Sœurs missionnaires d'Ajmer

Sœurs missionnaires d'Ajmer
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 1973
par Paul VI
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité franciscaine
But enseignement, orphelinat, soins des malades
Structure et histoire
Fondation 26 avril 1911
Ajmer
Fondateur Henri Caumont
Abréviation M.S.A
Patron Notre Dame du Bon Conseil
Rattaché à aux frères mineurs capucins
Site web (en) site officiel
Liste des ordres religieux

Les sœurs missionnaires d'Ajmer sont une congrégation religieuse féminine enseignante et hospitalière de droit pontifical.

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée le à Ajmer dans le nord de l'Inde par le missionnaire capucin français Henri Caumont en religion Fortunat de Tours, futur évêque d'Ajmer, avec l'aide de sa sœur Joséphine Caumont, en religion Mère Marie-Mathilde, des franciscaines de Sainte Marie des Anges[1]. Ses membres autochtones sont dès le commencement sous la direction spirituelle des capucins et finalement agrégées en 1955 à l'ordre des frères mineurs capucins. La congrégation reçoit son décret de louange en 1973[1].

Activité et diffusionModifier

Les sœurs travaillent en missions, se dédiant à l'instruction et à l'éducation de la jeunesse dans des écoles et des orphelinats, ainsi qu'à l'assistance des malades dans des dispensaires et des hôpitaux[1],[2].

Elles sont présentes dans de nombreuses localités indiennes.

La maison généralice est à Ajmer.

En 2017, la congrégation comptait 407 membres réparties dans 54 maisons[3].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (it) Mariano d'Alatri, Dizionario degli istituti di perfezione, vol. V, 1978, Milan, éd. paoline, col. 1502
  2. (en) Site des sœurs
  3. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, , 2329 p. (ISBN 978-88-209-9975-9 et 88-209-9975-7), p. 1471