Diocèse d'Ajmer

Diocèse d'Ajmer
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Église Église catholique
Rite liturgique Rite romain
Type de juridiction Diocèse
Création 1892 (Vicariat apostolique)
Province ecclésiastique Archidiocèse d'Agra
Siège Ajmer
Diocèses suffragants aucun
Conférence des évêques CBCI
Titulaire actuel Pius D'Souza
Langue(s) liturgique(s) English, Hindi
Paroisses 10
Prêtres 52
Religieux 21(brothers)
Religieuses 418
Territoire Rajasthan
Superficie 157,681 km2
Population totale 19,827,000
Population catholique 9,320
Pourcentage de catholiques 0,04 %
Site web www.ajmerdiocese.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse d'Ajmer (en latin Dioecesis Aimerensis) est une circonscription ecclésiastique de l'Église catholique dans le Radjasthan, en Inde. Une mission des pères capucins français de la fin du XIXe siècle est devenue vicariat apostolique en 1892 puis diocèse (suffragant d'Agra) en 1913. Le siège épiscopal se trouve dans la cathédrale de l'Immaculée-Conception, à Ajmer. Gouverné par Mgr Pius Thomas D'Souza depuis 2012 le diocèse compte quelque 9 320 catholiques (en 2013) sur un vaste territoire qui comprend la majeure partie du Rajasthan.

HistoireModifier

 
Mission des capucins français.

La mission sui juris du Rajputana est érigée en . Elle devient vicariat apostolique en . Par le bref apostolique Mandatum illud, le pape Pie X l'élève au rang de diocèse le , assumant son nom actuel. Cette mission fut dès le début confiées aux pères capucins français et c'est l'un d'eux, Mgr Henri Caumont (1871-1930), qui en est le premier évêque, jusqu'à sa mort en 1930. Sous son épiscopat, le nombre de catholiques, qui se recrutent surtout dans les castes inférieures (dites « intouchables »), passe de 3 102 en 1913 à 7 464 en 1930. Il se fait aider d'une congrégation religieuse féminine autochtone, les servantes du Seigneur d'Ajmer, qu'il a fondée en 1906 et d'une autre congrégation, fondée en 1911 par lui-même et par sa sœur Joséphine Caumont, religieuse franciscaine de Sainte Marie des Anges. Cette congrégation porte le nom de sœurs missionnaires d'Ajmer.

En 1935, une portion de territoire est détachée pour devenir la préfecture apostolique d'Indore (aujourd'hui diocèse). Le , le diocèse prend le nom de diocèse d'Ajmer et Jaipur (ville capitale du Rajasthan).

Le , un nouveau remaniement de son territoire - à la suite d'une restructuration civile des États indiens - crée l'archidiocèse de Bhopal, au Madhya Pradesh. Il englobe le district de Mandsaur, qui appartenait au diocèse d'Indore, en 1981. Le , il cède encore une portion de territoire à l'avantage du nouveau diocèse d'Udaipur. Enfin, le , il est divisé par la cession du nouveau diocèse de Jaipur et assume son nom actuel.

OrdinairesModifier

  • 1913-1930: Henri Caumont O.F.M.Cap.
  • 1931-1938: Mathurin-Pie Le Ruyer O.F.M.Cap.
  • 1939-1946: Guy-Léandre Le Floch O.F.M.Cap.
  • 1949-1978: Leo D'Mello, premier évêque indien
  • 1978-2012: Ignatius Menezes
  • 2012- : Pius Thomas D'Souza

StatistiquesModifier

En 2012, le diocèse comptait 9 320 baptisés pour une population de 19 827 000 habitants[1], 54 prêtres dont 14 réguliers, 21 religieux, 418 religieuses, en 10 paroisses.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier