Discussion:Météorite

Discussions actives
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Modif du 19/05/2006Modifier

  • Ajout du lien vers la page Astroblème de Rochechouart-Chassenon.
  • Réorganisation de la rubrique liens internes (ajout des deux sous rubriques Définitions et Astroblèmes).
  • Ajout du lien vers la (en) Earth Impact Database

--Frédéric 19 mai 2006 à 10:30 (CEST)

IntroModifier

J'ai du mal à comprendre la phrase :

La masse totale de matière interplanétaire balayée par la Terre est estimée à 1012 kg/jour ; cette matière est constituée essentiellement de poussières, avec un nombre de corpuscules dépendant (approximativement) du logarithme de l'inverse de leur masse, avec un seuil d'environ 10-16 kg, en-dessous duquel il y a très peu de poussières.

A mon avis elle mériterait d'être rendue moins hermétique. Je propose :

La masse totale de matière interplanétaire balayée par la Terre est estimée à 1012 kg/jour ; cette matière est essentiellement constituée de poussières microscopiques. Mais certains météoroïdes ont des tailles plus notables, ainsi 200 à 300 météoroïdes de plus d'un kilogramme pénètrent chaque jour dans notre atomsphère.

--Frédéric 20 mai 2006 à 11:03 (CEST)

Quelques erreursModifier

Ca commence à devenir lassant tous ces rigolos qui mettent n'importe quoi.

Sinon, opur cec passage "Ainsi, la Terre ne rencontre guère plus de 2000 à 3000 météorites de plus d'un kilogramme par jour."

je suis vraiment sceptique quant au nombre. Je vérifirais ça ce week-end.

de plus : "On n'a pas de preuve que certaines d'entre elles puissent être du matériel interplanétaire originel primaire. On pense plutôt généralement que les météorites sont des fragments libérés par impact entre des corps plus gros : les astéroïdes"

ce passage est faux. Les chondrites sont justement des matériaux primitifs, pour certaines à peine plus jeune de quelques dizaines de millions d'années que le soleil (donc trois fois rien à cette échelle). D'ailleurs, l'affirmation plus haut est contredite dans le paragraphe suivant.

--FXF 31 mars 2007 à 11:10 (CEST)

Pour le nombre de météorites > 1 kg tombant sur Terre par jour, j'ai trouvé les mêmes chiffres dans une actualité du site Futura-sciences : « Chaque jour, de 2000 à 3000 météorites de plus de 1 kg tombent sur notre planète, la plupart s'abîmant dans l'océan. »[1] J'ajoute ce lien en tant que « référence » pour l'instant mais ce serait mieux de retrouver la source de cette dépêche elle-même. Cordialement, Jérémie JB✉ 31 mars 2007 à 12:16 (CEST).
Sachant que 70% de la surface de la Terre est couverte d'eau, si 2000 à 3000 tombent par jour, cela n'en fait plus que 600 à 900 qui tombent sur la terre sèche. Plutôt que de faire référence à des sites à sensation, concentrez vous sur les vrais articles scientifiques. Voir le site NASA/Smithsonian Digital Library for Physics and Astronomy. A+ Fred76 17 novembre 2007 à 21:17 (CET)

Flux annuelModifier

Selon une étude faite par Mathews, J. D.; Janches, D.; Meisel, D. D.; Zhou, Q.-H. (The micrometeoroid mass flux into the upper atmosphere: Arecibo results and a comparison with prior estimates, Geophysical Research Letters, Volume 28, Issue 10, p. 1929-1932), la taille moyenne des particules qui tombent sur Terre est comprise entre 0.32 et 0.76µg. Les résultats montrent un flux de l'ordre de 1600 t à 2700 t/an. Un autre article Babadzhanov, P. B.; Bibarsov, P. Sh.; Kolmakov, V. M. (Mass distribution and flux density of sporadic meteoroids, Moscow, VINITI, 1990, 56 p. In Russian, 1990), rapporte 12 t/jour (soit 4400 t/an). Ces deux articles sont payants... Un autre article en libre accès celui là, de Elford, W. G. (Very Small Bodies in the Solar System: The Earth's Atmosphere as Detector indique que 20 000 à 40 000 tonnes de particules croisent la Terre chaque année mais que seulement 400 à 3000 tonnes survivent à la traversée de l'atmosphère (et retombent donc sur le sol en poussières, le reste s'évaporant). Bref, on pourrait chercher d'autres articles, mais en gros on peut reprendre dans l'article les conclusions de Elford. A+ Fred76 17 novembre 2007 à 21:42 (CET)

