Coupe du monde de combiné nordique 2011-2012

saison 2011-2012 de la coupe du monde de combiné nordique
Coupe du monde de combiné nordique 2011-2012
Description de l'image Nordic combined pictogram.svg.
Généralités
Sport Combiné nordique
Organisateur(s) FIS
Édition 29e
Date du
au
Site web officiel fis-ski.com

Palmarès
Vainqueur Drapeau : France Jason Lamy-Chappuis
Deuxième Drapeau : Japon Akito Watabe
Troisième Drapeau : Norvège Mikko Kokslien
Meilleure nation Drapeau de la Norvège Norvège

Navigation

Europe laea location map.svg
Kuusamo
Kuusamo
Lillehammer
Lillehammer
Ramsau am Dachstein
Ramsau am Dachstein
Seefeld in Tirol
Seefeld in Tirol
Oberstdorf
Oberstdorf
Chaux-Neuve
Chaux-Neuve
Val di Fiemme
Val di Fiemme
Almaty
Almaty
Klingenthal
Klingenthal
Liberec
Liberec
Lahti
Lahti
Oslo
Oslo
Voir l’image vierge
Les sites des compétitions

La coupe du monde de combiné nordique 2011-2012 est la 29e édition de la coupe du monde de combiné nordique, compétition de combiné nordique organisée annuellement. Elle se déroule[1] du au et est remportée par le français Jason Lamy-Chappuis, qui gagne ainsi pour la troisième saison consécutive le classement général de la coupe du monde.
Cette coupe du monde débutera dans la station de Kuusamo, fait étape au cours de la saison en Allemagne (Oberstdorf[2] & Klingenthal), en Autriche (Ramsau am Dachstein et Seefeld), en Finlande (Kuusamo et Lahti), en France (Chaux-Neuve), en Italie (Val di Fiemme), au Kazakhstan (Almaty) et en Norvège, tout d'abord à Lillehammer, en début de saison, puis à Oslo, où se déroulera la dernière épreuve de la saison.

Des épreuves auraient dû avoir lieu en Pologne, à Zakopane, dans le courant du mois de janvier, mais elles ont été annulées.

Cette saison marque l'introduction d'un nouveau format de course pour la FIS[3]. La particularité de cette épreuve est l'introduction de boucle de pénalité comme au biathlon en fonction de la distance réalisé au saut (pas de notes de styles). Ainsi, l'aire d'arrivée est divisé en quatre zones. Si un sauteur atteint la zone la plus lointaine, il n'aura pas de tours à faire. En revanche s'il atteint la dernière zone il aura quatre tours de pénalités à réaliser. Et enfin s'il atteint aucune zone, il ne peut pas participer à la course de fond. C'est une course avec un départ en ligne et les athlètes peuvent effectuer quand ils le veulent (sauf dans le premier et le dernier tour) leurs tours de pénalités[4].

Classement généralModifier

Points attribués à chaque compétitionModifier

Place 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e 21e 22e 23e 24e 25e 26e 27e 28e 29e 30e
Points 100 80 60 50 45 40 36 32 29 26 24 22 20 18 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

ClassementModifier

Classement individuelModifier

Rang Nom Points
1.   Jason Lamy-Chappuis 1306
2.   Akito Watabe 1238
3.   Mikko Kokslien 1061
4.   Bernhard Gruber 765
5.   Björn Kircheisen 728
6.   Eric Frenzel 727
7.   Alessandro Pittin 724
8.   Tino Edelmann 685
9.   Jan Schmid 619
10.   Håvard Klemetsen 559
11.   Wilhelm Denifl 537
12.   Magnus Moan 509
13.   Johannes Rydzek 467
14.   Fabian Riessle 458
15.   Mario Stecher 452
16.   Jørgen Graabak 442
17.   Bryan Fletcher 431
18.   Christoph Bieler 419
19.   Sébastien Lacroix 402
20.   Bill Demong 393
Rang Nom Points
21.   Magnus Krog 373
22.   Maxime Laheurte 302
23.   François Braud 293
24.   Lukas Runggaldier 260
25.   Taihei Kato 202
26.   Janne Ryynaenen 200
27.   Gudmund Storlien 183
28.   Johnny Spillane 162
29.   Yūsuke Minato 160
29.   Miroslav Dvorak 160
31.   Yoshito Watabe 155
32.   Tomáš Slavík 134
33.   Tomaz Druml 121
34.   Armin Bauer 079
35.   Manuel Faißt 076
36.   Taylor Fletcher 069
36.   Seppi Hurschler 069
38.   Giuseppe Michielli 060
39.   Thomas Kjelbotn 055
40.   Pavel Churavý 054
Rang Nom Points
41.   Mitja Oranič 045
42.   David Kreiner 041
43.   Tim Hug 039
44.   Christian Beetz 037
45.   Lukas Klapfer 034
46.   Marco Pichlmayer 032
47.   Janis Morweiser 031
48.   Ivan Panine 026
49.   Hideaki Nagai 024
49.   Jim Härtull 024
51.   Gašper Berlot 015
52.   Aleš Vodseďálek 013
52.   Todd Lodwick 013
54.   Carlos Kammerlander 010
55.   Tobias Kammerlander 009
56.   Marjan Jelenko 008
57.   Eetu Vähäsöyrinki 007
58.   Kail Piho 006
59.   Dominik Dier 005
60.   Truls Sønstehagen Johansen 002
61.   Sepp Schneider 001
62.   Harald Lemmerer 001

Coupe des nationsModifier

Rang Pays Points
1.   Norvège 4903
2.   Allemagne 4109
3.   France 3303
4.   Autriche 3027
5.   Japon 2029
6.   États-Unis 1668
7.   Italie 1623
8.   République tchèque 461
9.   Finlande 381
10.   Slovénie 268

CalendrierModifier

1 — 2.   Kuusamo (25 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS142 / 10 km   Magnus Krog   Akito Watabe   Tino Edelmann   Magnus Krog
Gundersen – HS142 / 10 km   Tino Edelmann   Janne Ryynänen   Akito Watabe   Tino Edelmann
3 — 4.   Lillehammer (3 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS138 / 10 km   Håvard Klemetsen   Alessandro Pittin   Tino Edelmann   Tino Edelmann
Penalty race – HS138   Eric Frenzel   Jason Lamy-Chappuis   Björn Kircheisen
5 — 6.   Ramsau am Dachstein (10 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS98 / 10 km   Jan Schmid   Jason Lamy-Chappuis   Tino Edelmann   Tino Edelmann
Gundersen – HS98 / 10 km   Jason Lamy-Chappuis   Magnus Krog   Mario Stecher
7 — 9.   Seefeld (16, 17 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Team Sprint – HS98 / 2 × 7,5 km   France   Italie   Norvège   Jason Lamy-Chappuis
Gundersen – HS98 / 10 km   Jason Lamy-Chappuis   Akito Watabe   Alessandro Pittin
Gundersen – HS98 / 10 km   Jason Lamy-Chappuis   Alessandro Pittin   Jørgen Graabak
10 — 11.   Oberstdorf (7 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
7/01/2012 Équipe – HS137 / 4 × 5 km   Norvège   Allemagne   Autriche   Jason Lamy-Chappuis
8/01/2012 Gundersen – HS137 / 10 km   Mikko Kokslien   Magnus Moan   Björn Kircheisen
12 — 14.   Chaux-Neuve (13, 14 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS117 / 10 km   Alessandro Pittin   Jason Lamy-Chappuis   Fabian Riessle   Jason Lamy-Chappuis
Gundersen – HS117 / 10 km   Alessandro Pittin   Jason Lamy-Chappuis   Fabian Riessle
Gundersen – HS117 / 10 km   Alessandro Pittin   Jørgen Graabak   Mikko Kokslien
15 — 17.   Val di Fiemme (3, 4 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
3/02/2012 Penalty race – HS134   Jason Lamy-Chappuis   Björn Kircheisen   Mikko Kokslien   Jason Lamy-Chappuis
4/02/2012 Team Sprint – HS134 / 2 × 7,5 km   Norvège   France I   France II
5/02/2012 Gundersen – HS134 / 10 km   Akito Watabe   Mikko Kokslien   Bill Demong
18 — 19.   Almaty (11 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS140 / 10 km   Mikko Kokslien   Björn Kircheisen   Akito Watabe   Jason Lamy-Chappuis
Gundersen – HS140 / 10 km   Mikko Kokslien   Akito Watabe   Bernhard Gruber
20 — 21.   Klingenthal (18 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS140 / 10 km   Akito Watabe   Jason Lamy-Chappuis   Bernhard Gruber   Jason Lamy-Chappuis
Gundersen – HS140 / 10 km   Jason Lamy-Chappuis   Bernhard Gruber   Tomáš Slavík
22 — 23.   Liberec (25 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS100 / 10 km   Bernhard Gruber   Eric Frenzel   Wilhelm Denifl   Jason Lamy-Chappuis
Gundersen – HS100 / 10 km   Akito Watabe   Jason Lamy-Chappuis   Mario Stecher
24.   Lahti ()
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
3/03/2012 Gundersen – HS130 / 10 km   Jan Schmid   Tino Edelmann   Johannes Rydzek   Jason Lamy-Chappuis
25 — 26.   Oslo (9 & )
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader de la coupe du monde
Gundersen – HS106 / 10 km   Akito Watabe   Mikko Kokslien   Bernhard Gruber   Jason Lamy-Chappuis
Gundersen – HS134 / 10 km   Bryan Fletcher   Mikko Kokslien   Taihei Katō

BilanModifier

Athlètes ayant réalisé leur première victoire en Coupe du monde
  •   Magnus Krog a remporté sa première victoire à Kuusamo lors de l'ouverture de la Coupe du monde à 24 ans lors de sa quatrième saison; il s'agissait aussi de son premier podium.
  •   Håvard Klemetsen a remporté 32 ans et lors de sa 10e saison sa première victoire à Lillehammer; il s'agissait aussi de son premier podium.
  •   Jan Schmid, 28 ans, a remporté lors de sa 11e saison sa première victoire à Ramsau; là où il avait réalisé son premier podium lors de la saison 2008 - 2009.
  •   Alessandro Pittin a remporté à Chaux-Neuve sa première étape de Coupe du monde.
  •   Akito Watabe a remporté à Val di Fiemme sa première étape de Coupe du monde.
  •   Bryan Fletcher a remporté la dernière épreuve de la saison à Oslo ; il s'agissait aussi de son premier podium.
Athlètes ayant réalisé leur premier podium en Coupe du monde
  •   Jørgen Graabak a réalisé son premier podium à Seefeld (troisième).
  •   Fabian Riessle a réalisé son premier podium (troisième) à Chaux-Neuve.
  •   Tomáš Slavík, 30 ans, a réalisé son premier podium (troisième) à Klingenthal lors de sa neuvième saison.
  •   Wilhelm Denifl, 31 ans, a réalisé son premier podium (troisième) à Liberec lors de sa douzième saison.
  •   Taihei Katō, 28 ans, a réalisé son premier podium le à Oslo en arrivant troisième de la course.
Victoires cette saison (victoires depuis le début de la carrière)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. La présente page wikipédia fait référence au projet de calendrier des épreuves publié par la fédération internationale de ski le 12 avril 2011
  2. La compétition organisée à Oberstdorf était originellement prévue à Schonach - voir le communiqué de la fédération internationale de ski.
  3. http://www.ski-nordique.net/combine-rydzek-domine-la-penalty-race.4952750-138915.html
  4. http://nc.berkutschi.com/en/front/news/show/965-penalty-race---made-easy