Derek Daly

pilote automobile
Derek Daly
Description de cette image, également commentée ci-après
Derek Daly lors du Grand Prix des Pays-Bas 1982
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Dublin, Irlande
Nationalité irlandais
Carrière
Années d'activité 1978-1982
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Team Ensign
Candy Tyrrell Team
March Grand Prix Team
Theodore Racing Team
TAG Williams Team
Statistiques
Nombre de courses 64 (49 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Derek Daly (né le à Dundrum, Dublin) est un pilote automobile irlando-américain. Au long d'une carrière de 17 ans, il a remporté le Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 en 1977 et participé à 64 Grands Prix de Formule 1, entre 1978 et 1982.

BiographieModifier

Derek Daly débute la Formule 1 en 1978, au volant d'une Hesketh privée, lors de trois Grands Prix, sans parvenir à se préqualifier ; il pilote ensuite pour Ensign pour les sept dernières courses de la saison, se qualifie à six reprises et marque son premier point lors de la dernière manche, au Canada.

En 1979, il quitte Ensign après quatre non-qualifications en sept Grands Prix et rejoint Tyrrell Racing pour trois courses, sans marquer de point.

Conservé par Tyrrell en 1980, il obtient deux quatrièmes places et prend la douzième place du championnat. À Monaco, il s'accroche au premier virage avec Bruno Giacomelli, décolle sur la monoplace du pilote italien et atterrit sur celles de son coéquipier Jean-Pierre Jarier et Alain Prost, provoquant un quadruple abandon[1].

Daly rejoint March en 1981 et connaît une saison difficile, avec sept non-qualifications en quinze Grands Prix et aucun point marqué.

Il dispute les trois premières course de la saison 1982 chez Theodore Racing puis est engagé par Williams pour remplacer Carlos Reutemann parti à la retraite. Il marque huit points en douze Grands Prix et finit treizième du championnat, loin de son coéquipier Keke Rosberg qui remporte le titre. Daly quitte la Formule 1 à l'issue de la saison.

En 1984, alors qu'il concourt dans le championnat CART, il est victime de l'un des plus violents accidents de la série quand il s'écrase dans le mur du Michigan International Speedway à plus de 320 km/h[2].

Naturalisé citoyen américain depuis 1993, il réside à Noblesville (Indiana) avec sa seconde femme, Rhonda, et leurs trois enfants dont Conor Daly qui pilote lui aussi en Formule Mazda.

Il remporte les 12 Heures de Sebring en 1990 et en 1991. Il commente la Formule 1 aux États-Unis pour ESPN et est la voix officielle d'Indianapolis où il a pris six départs[3].

En 1990, aux 12 heures de Sebring, il est à la fois vainqueur et deuxième puisqu'il a pris des relais dans les deux monoplaces de son écurie qui réalise le doublé[4]. Le championnat IMSA GT lui apporte également des succès, associé à Geoff Brabham en 1990 aux 500 km Road Atlanta, 3 Heures de West Palm Beach, et 500 km Mid-Ohio, toujours sur Nissan GTP ZX-T officielle[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

 
La March 811 pilotée par Derek Daly en 1981
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1978 Team Tissot Ensign 308E
N177
Cosworth V8 Goodyear 6 1 19e
1979 Team Ensign
Team Ensign
Candy Tyrrell Team
N177
N179
009
Cosworth V8 Goodyear 6 0 n.c.
1980 Candy Tyrrell Team 009
010
Cosworth V8 Goodyear 14 6 12e
1981 March Grand Prix Team 811 Cosworth V8 Michelin
Avon
8 0 n.c.
1982 Theodore Racing Team
Theodore Racing Team
TAG Williams Team
TY01
TY02
FW08
Cosworth V8 Goodyear 15 8 13e

RéférencesModifier

  1. « Monaco 1980 », sur www.statsf1.com (consulté le )
  2. Biography - www.derekdaly.com - consulté le 01/01/2011
  3. Daly, un rêve américain de F1 - fr.espnf1.com du 01/01/2011 - consulté le 01/01/2011
  4. 12 heures de Sebring 1990, Racing Sports Cars
  5. Derek Daly, RacingSportsCars.