David Ellis (rugby à XIII)

joueur anglais de rugby à XIII

David Ellis, né le à Leeds, est un joueur anglais de rugby à XIII qui évoluait au poste de troisième ligne. Il est ensuite devenu entraîneur. Il est surnommé « le petit terminator ». Son arrière, arrière, grande oncle est William Webb Ellis, homme auquel on a longtemps prêté l'invention du rugby[1].

David Ellis

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (64 ans)
à Leeds (Angleterre)
Poste Troisième ligne puis entraîneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
?
?
1983-1985
Castleford Tigers
Keighley Cougars
Doncaster RLFC
Brisbane Broncos
Corbeil XIII
Bataillon de Joinville


Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1995-1998
1998
2001-2005
2005-2008
2008-2009
2000-2011
2009-2011
2012-2015
2012-2015
2015-2017
2017-2018
2018-2020
2021-
US Villeneuve XIII
RC France
Gloucester RFC (Adj.)
Castres olympique (Def.)
CA Brive (Def.)
France (Def.)
London Irish
US Bergerac Rugby
Lyon OU (Con.)
Lyon OU
US Villeneuve XIII
Kenilworth RFC
CA Sarlat

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

BiographieModifier

Originaire du Yorkshire, il est mineur de fond à l'âge de 16 ans du côté de Leeds. Après 10 ans passés sous terre à extraire le minerai, David Ellis est jeté hors des mines de Leeds par la politique de rigueur de Margaret Thatcher au terme de la terrible année de grève de 1984-1985.

Il y perd tout mais rebondit et profite de ses talents dans la Rugby League (rugby à XIII) pour entamer une solide carrière qui l'amène jusqu'en Australie.

EntraîneurModifier

1996-1998 : Des débuts à Villeneuve-sur-LotModifier

Après sa carrière de joueur, David Ellis prend en main au poste d'entraîneur l'équipe rugby à XIII de Villeneuve-sur-Lot avec réussite. Durant ses trois ans au poste, le club atteint à trois reprises la finales du Championnat de France en 1996, 1997 et 1998 dont un titre en 1996. Il également part à la création du Paris Saint-Germain Rugby League aux côtés de Jacques Fourroux. Il suit également ce dernier au Racing Club de France en 1998 et met un premier pied dans le rugby à XV.

2001-2005 : GloucesterModifier

IL prend ensuite en main l'équipe de rugby à XV de Gloucester où ils côtoient Philippe Saint-André et Laurent Seigne. Des joueurs français sont présents tels Olivier Azam ou Patrice Collazo. Leur capitaine est alors Phil Vickery. Il y reste quatre saisons remportant le Championnat d'Angleterre en 2002 et la Coupe d'Angleterre en 2003.

Parallèlement, il est chargé de la défense de l'équipe de France de rugby à XV de 2000 jusqu'en 2011.

2005-2009 : Castres olympique puis BriveModifier

Gardant un bon souvenir de la France, il rejoint Laurent Seigne à Castres. Septième en 2006, il part au

cours de la saison 2008 pour Brive et de démissionner de Castres.

A Brive, l'expérience n'est pas concluante et David Ellis décide de quitter le club en 2009.

2009-2011 : London IrishModifier

Il revient en Angleterre et devient entraîneur adjoint aux London Irish en Championnat d'Angleterre.

2012-2017: LyonModifier

David Ellis, est arrivé en renfort au LOU, comme consultant auprès des entraîneurs Xavier Sadourny et Tom Smith, pour aider une équipe engluée à la 8e place du championnat de Pro D2. Favoris en début de saison pour une remontée en Top14[2].

ClubsModifier

JoueurModifier

Entraîneur (de la défense)Modifier


PalmarèsModifier

Distinction personnelleModifier

AnecdotesModifier

Il existe quatre catégories dans la hiérarchie des récompenses de D. Ellis, après les rencontres disputées par le XV de France :

  • Le « 100 % plaqueur » pour celui qui n'a rien raté.
  • Le « meilleur plaqueur » pour l'auteur du plus grand nombre de plaquages.
  • Le « destructeur » pour le plus gros « tampon ».
  • La « tondeuse à gazon » pour le plaquage le plus bas.

RéférencesModifier

LiensModifier