Ebba Andersson

Fondeuse suédoise

Ebba Andersson
Image illustrative de l’article Ebba Andersson
Ebba Andersson
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 2013-
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Suède Suédoise
Nationalité Suède
Naissance (23 ans)
Lieu de naissance Sollefteå
Club Sellefteaa Skidor if
Itea Elit[1]
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 1 1 2
Coupe du monde (globes ind.) 0 1 2
Coupe du monde (épreuves ind.) 1 8 14

Ebba Andersson est une fondeuse suédoise, née le . Elle possède une médaille à son palmarès, l'argent du relais des mondiaux 2017 de Lahti. Lors du relais des Jeux olympiques de PyeongChang, elle remporte avec l'argent sa première médaille olympique. La saison suivante, lors des championnats du monde à Seefeld, elle remporte la médaille d'or sur le relais, premier titre mondial sur cette épreuve pour l'équipe suédoise féminine.

BiographieModifier

Elle est active au niveau junior en ski de fond depuis l'hiver 2013-2014. Elle pratique aussi l'athlétisme. Durant cette saison, elle est championne de Suède junior du cinq kilomètres libre et est sélectionnée pour les Championnats du monde junior, mais ne peut y participer en raison d'une fracture au poignet[2].

Aux Championnats du monde junior 2015, elle gagne une médaille de bronze sur le skiathlon.

Elle fait ses débuts en Coupe du monde en février 2015 à Östersund où elle est 16e du dix kilomètres libre.

En 2016, elle devient double championne du monde junior, du dix kilomètres libre[3] et du relais. Plus tard dans l'année, elle se fait opérer deux fois du genou et choisit de se concentrer davantage sur le ski[4].

Considérée comme un grand espoir du ski de fond suédois et même comparée à Charlotte Kalla, elle reste au niveau junior pour la saison 2016-2017[5]. Elle dispute toutefois en novembre la course FIS de Bruksvallarnan, un cinq kilomètres libre, où elle devance Hanna Falk et Stina Nilsson[6].

Elle remporte deux médailles lors des mondiaux juniors, l'or du cinq kilomètres libre[7] et l'argent du skiathlon, devancée par la Norvégienne Marte Mæhlum Johansen (pl)[8].

Ebba Andersson fait partie de l'équipe suédoise qui dispute les des mondiaux 2017 de Lahti. Elle est alignée sur le skiathlon où elle termine 22e. Avec le relais suédois, également composé de Anna Haag, Charlotte Kalla et Stina Nilsson, elle remporte la médaille d'argent du relais quatre fois cinq kilomètres, derrière la Norvège, Nilsson s'imposant au sprint devant la Finlandaise Krista Pärmäkoski[9]. Elle termine ces mondiaux par une 17e place sur le trente kilomètres.

Elle commence sa coupe du monde 2017-2018 à Davos où elle termine 28e. Elle participe ensuite à l'étape de Tobalch avant de privilégier une préparation pour les Jeux sur les courses de la coupe de Scandinavie plutôt que de participer au Tour de ski 2017-2018. Elle fait son retour sur le circuit de la coupe du monde à Planica où elle termine cinquième. Pour sa première participation aux Jeux olympiques, lors de l'édition de PyeongChang, elle est alignée sur le skiathlon[10], course où elle termine quatrième et remportée par sa compatriote Charlotte Kalla[11]. Elle termine ensuite treizième du dix kilomètres. Lors du relais, elle est alignée en troisième position, la dernière relayeuse Stina Nilsson terminant à la deuxième place derrière Marit Bjørgen pour remporter la médaille d'argent[12]. Elle obtient une treizième place sur le trente kilomètres. Après les Jeux, son meillezur résultat est une quatrième lors de la dernière course des Finales à Falun où elle termine dixième du mini-tour. Elle termine à la troisième place du classement général des classements des moins de 23 ans, derrière les Russes Natalia Nepryaeva et Anastasia Sedova[13].

 
Ebba Andersson, avec le dossard no 2 sur le relais 4 × 5 km des championnats du monde 2019.

Elle commence sa saison suivante par une victoire sur un cinq kilomètres d'une course FIS à Bruksvallarna[14]. Pour sa première course de la coupe du monde, elle termine troisième à Ruka, course remportée par Therese Johaug de retour après sa suspension, devant Charlotte Kalla. Elle termine ensuite deuxième du classement final du Nordic Opening disputé à Lillehammer, course de nouveau remportée par Johaug[15]. Elle obtient ensuite deux place de quatrième, à Beitostolen, quinze kilomètres libre, et Davos, sur un dix kilomètres également disputé en style libre[16]. Comme de nombreuses fondeuses, elle fait l'impasse sur le tour de ski, retrouvant la coupe du monde à Otepää où elle termine deuxième Therese Johaug du dix kilomètres[17]. Elle enchaine par une troisième place à UlriceHamn[18]. Elle termine à la seizième place du dix kilomètres, la première épreuve qu'elle dispute sur les Championnats du monde 2019 de Seefled. Sur le relais, elle est alignée en première position, sur le parcours classique, suivie ensuite par Frida Karlsson, Charlotte Kalla et Stina Nilsson, qui remporte le premier titre mondial suédois de relais 4 × 5 km[19]. Elle est ensuite sixième du trente kilomètres. Elle obtient ensuite deux places sur le podium, avec une troisième place sur le trente kilomètres classique d'Oslo[20], puis une deuxième place sur le dix kilomètres libre de Falun[21].

Lors de sa préparation à la saison 2019-2020, elle se blesse au genou lors d'une séance de course à pieds, articulation qui avait déjà nécessitée une opération en 2016[22]. Après un retour victorieux sur une course FIS à Östersund[23], elle retrouve le circuit de la coupe du monde à l'occasion du Tour de ski, où elle termine troisième de la première étape, un dix kilomètres classique mass-start à Lenzerheide, derrière Therese Johaug et Heidi Weng[24]. Elle est ensuite troisième du dix kilomètres libre de Toblach, derrière Johaug et Ingvild Flugstad Østberg[25] puis deuxième de la mass-start classique de Val di Fiemme, course remportée par Astrid Uhrenholdt Jacobsen[26]. Elle abandonne ensuite. Après deux top 10 à Nove Mesto, elle termine au quatrième rang du skiathlon d'Oberstdorf, battue à la photo-finish par l'Autrichienne Teresa Stadlober, Therese Johaug l'emportant devant Ingvild Flugstad Østberg[27]. Elle résiste ensuite à Johaug lors d'une mass-start à Falun, terminant finalement à s 5 de la Norvégienne[28]. Lors du FIS Ski tour, épreuve par étapes se déroulant en Suède et en Norvège, elle obtient des quatrièmes place à Östersund, sur un dix kilomètres libre puis une poursuite en classique, la mass-start de Meraker et la poursuite finale de Trondheim, terminant finalement quatrième du mini-tour derrière trois Norvégiennes, Johaug, Weng et Østberg[29]. Elle termine ensuite deuxième derrière Johaug sur un dix kilomètres classique à Lahti[30]. Elle dispute ensuite les mondiaux des moins de 23 ans à Oberwiesenthal en Allemagne. Elle remporte aisément le le dix kilomètres [31], puis remporte ensuite son deuxième titre sur le quinze kilomètres libre[32]. Elle termine ensuite troisième du trente kilomètres d'Oslo, remporté par sa compatriote Frida Karlsson devant Therese Johaug[33].

Lors de sa première course de la saison 2020-2021, elle s'impose à Bruksvallarna devant sa jeune rivale Frida Karlsson sur un dix kilomètres[34], celle-ci prenant sa revanche le lendemain sur la même distance mais en libre[35]. Pour la première course de distance de la saison de coupe du monde, les deux Suédoises terminent sur le podium du dux kilomètres classique de Ruka, Karlsson deuxième devant Andersson, derrière Therese Johaug[36]. Partie en quatrième position de la poursuite, elle finit en troisième sur la poursuite, derrière la Norvégienne et la Russe Tatiana Sorina[37]. Elle est absente ensuite des deux étapes suivantes, à Davos et Dresde, la Suède décidant d'imiter la Norvège et de renoncer à disputer ces compétitions[38]. Ses premiers résultats sur le Tour de ski sont difficile avec une élimination dès la phase de qualification du sprint de la première étape, puis une douzième place de mass-start classique de Val Müstair qui hyopothèquent ses chances de victoire au général du tour[39]. Après un seizième temps de la poursuite en style libre, elle obtient une troisième place du dix kilomètres à Toblach, derrière les Américaines Jessica Diggins et Rosie Brennan[40]. Le lendemain elle est devancée au sprint par la Russe Yulia Stupak lors de la poursuite[41]. Pour la première course sur le site de Val di fiemme, une mass-start en style classique, elle termine troisième, derrière Natalia Nepryaeva et l'Allemande Katharina Hennig[42]. Vingtième du sprint, elle remporte la dernière étape, sa première victoire en coupe du monde, une mass-start se terminant par la montée de l'Alpe Cermis[43], terminant finalement troisième du tour, derrière Diggins et Yulia Stupak. Lors de l'étape suivante de la coupe du monde, à Lahti, elle termine quatrième du skiathon, puis est présente au sein de l'équipe suédoise qui prend la deuxième place du relais derrière la Norvège[44]. Lors du dix kilomètres de Falun, en style classique, elle termine troisième derrière Diggins et Therese Johaug[45].

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
JO 2018
  PyeongChang
  13e   4e 13e  

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  •   : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Andersson

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite / Skiathlon
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
Mondiaux 2017
  Lahti
    22e 17e  
Mondiaux 2019
  Seefeld
    16e 6e  
Mondiaux 2021
  Oberstdorf
        4e 6e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  •   : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Ebba Andersson

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 7e en 2019 et 2020.
  • 23 podiums individuels : 1 victoire, 8 deuxièmes places et 14 troisièmes places.
  • 1 podium en relais : 1 deuxième place.

Courses par étapesModifier

Andersson compte onze podiums dans des courses par étapes, dont une victoire[46].

  • Nordic Opening : 3 podiums d'étape (deux en 2018, un 2020)
  • Finales : 1 podium d'étape.
  • Tour de ski

Palmarès au

Classements détaillésModifier

Différents classements en coupe du monde
Saison / Épreuve Général' Distance Sprint   Tour de ski
depuis 2007
Finales
depuis 2008
Ski tour Canada (2016)
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points Place Points
2015 100e 15 70e 15
2018 26e 263 15e 211 10e
2019 7e 918 5e 646 45e 22 5e 2e
2020 7e 891 3e 717 50e 24 abandon  
2021 3e 1011 2e 640 64e 11 3e   3e

Championnats du monde junior et moins de 23 ansModifier

Ebba Andersson participe à trois éditions des championnats du monde junior, remportant un total de cinq médailles, trois d'or avec le dix kilomètres libre, le relais en 2016 et le cinq kilomètres libre en 2017, l'argent du skiathlon en 2017 et le bronze sur le skiathlon en 2015[47].

Épreuve / Édition Sprint km 10 km
Libre
Poursuite / Skiathlon Relais
libre classique libre classique
Mondiaux 2015
  Almaty
  8e       4e
Mondiaux 2016
  Rasnov
19e     6e      
Mondiaux 2017
  Soldier Hollow
         

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  •   : pas d'épreuve
  • — : Non disputée

Résultats aux mondiaux des moins de 23 ans[48].
Épreuve / Édition Sprint 10 km
classique
Poursuite / Skiathlon Relais mixte
libre classique
Mondiaux 2020
  Oberwiesenthal
     

RéférencesModifier

  1. Mirko Hominal, « Ski de fond - Andersson change de club », sur ski-nordique.net, .
  2. (se) « bba Andersson: "Det är så overkligt!" », sur expressen.se, .
  3. Mirko Hominal, « Ebba Andersson dans un fauteuil », sur ski-nordique.net, .
  4. (se) « Ebba Andersson satsar fullt på skidorna », sur expressen.se, .
  5. (se) « Ebba Andersson blir nobbad i premiären », sur expressen.se, .
  6. Mirko Hominal, « La pépite Ebba Andersson », sur ski-nordique.net, .
  7. Mirko Hominal, « Ebba Andersson sacrée », sur ski-nordique.net, .
  8. (en) « Jr WSC Skiathlon wins for Johansen NOR & Vechkanov RUS », sur fis-ski.com, .
  9. Mirko Hominal, « Les reines sont toujours Norvégiennes », sur ski-nordique.net, .
  10. Mirko Hominal, « JO : Ebba Andersson au départ du skiathlon », sur ski-nordique.net, .
  11. (en) « Saturday’s Olympic Rundown: Kalla Wins Skiathlon; Diggins 5th; Dahlmeier Tops Sprint », sur fasterskier.com, .
  12. Mirko Hominal, « Les fondeuses Norvégiennes en or », sur ski-nordique.net, .
  13. (en) « titre= Cup world cup - season: 2018 », sur fis-ski.com.
  14. Mirko Hominal, « Ebba Andersson frappe fort », sur ski-nordique.net, .
  15. Mirko Hominal, « Ski de fond - Un triomphe pour Therese Johaug », sur ski-nordique.net, .
  16. Florian Burgaud, « Davos : top 15 pour Anouk Faivre-Picon », sur nordicmag.info, .
  17. « Otepää : A la fin, c’est Therese Johaug qui gagne », sur nordicmag.info, .
  18. « Coupe du monde : Therese Johaug remporte le 10 km à Ulricehamn », sur lequipe.fr, .
  19. « Stina Nilsson offre le titre mondial à la Suède, la France 8e », sur ledauphine.com, .
  20. Mirko Hominal, « Les fondeuses Norvégiennes en or », sur ski-nordique.net, .
  21. Mirko Hominal, « Falun - Johaug toujours invincible », sur ski-nordique.net, .
  22. Mirko Hominal, « Ski de fond - Ebba Andersson blessée », sur ski-nordique.net, .
  23. Mirko Hominal, « Ski de fond - Andersson fait son retour », sur ski-nordique.net, .
  24. Florian Burgaud, « ki de fond », sur nordicmag.info, .
  25. Mirko Hominal, « Chaud pour Johaug », sur ski-nordique.net, .
  26. Louis Delvinquière, « Ski de fond », sur nordicmag.info, .
  27. Florian Burgaud, « Ski de fond | Oberstdorf : Johaug reine du skiathlon, top 15 pour Claudel », sur nordicmag.info, .
  28. Florian Burgaud, « Ski de fond | Falun : derrière Johaug, la Suède revit », .
  29. Mirko Hominal, « Therese Johaug s'offre le Ski Tour », sur ski-nordique.net, .
  30. « Ski de fond | Lahti : Therese Johaug résiste à Ebba Andersson », sur nordicmag.info, .
  31. « Ski de fond | Oberwiesenthal : Ebba Andersson évidemment en or ! », sur nordicmag.info, .
  32. Mirko Hominal, « Ski de fond - ChM U23 - Flora Dolci admirable », sur ski-nordique.net, .
  33. Mirko Hominal, « Oslo - Sensationnelle Frida Karlsson », sur ski-nordique.net, .
  34. Florian Burgaud, « Ski de fond | Bruksvallarna : Andersson bat Karlsson au bout du suspense », sur nordicmag.info, .
  35. Florian Burgaud, « Ski de fond | Bruksvallarna : Frida Karlsson prend une éclatante revanche », sur nordicmag.info, .
  36. « Ski de fond | Ruka : Therese Johaug tape du poing », sur nordicmag.info, .
  37. « Therese Johaug double la mise sur la poursuite à Ruka, en Coupe du monde », sur lequipe.fr, .
  38. Florian Burgaud, « Ski de fond : pas de fondeurs suédois à Davos et Dresde », sur nordicmag.info, .
  39. Florian Burgaud, « Ski de fond | Tour de Ski : Linn Svahn impressionne son monde à Val Müstair », sur nordicmag.info, .
  40. Mirko Hominal, « Toblach - Jessica Diggins conforte son maillot jaune », sur ski-nordique.net, .
  41. Florian Burgaud, « Ski de fond | Tour de Ski : Yulia Stupak, un an après la naissance de son fils », sur nordicmag.info, .
  42. Mirko Hominal, « Val di Fiemme - Natalia Nepryaeva s'impose », sur ski-nordique.net, .
  43. « Tour de Ski: l'Américaine Jessie Diggins dans l'histoire », sur rts.ch, .
  44. Louis Delvinquière, « Ski de fond | Lahti : retour parfait pour les Norvégiens », sur nordicmag.info, .
  45. « Jessie Diggins remporte le 10 km libre de Falun », sur lequipe.fr, .
  46. (en) « Ebba Andersson : Stage world cup », sur fis-ski.com.
  47. (en) « Ebba Andersson : FIS Junior World Ski Championships », sur fis-ski.com.
  48. (en) « Ebba Andersson : FIS U23 World Ski Championships », sur fis-ski.com.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :