and takes a $147 million charge », sur Business Insider, (consulté le 13 avril 2017)
  18. (en) Kyke Orland, « Disney Infinity shuts down as Disney drops out of game publishing », sur Ars Technica, (consulté le 13 avril 2017)
  19. https://www.youtube.com/channel/UCz_n3WbuLI4anx52fPJ9WUw
  20. (en) David Z. Morris, « Why Disney Axed the Successful Infinity Franchise », sur Fortune, (consulté le 13 avril 2017)
  21. (en) Michael McWhertor, « Disney Infinity's servers are shutting down », sur polygon.com, (consulté le 21 juin 2017)

Liens externesModifier