Déluge (Pologne)

guerre suédo-polonaise
Déluge de l'histoire de la Pologne
Description de cette image, également commentée ci-après
L'occupation de la république des Deux Nations par la Suède, le duché de Moscou et le Brandebourg.
Informations générales
Date De 1655 à 1660
Lieu Pologne, Lituanie, Danemark
Issue Victoire de la Pologne et de la Lituanie à la Pyrrhus
Belligérants
République des Deux Nations

Khanat de Crimée
Drapeau du Danemark Danemark
Saint-Empire romain germanique
Monarchie de Habsbourg
Royaume de Hongrie

Provinces-Unies
Drapeau de la Suède Suède

Tsarat de Russie
Grand-duché de Lituanie
Brandenburg
(1656 - 1657)
Zaporogue
Transylvanie
Région de Moldavie
Principauté de Valachie

Grande-Pologne
Commandants
Jean II Casimir Vasa
Stefan Czarniecki
Drapeau de la Suède Charles X Gustave de Suède

Frédéric Guillaume Ier de Brandebourg
Bohdan Khmelnytsky
Georges II Rákóczi
Alexis Ier de Russie
Constantin Ier Şerban Basarab

Gheorghe Ştefan
Forces en présence
50 000 hommes 62 000 hommes
Pertes
très nombreuses pertes inconnu

Dans l'histoire de la Pologne et de la Lituanie, le Déluge (en polonais, Potop ou Potop szwedzki ; en lituanien, Švedų tvanas ; « Déluge suédois ») fait référence à une série de guerres au milieu et à la fin du XVIIe siècle qui laisse la république des Deux Nations (union de la Pologne et de la Lituanie), en ruines.

Histoire modifier

Dans un sens strict, le Déluge (« Potop » en polonais) se réfère à l'invasion et à l'occupation par la Suède de la Pologne-Lituanie de 1655 à 1666[1]. Dans un sens plus large, il s'applique à une série de revers commencée avec le soulèvement de Khmelnitski en Ukraine, débuté en 1648 et terminé vers fin 1667. Elle est également liée à la faiblesse de l’État et à la déliquescence de la société de cette fédération[2].

Avant le Déluge, la république des Deux Nations formait, en superficie, un des plus grands États d'Europe, si ce n'est le plus grand (en ne prenant pas en compte le discontinu Saint-Empire romain germanique, union fragmentée de portions d'États). La Pologne-Lituanie disposait d'une puissante armée et était une puissance continentale[3].

Durant la succession de guerres de cette période, la République perdit un tiers de sa population, une grande partie de son territoire et son statut de puissance régionale.

Dans la culture modifier

Le Déluge (titre original Potop) est un roman historique de l'auteur polonais Henryk Sienkiewicz, publié en 1886. Il s'agit du deuxième volume d'une série qui en compte trois et connue des Polonais sous le nom de « La Trilogie » (ce roman est précédé de Par le fer et par le feu et suivi de Messire Wołodyjowski) :

Un film, tiré de ce roman, a été adapté pour le cinéma polonais :

Voir aussi modifier

ainsi que

Source modifier

Références modifier