HistoireModifier

Il faudrait rajouter un paragraphe sur l'histoire des météorites, en parlant de Chladni (qui supposait qu'il existait des "petits corps dans l'espace composés de matière dense, indépendants des grands corps planétaires"), de Laplace (qui supposait que les aérolithes provenaient d'éruptions de volcans lunaires), et d'autres (qui supposaient que les aérolithes se formaient par condensation des éléments dans les hautes couches de l'atmosphère, comme les grelons par exemple). Voir Nouveaux élémens de minéralogie (Cyprien Prosper Brard publié en 1838). A+ Fred76 17 novembre 2007 à 21:54 (CET)

Introduction portant à confusionModifier

Bonjour,

Je trouve que la phrase de l'introduction "On appelle astéroïde le corps céleste dans l'espace et météorite lorsqu'il s'écrase sur la Terre." porte à confusion. Une météorite est ce qu'il reste de l'écrasement d'un météore, qui est lui-même un astéroïde qui a pénétré l'atmosphère terrestre. Ainsi, la météorite n'est qu'une petite partie (celle qui ne s'est pas évaporée lors de l'impact) du météore, qui est une partie plus ou moins grande (selon sa composition, sa vitesse d'entrée et sa trajectoire dans l'atmosphère, etc.) de l'astéroïde (ou météroïde) initial.

De plus, le Wiktionnaire spécifie que "météorite" est un nom féminin. Il faudrait ajuster l'article en conséquence.

Qu'en pensez-vous ?

Khayman (d) 5 février 2008 à 23:55 (CET)

Ben non, un météore est une notion plus large qu'un fragment d'astéroide qui croise l'atmosphère terrestre. La pluie par exemple est aussi un météore, la grêle, la neige... en fait tout ce qui tombe du ciel est béni un météore. La météorite est donc un objet céleste qui est tombé sur Terre, elle fait partie de l'ensemble des météores, mais il n'y a pas bijection. CQFD. A+ Fred76 (d) 1 avril 2008 à 20:19 (CEST)

PublicitéModifier

Bonjour,

Je ne vois pas en quoi les liens externes vers des sites de vendeurs et de chasseurs de météorite apportent quelque chose à l'article.

Pour moi c'est simplement de la publicité et elle n'a rien a faire sur wikipedia!

[86.202.121.253] 9 mai 2008 à 9:42 (CET)

Bonjour,
J'ai apposé un bandeau en conséquence.
- Khayman (contact) 9 mai 2008 à 13:50 (CEST)
Merci!
Il serait bien que les articles de wikipedia restent vierge de liens mercantiles, surtout pour des articles scientifiques, soyons vigilant ;-)
[86.202.121.253] 10 mai 2008 à 14:53 (CET)

chute d'une météorite à paris ou environ visible ce 20 octobre à 21 H 09 heure localeModifier

Paris, 21 H 09  ce soir traversant le ciel, un objet lumineux : type météorite incandescente a traversé l'espace aérien , visible depuis les environs de la place d'Italie, en regardant plein sud : basse sur l'horizon,  environ 30 à 35 % par rrapport à l'horizon ; trajectoire  ouest est, trouge avec une queue de comète puis virant au vert soutenu avant de disparaitre derrière des immeubles.

chute d'une météorite à paris ou environ visible ce 20 octobre à 21 H 09 heure localeModifier

Paris, 21 H 09  ce soir traversant le ciel , un objet lumineux : type météorite incandescente a traversé l'espace aérien visible depuis les environs de la place d'Italie en regardant plein sud , basse sur l'horizon, trajectoire  ouest est,  avec une queue de comète puis virant au vert soutenu avant de disparaitre derrière des immeubles/ --89.156.114.249 (d) 21 octobre 2011 à 22:22 (CEST)D DROUHET--89.156.114.249 (d) 21 octobre 2011 à 22:22 (CEST)

Proposition d'anecdote pour la page d'accueilModifier

Une proposition d'anecdote pour la section « Le Saviez-vous ? » de la page d'accueil, et basée sur cet article, a été proposée sur la page dédiée.
N'hésitez pas à apporter votre contribution sur la rédaction de l'anecote, l'ajout de source dans l'article ou votre avis sur la proposition. La discussion est accessible ici.
Une fois l'anecdote acceptée ou refusée pour publication, la discussion est ensuite archivée .
(ceci est un message automatique du bot GhosterBot le 24 mars 2016 à 18:16)

Fragments de comètes ?Modifier

Dans la phrase du RI « 99,4 % des météorites analysées proviennent de fragments d'astéroïdes ou de comètes » j'ai supprimé la mention « ou de comètes » (introduite par Salsero35) car, sauf erreur, aucune météorite n'a à ce jour été identifiée comme d'origine cométaire (vu la composition des comètes, il y a d'ailleurs peu de chance d'en trouver des restes solides identifiables). Il ne faut pas confondre avec les impacts cosmiques, dont un certain pourcentage sont certainement ceux de comètes (notamment l'événement de la Toungouska, mais justement on n'en a retrouvé aucun fragment).

Si l'ajout provient des réfs que Salsero35 a aussi ajoutées (je n'ai pas vérifié), alors il faudrait mettre « 99,4 % des météorites analysées proviennent de fragments d'astéroïdes (voire de comètesréf) » car ce n'est certainement pas classique. — Ariel (discuter) 1 novembre 2017 à 09:14 (CET)

Oups, j'ai mal placé les météorites cométaires car elles seraient rares mais de plus en plus déduites des trajectoires (ainsi, la reconstitution de l'orbite de la météorite d'Orgueil fait pencher les scientifiques pour une origine cométaire). La difficulté pour ces scientifiques est que leur vitesse est telle que la majorité sont détruites lors de leur traversée atmosphérique, mais ils suspectent qu'elles ne sont pas si rares que cela. Si on devait rentrer dans les subtilités, selon Gounelle, les météoroïdes d'origine cométaire sont fréquents, les météorites cométaires rares. Salsero35 1 novembre 2017 à 11:16 (CET)
Oui, c'est naturel. Il tombe (et il est tombé) plein de comètes (avec une incidence possible sur l'origine de l'eau terrestre), mais leur composition faite essentiellement de glaces (certes mêlées de poussières silicatées) fait que la découvertes de traces solides est improbable. — Ariel (discuter) 1 novembre 2017 à 13:26 (CET)
P.S. Quant à la reconstitution de l'orbite d'une comète tombée en 1864, laissez-moi rire ! (il arrive que des revues sérieuses publient n'importe quoi...) — Ariel (discuter) 1 novembre 2017 à 13:26 (CET)
Ben peut-être ! Gounelle M., Spurný P. & Bland P. A. dans The orbit and atmospheric trajectory of the Orgueil meteorite from historical records publiée dans Meteoritics & Planet. Sci. en 2006, parviennent d'après les nombreuses observations de 1864 reportées dans les Comptes Rendus de l'Académie des Sciences de Paris, à estimer, malgré les incertitudes observationnelles, que : « The atmosphere entry point was 70 km high and the meteoroid terminal point was 20 km high. The calculated luminous path was 150 km with an entry angle of 20° ». Cette trajectoire est selon eux compatible avec un corps issu de la famille des comètes de Jupiter. Salsero35 1 novembre 2017 à 14:28 (CET)

Fichier proposé à la suppression sur CommonsModifier

Message déposé automatiquement par un robot le 22 mai 2018 à 22:50 (CEST).

Revenir à la page « Météorite ».