Course de côte du Schauinsland

La Course de côte du Schauinsland, près de Fribourg-en-Brisgau[1] au pied de la Forêt-Noire, était une compétition automobile notamment disputée avant-guerre le plus souvent au mois d'août, à 13 reprises consécutives. Le mont lui-même culmine à 1,284 mètres d'altitude.

Fribourg, près de la Forêt-Noire.
Voitures de la "Schauinsland-Klassik".

HistoireModifier

Elle est intégrée au Championnat d'Europe de la montagne en 1930 (pour la première édition de ce dernier). Son parcours est jusqu'au début des années 1950 invariablement de 12 kilomètres. Le record de l'ascension est alors de moins de 8 minutes (exactement 7 min 59 s 3), établi en 1936 par Bernd Rosemeyer.

Elle revient en championnat d'Europe dès la première année de sa réorganisation, en 1957 sous le nom de Grosser Berpreis Freiburg-Schauinsland[2], se disputant alors à la fin juillet ou au début août. Son appellation de 1960 à 1962 est l'ADAC Bergrekord Freiburg - Schauinsland. 14 éditions consécutives ont lieu annuellement jusqu'en 1970, puis durant les 15 années suivantes l'épreuve n'est plus retenue qu'une année sur deux, en alternance.

Elle fait partie des épreuves choisies pour le Championnat du monde des voitures de sport 1964, ainsi que pour celui de 1965.

La trentième édition a lieu en 1969, et Gerhard Mitter s'est imposé à trois reprises consécutives dans le cadre continental (dix neuf ans après le quatrième succès d'Hans Stuck).

La "Schauinsland-Klassik", une épreuve VHS, perpétue le souvenir de cette compétition depuis quelques années.

Palmarès avant-guerreModifier

Année Vainqueur Écurie
1925   Christian Werner Mercedes 2L.
1926   Christian Werner Mercedes 2L.
1927   Adolf Rosenberger Mercedes GP, type 1914[3]
1928   Huldreich Heusser Bugatti T35B
1929   Hans Stuber Bugatti T35C
1930   Heinrich-Joachim von Morgen Bugatti T35B
1931   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz SSKL
1932   Rudolf Caracciola Alfa Romeo Tipo B
1933   Hans Stuber Bugatti T51
1934   Hans Stuck Auto Union Type A
1935   Hans Stuck Auto Union Type B
1936   Bernd Rosemeyer Auto Union Type C
1937   Hans Stuck Auto Union

Palmarès en Championnat d'EuropeModifier

Après-guerre, la quatorzième édition de la côte est encore remportée en 1949 (juillet) par Hans Stuck, sur AFM 2000. L'année suivante son compatriote Fritz Riess est le vainqueur sur Veritas RS, puis en 1952 un autre Allemand, Toni Ulmen avec le même modèle (dit "Großmutter"). En 1953 on retrouve encore Hans Herrmann au palmarès, sur Porsche 550 Spyder 1500 S.

 
La Porsche 910 Bergspyder de Gerhard Mitter, également championne d'Europe (Porsche Museum).
Année Vainqueur Écurie
1957   Edgar Barth Porsche RSK 1500
1958   Joakim Bonnier Borgward H1500RS
1959   Edgar Barth[4] Porsche RSK 1500
1960   Heini Walter Porsche RS60/1700
1961   Heini Walter Porsche RS1600
1962   Ludovico Scarfiotti Ferrari Dino 196SP
1963   Edgar Barth Porsche 718 WRS
1964   Edgar Barth Porsche 718 RS Spyder
1965   Ludovico Scarfiotti Ferrari Dino 166P/206P Berlinetta
1966   Gerhard Mitter[5] Porsche 910 Coupe
1967   Gerhard Mitter Porsche 910 Bergspyder
1968   Gerhard Mitter[6] Porsche 910 Bergspyder
1969   Peter Schetty Ferrari 212E Montagna
1970   Rolf Stommelen Brabham BT30
1972   Xavier Perrot[7] March 722
1974   Fredy Amweg March 742
1976   Markus Hotz (pl) March 762
1978   Mario Ketterer[8] TOJ SC206
1980   Michel Pignard TOJ SC206
1982   Markus Hotz (pl) March
1984   Walter Pedrazza March PRC F2

Notes et référencesModifier

  1. (à seulement une cinquantaine de kilomètres de Colmar)
  2. (deuxième épreuve disputée, après celle du Mont Ventoux)
  3. (ayant disputé le GP de France)
  4. (Eugen Böhringer en championnat d'Allemagne)
  5. (et Eberhard Mahle en Groupe 3)
  6. (et Holger Zarges en GT cette année-là)
  7. (et Hans-Joachim Stuck, en championnat d'Allemagne sur Ford Capri RS 2600)
  8. (également vainqueur en 1981)

Liens externesModifier