Ouvrir le menu principal
Musée du Faouët
Le Faouët (56) Couvent des Ursulines 01.JPG
La chapelle de l'ancien couvent des Ursulines.
Informations générales
Type
Musée municipal
Ouverture
Surface
Près de 1 000 m2 d'espaces d'exposition
Visiteurs par an
15 483 (2017)
Site web
Collections
Collections
Genre
Art breton
Époque
XIXe siècle-XXe siècle
Nombre d'objets
450 au total
Label
Logo label musée de France.svg
Bâtiment
Article dédié
Couvent des Ursulines du Faouët
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
no 1 rue de Quimper
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Morbihan
voir sur la carte du Morbihan
Red pog.svg

Le musée du Faouët, situé au Faouët dans le département du Morbihan en Bretagne, est un musée de peinture inauguré en 1987 dans un ancien couvent des Ursulines du XVIIe siècle, au no 1 de la rue de Quimper.

Le musée présente une collection constituée de dessins, peintures, gravures et sculptures, témoignant de la vie quotidienne au Faouët de 1845 à 1945. À partir du milieu du XIXe siècle, la richesse du patrimoine et des traditions du Faouët ont attiré de nombreux artistes français et étrangers en Bretagne intérieure.

Sommaire

HistoriqueModifier

1914 : la collection se constitueModifier

Le premier noyau de la collection municipale est constitué à la veille de la Première Guerre mondiale, à l’initiative de Victor Robic, maire de l’époque. Artiste à ses heures, il entretient des relations d’amitié avec les artistes fréquentant la localité et les incite par la même occasion à faire don d’une ou de plusieurs de leurs œuvres à la commune du Faouët. Un premier musée est ainsi inauguré le 14 juillet 1914, dans l’enceinte de la mairie.

1987 : le musée du FaouëtModifier

En 1987, la commune se porte acquéreur de l’ancien couvent des Ursulines, alors mis en vente. Cela permet la mise en valeur d’une collection municipale menacée peu à peu par l’oubli. Cela favorise aussi l’organisation d’expositions consacrées à des artistes ayant souvent fréquenté la petite cité, ou bien à des thématiques plus vastes, liées généralement à l’histoire des arts en Bretagne.

Parallèlement à la présentation de ces rétrospectives, le musée du Faouët a conduit, depuis le milieu des années 1990, notamment avec l’aide du conseil général du Morbihan, une active politique d’acquisition qui a abouti à quadrupler le nombre des œuvres conservées au sein de la collection.

Aujourd’hui, ces œuvres proviennent soit d’achats effectués directement par les municipalités successives, soit de dons et de legs accordés par des particuliers, soit de dépôts consentis par le département, la communauté de communes ou des collectionneurs privés. On mentionnera pour mémoire l’ensemble de seize tableaux et de seize dessins du peintre Jean-Georges Cornélius (1880-1963), mis en dépôt en 2003 par le conseil général, conformément au souhait de la donatrice, la fille de l’artiste.

Un parcours composé de huit chevalets dans les rues du Faouët permet de découvrir le patrimoine architectural et religieux du Faouët à partir de reproductions de tableaux conservés au musée.

CollectionsModifier

GalerieModifier

Expositions temporairesModifier

Des expositions temporaires sont centrées sur des thématiques tirées des collections du musée :

2019

  • Des peintres entre terre et mer - Du Faouët à Concarneau

2018

  • du 30 juin au 7 octobre : L'enfant dans la peinture bretonne
  • du 1er avril au 10 juin : REGARD(S). Jeanne-Marie Barbey (1876-1960)

2017

  • 100 métiers vus par les artistes en Bretagne

2016

  • La fête vue par les peintres en Bretagne

2015

2014

  • du 28 juin au 11 novembre : La Première Guerre mondiale vue par les peintres de la Bretagne
  • du 5 avril au 9 juin : Le musée du Faouët a 100 ans !

2013

  • du 29 juin au 13 octobre : Femmes artistes en Bretagne (1850-1950)
  • du 30 mars au 9 juin : Henry d'Estienne (1872-1949)

2012

2011

2010

2009

  • du 14 juin au 4 octobre : Micheau-Vernez (1907-1989)
  • du 5 avril au 24 mai : Quand les collections sortent de leur réserve

2008

  • du 15 juin au 5 octobre : Henri Guinier (1867-1927)
  • du 5 avril au 12 mai : Affiches anciennes originales - De l’opéra à l’opérette

2007

  • du 24 juin au 7 octobre : Des habits et nous - Vêtir nos identités
  • du 1er avril au 27 mai : Peintres graveurs de l'École de Paris, 1930-1960

2006

  • du 18 juin au 1er octobre : Henri Barnoin (1882-1940)
  • du 1er avril au 8 mai : La photographie en Bretagne (1840-1914)

2005

2004

  • du 13 juin au 3 octobre : Arthur Midy (1877-1944)
  • du 1er avril au 2 mai : De sardines en dentelles, 1903 - la dentelle d'Irlande en Bretagne - 2004

2003

  • du 15 juin au 5 octobre : Un siècle de peinture au Faouët (1845-1945)
  • du 1er avril au 30 avril : Les maîtres de l'affiche

2002

2001

  • du 3 juin au 7 septembre : Sydney Curnow Vosper (en) (1866-1942)
  • du 1er avril au 29 avril : Le témoignage photographique de Fernand Cadoret (1855-1918)

2000

  • du 11 juin au 15 octobre : Le sport dans l'art
  • du 1er avril au 30 avril : Alain Le Quernec (né en 1944)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :