Delphine Claudel

fondeuse française

Delphine Claudel
Image illustrative de l’article Delphine Claudel
Delphine Claudel en 2018 à Dresde.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active de 2012 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Remiremont
Taille 1,68 m
Poids de forme 58 kg
Club La Bressaude

Delphine Claudel, née le à Remiremont, est une fondeuse française.

BiographieModifier

Licenciée au club de La Bressaude, elle disupte sa première course officielle organisée par la FIS en 2012 à Montgenèvre, où elle décroche directement sa première victoire. Delphine Claudel participe à ses premiers Championnats du monde junior lors de l'édition 2014 de Val di Fiemme où elle termine 34e du sprint, 26e du skiathlon et 50e du cinq kilomètres. La saison suivante, elle continue de disputer des copétitions juniores. Lors des mondiaux d'Almaty, elle termine 23e du sprint et 31e du cinq kilomètres. Elle dispute ses premières courses FIS la saison suivante. Lors des mondiaux junior, elle réalise le quatrième temps de la qualification du sprint avant d'échouer en quarts de finale[1]. Sur les autres épreuves, elle termine 32e du cinq kilomètres, 19e du dix kilomètres et sixième avec le relais.

La saison suivante, elle dispute des courses FIS ou du circuit des Alpes. Elle prend ses premiers départs en Coupe du monde à Toblach, terminant 34e d'un sprint avant de disputer le lendemain un sprint par équipe, associée à Marion Buillet. Elle dispute les mondiaux des moins de 23 ans, terminant 14e du sprint, 23e du dix kilomètres et 24e du skiathlon.

Dans une saison où elle dispute principalement des courses FIS ou circuit des Alpes, elle dispute quelques courses de la coupe du monde, le Ruka triple, le dix kilomètres de Davos, 59e, le sprint de Lenzerheide, 45e. Elle participe à une troisième épreuve de coupe du monde lors du sprint de Dresde, terminant 39e avant de terminer douzième lors du sprint par équipes. Elle dispute les mondiaux des moins de 23 ans, terminant 21e du sprint après une cinquième place des qualifications, 22e du dix kilomètres. Elle obtient sa sélection pour les Jeux olympiques de 2018 de Pyeongchang[2]. Elle obtient une 57e place du dix kilomètres avant de terminer douzième du relais, où elle est associée à Aurore Jéan, Anouk Faivre-Picon et Coraline Thomas Hugue[3].

Elle continue d'obtenir des sélections pour des courses de la coupe du monde, terminant 52e du sprint et obtenant le lendemain 22e du dix kilomètres à Davos[4]. Elle obtient ainsi sa première sélection pour disputer le Tour de ski[4]. Lors de cette édition, elle se qualifie lors du sprint de Val Müstair, terminant 26e avant de quitter ce tour. Lors des mondiaux des moins de 23 ans, elle termine neuvième du sprint puis sixième du dix kilomètres[5]. Elle participe ensuite à l'étape de Cogne, terminant 20e du sprint et 16e d'un dix kilomètres. Lors des mondiaux de Seefeld, elle termine 35e du sprint, 31e du skiathlon et guitième avec le relais, avec Anouk Faivre-Picon, Laura Chamiot-Maitral et Flora Dolci[6]. Elle continue de participer au circuit de la coupe du monde, participant aux finales où elle termine 49e du général.

Elle commence sa saison de coupe du monde à Lillehammer par une 23e place d'un skiathon, terminant le lendemain à la neuvième place avec le relais. À Davos, elle obtient une treizième place du dix kilomètres. Elle dispute ensuite le Tour de ski, terminant à la 23e place du général. Après ce tour, elle obtient une quatorzième place du dix kilomètres de Nové Mesto, puis termine à cette même place à Oberstdorf lors du skiathlon. Elle dispute le FIS Ski tour, tour disputé en Suède et Norvège, où elle termine 16e du général.

Pour ses débuts lors de la coupe du monde 2020-2021, elle termine à la 43e place du général du Ruka triple. Lors de l'étape suivante, elle termine neuvième du dix kilomètres de Davos, son premier top 10 dans une course de coupe du monde[7]. Sur le Tour de ski, elle termine à la septième place du dix kilomètres libre de Toblach pour occuper la 17e place du général[8]. Lors de la dernière étape, une mass-start sur la montée de l'Alpe Cermis, elle termine à la troisième place, derrière Ebba Andersson et Jessica Diggins qui remporte le tour[9]. Elle est la troisième Française, après Karine Philippot en 2007 et 2008, et Aurore Jean en 2013, à terminer sur un podium en Coupe du monde[9]. Claudel dispute ensuite les Championnats du monde à Oberstdorf, où elle court trois épreuves, terminant au mieux septième du skiathlon.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
JO 2018
  Pyeongchang
  57e   12e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  •   : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par la skieuse

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite / Skiathlon
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
Mondiaux 2019
  Seefeld
35e     31e 8e
Mondiaux 2021
  Oberstdorf
  22e   7e 17e

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 26e en 2021.
  • 1 podium sur une étape de Coupe du monde.
Différents classements en Coupe du monde[10]
Saison / Épreuve Général Distance Sprint
Class. Points Class. Points Class. Points
2019 69e 51 53e 34 67e 17
2020 32e 225 26e 138 53e 10
2021 26e 210 23e 150 - -

Championnats du monde junior et des moins de 23 ansModifier

Palamarès junior[11]
Épreuve / Édition Sprint km Mass-start 10 km Skiathlon Relais
libre classique libre classique
Mondiaux 2014
  Val di Fiemme
34e     5e   26e
Mondiaux 2015
  Almaty
  23e 31e     DNS
Mondiaux 2016
  Râșnov
26e     32e 19e   6e


Palmarès moins de 23 ans[12]
Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
Mass-start
15 km
libre classique libre classique classique
Mondiaux U23 2017
  Soldier Hollow
  14e 23e   24e  
Mondiaux U23 2018
  Goms
21e     22e  
Mondiaux U23 2019
  Lahti
  9e 6e     9e

Coupe OPAModifier

  • 2 podiums.

Championnats de FranceModifier

  • Championne sur ski à rollers du sprint en 2017 et 2019 et de la mass-start en 2018[13].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :