Coupe de France de rugby à XIII 2017-2018

Coupe de France de rugby à XIII 2018
Description de l'image Logo-FFRXIII-2017-02.png.
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) Fédération française de rugby à XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du à 2018
Participants 58 clubs (professionnelles et amateurs)
Site web officiel Site de la fédération française

Navigation

La Coupe de France de rugby à XIII 2017-2018 est la 80e édition de la Coupe de France, compétition à élimination directe mettant aux prises des clubs de rugby à XIII amateurs et professionnels affiliés à la Fédération française de rugby à XIII , dont un club italien pour la première fois de l'histoire de la compétition.

La finale est prévue après six tours à élimination directe mettant aux prises les clubs amateurs et professionnels. Elle se déroule du à . L'entrée des clubs de première division se font au stade des seizièmes de finale les 13 et .

CalendrierModifier

Dates des matchs
Tour Nom Dates retenues[1] Équipes participantes Équipes gagnantes
Épreuve éliminatoire
Entrée des clubs de DN1 et Fédérale
1 Premier tour samedi 4 et Dimanche 12 6
Entrée des clubs d'Élite 2
2 Trente-deuxièmes de finale samedi 16 et dimanche 42 21
Entrée des clubs dÉlite 1
3 Seizièmes de finale Samedi 13 et dimanche 40 20
4 Huitièmes de finale Samedi 17 et dimanche 16 8
5 Quarts de finale samedi 31, dimanche et lundi 8 4
6 Demi-finales samedi 4 2
7 Finale - Lieu à déterminer 2018 2 1

1er tour (4 et 5 novembre 2017)Modifier

Le premier tour oppose douze équipes de DN 1.

Légende : (1) Elite 1, (2) Elite 2 , (3) DN , (4) Fédérale.


Arles-Moulès (4) 18 - 48 (3) Montpellier  

Saint-Laurent de la Cabrerisse (4) 30 - 0 (4) Salon-de-Provence II  

Salses-le-Château (4) 50 - 12 (3) Réalmont  

Villefranche-de-Rouergue II (4) 18 - 14 (3) Ramonville  

Plaisance du Touch (4) 12 - 10 (4) Lescure-Arthes II  

Caumont (4) 30 - 24 (3) Saint-Martin  

Trente-deuxièmes de finale (16 et 17 décembre 2017)Modifier

Légende : (1) Elite 1, (2) Elite 2 , (3) DN , (4) Fédérale.


Pomas (4) 48 - 14 (3) Montpellier  

Saluzzo (4) 0 - 70 (2) Entraigues-sur-la-Sorgue  

Salses-le-Château (4) 31 - 18 (2) Villeneuve-Minervois  

Villefranche-de-Rouergue II (4) 46 - 6 (4) Val d'Orbieu  

Caumont (4) 48 - 11 (3) Aussilon Mazamet  

Toulouges (4) 10 - 56 (2) Villefranche-de-Rouergue  

Aspet (4) 10 - 38 (3) Trentels  

Villefranche d'Albi (4) 30 - 0 (4) Saint-Estève  

Saint-Laurent (4) 0 - 72 (2) Baho  

Gratentour (4) 16 - 44 (2) Villegailhenc  

Villegailhenc II (4) 12 - 52 (3) Pia  

Pamiers (4) 0 - 30 (2) Salon-de-Provence  

Clairac (4) 0 - 30 (3) La Réole  

Cahors (4) 6 - 52 (3) Pujols  

Marseille (4) 24 - 50 (2) Carpentras  

Ille-sur-Têt (4) 48 - 8 (4) Val de Dagne  

Plaisance du Touch (4) 6 - 40 (2) Lescure-Arthes  

Paris Charenton (4) 20 - 36 (2) Lyon-Villeurbanne  

Cheval Blanc (4) 20 - 46 (3) Toulon  

Carpentras II (4) 10 - 28 (3) Le Barcarès  


Seizièmes de finale (13 et 14 janvier 2018)Modifier

Légende : (1) Elite 1, (2) Elite 2 , (3) DN , (4) Fédérale.


Toulon (3) 10 - 44 (1) Toulouse élite  

Lyon-Villeurbanne (2) 4 - 38
(0 - 16)
(1) Carcassonne  

Baho (2) 13 - 48
(7 - 18)
(1) Saint-Estève XIII Catalan  

Pomas (4) 19 - 33
(8 - 4)
(2) Ferrals-les-Corbières  

Villefranche-de-Rouergue (2) 20 - 28 (1) Lézignan  

Caumont (4) 21 - 18 (3) Le Barcarès  

Entraigues-sur-la-Sorgue (2) 14 - 46 (1) Limoux  

Pujols (3) 6 - 32 (1) Palau-del-Vidre  

Villefranche d'Albi (4) 14 - 26 (3) Trentels  

Carpentras (2) 10 - 66 (1) Avignon  

Ille-sur-Têt (4) 72 - 0 (4) Villefranche-de-Rouergue II  

La Réole (3) 12 - 58 (2) Villegailhenc  

Albi (1) 44 - 6 (1) Villeneuve-sur-Lot  

Salses-le-Château (4) 34 - 24 (2) Lescure-Arthes  

Tonneins (3) 18 - 34 (2) Salon-de-Provence  

Pia (3) 4 - 59 (1) Saint-Gaudens  

Huitièmes de finale (17 et 18 février 2018)Modifier

Légende : (1) Elite 1, (2) Elite 2 , (3) DN , (4) Fédérale.


Ille-sur-Têt (4) 9 - 58 (1) Saint-Estève XIII Catalan  

Salses-le-Château (4) 8 - 54 (1) Lézignan  

Ferrals-les-Corbières (2) 10 - 68 (1) Avignon  

Carcassonne (1) 26 - 17 (1) Toulouse élite  

Salon-de-Provence (2) 36 - 60 (1) Palau-del-Vidre  

Trentels (3) 14 - 54 (1) Albi  

Villegailhenc (2) 16 - 12 (1) Saint-Gaudens  

Caumont (4) 4 - 70 (1) Limoux  

Quarts de finaleModifier

Tous les clubs présents en quarts de finale se situent dans la région de l'Occitanie à l'exception d'Avignon qui se situe en Provence-Alpes-Côte d'Azur dans le département du Vaucluse.

De la région Occitanie, les clubs se situent dans les départements de l'Aude (Carcassonne, Villegailhenc, Lézignan et Limoux), le Tarn (Albi) et les Pyrénées-Orientales (Palau-del-Vidre et Saint-Estève XIII Catalan).

Localisation des clubs engagés pour la phase finale.
  Quarts de Finale;   Demi-finales;   Finaliste;   Vainqueur

15h00
Villegailhenc (2) 20 - 28
(8 - 16)
(1) Albi Stade d'honneur Jérome Rieux, Villegailhenc
Arbitre : Geoffroy Poumes
Essai(s) : Pelo (25e), Nicol (44e), Ait Ouaret (61e)
Transformation(s) : Limongi ((25e), (44e) et (61e))
Pénalité(s) : Limongi ((32e)
Carton(s) jaune(s) : Pau (38e)
Essai(s) : Ousty (3e), Deburghgreave (27e), Carivenc (37e), Pedrero (67e), Mazars (78e)
Transformation(s) : Castany (3)
Pénalité(s) : Castany (51e)


17h30
Carcassonne (1) 8 - 10
(8 - 0)
(1) Lézignan Stade Albert-Domec, Carcassonne
Arbitre : Cyril Vergnes
Essai(s) : Diaz (14e)
Pénalité(s) : Herrero (18e et 24e)
Carton(s) jaune(s) : Sabri (38e)
Essai(s) : Blanke (62e)
Transformation(s) : Benausse (62e)
Pénalité(s) : Benausse (66e et 70e)
Carton(s) jaune(s) : Tualima (27e)


Limoux (1) 30 - 18
(16 - 6)
(1) Palau-del-Vidre Stade de l'Aiguille, Limoux
Arbitre : Mohamed Drizza
Essai(s) : R. Péault (27e et 42e), M. Péault (30e), Yesa (34e) et Mayans (61e)
Transformation(s) : Lasvenes (30e, 34e et 61e)
Pénalité(s) : Lasvenes (59e et 79e)
Essai(s) : Thérésin (14e et 55e), Benhamimed (46e), Calégari (64e)
Transformation(s) : Miloudi (1)


15h15
Saint-Estève XIII Catalan (1) 50 - 12
(22 - 8)
(1) Avignon Stade Gilbert-Brutus, Perpignan
Arbitre : Benjamin Casty
Essai(s) : Jouffret (9e, 22e et 53e), Perez (12e), F. Flovie (32e), Khedimi (48e) et Ambert (64e)
Transformation(s) : Guasch (6) et Jouffret (1)
Carton(s) jaune(s) : Guasch (51e et 71e)
Essai(s) : Diamond (26e), Tanginoa (43e)
Transformation(s) : Arnaud (26e)
Pénalité(s) : Arnaud (6e)
Carton(s) jaune(s) : Diamond (10e)

Demi-finalesModifier

Le tirage au sort des demi-finales s'est déroulé le sur le plateau de télévision de France 3 Midi-Pyrénées[2]. Les deux rencontres se déroulent le même jour au Stade Albert-Domec de Carcassonne.

Samedi
15h00
Albi (1) 16 - 28
(0 - 22)
(1) Limoux Stade Albert-Domec, Carcassonne
Arbitre : Benjamin Casty et Geoffrey Poumès
Essai(s) : Ousty (42e) et Deburghgraeve (63e et 75e)
Transformation(s) : Carivenc (63e et 75e)
Essai(s) : Murcia (16e), Garrouste (19e), Yesa (28e), Edwards (35e) et Puso (48e)
Transformation(s) : Murcia (16e, 19e et 28e)
Pénalité(s) : Lasvenes (53e)
Carton(s) rouge(s) : Yesa (77e)

Samedi
18h00
Lézignan (1) 26 - 38
(6 - 30)
(1) Saint-Estève XIII Catalan Stade Albert-Domec, Carcassonne
Arbitre : Mohamed Drizza et Cyril Vergnes
Essai(s) : Tualima (31e), Pomeroy (63e, 65e, 73e et 80e)
Transformation(s) : Benausse (31e, 63e et 73e)
Carton(s) jaune(s) : Li. Albert (16e), Tualima (68e)
Essai(s) : J. Flovie (2e, 7e, 21e et 27e), Lu. Albert (8e), F. Flovie (17e), Guasch (40e)
Transformation(s) : Guasch (8e et 21e), Lu. Albert (17e)
Pénalité(s) : Guasch (40e et 43e)

Finale (2018)Modifier

Feuille de match
Limoux 26 – 30 a.p. Saint-Estève XIII Catalan

(mt : 12 - 16)

Le Dimanche à 17h00 au stade Gilbert-Brutus, Perpignan

Points marqués :

Évolution du score : 0-6, 0-12, 0-16, 6-16, 12-16, 12-22, 12-26, 16-26, 20-26, 26-26, 26-30

Arbitre : MM. Benjamin Casty et Geoffrey Poumes

Spectateurs : 5 243

Composition des équipes :

La finale 2018 oppose les deux premiers du classement du Championnat de France. Saint-Estève XIII Catalan, réserve des Dragons Catalans, arrive dans la peau du favori contre Limoux, qui plus est dans l'antre du club de Super League le stade Gilbert-Brutus à Perpignan qui n'avait plus accueilli la finale de la Coupe de France depuis 1996[3]. Lors de la précédente confrontation des deux équipes, c'était le en Championnat avec une victoire 22-8 de Saint-Estève XIII Catalan. Enfin, la finale est retransmise en directe via une diffusion par internet réalisé par la boîte de production O9tv sur le site de la fédération française de rugby à XIII et youtube devant plus de 50 000 téléspectateurs[4].

C'est au terme d'un match à suspense que Saint-Estève XIII Catalan s'impose en prolongations 30-26 sur un essai du centre Thomas Ambert et permis au club des Pyrénées-Orientales de s'imposer sur ce point en or[5]. Les Catalans ont pourtant rapidement menés au score par 16-0 grâce à trois essais de Jouffret, Perez et Nègre avant deux Limoux recolle au score par deux essais de Yesa et Edwards permettant de clore la première mi-temps 16-12 pour les Catalans. Les Catalans reprennent leurs distances en 26-12 au début de la seconde mi-temps par deux nouveaux essais de Vergniol et Jouffret pour mener 26-12, de plus Limoux perd pour dix minutes Mathieu Mayans. Pourtant, Limoux trouve les ressources nécessaires en fin de match pour réduire l'écart au score et égalise avec trois essais de Franco, Garrouste et Lasvenes, lorsque les arbitres sifflent la fin du temps règlementaire.

La règle du point en or s'applique, ce qui veut dire que le premier qui marque en prolongations remporte le match. C'est ainsi que le centre Thomas Ambert délivre Saint-Estève XIII Catalan par un essai sur le côté droit devant 5 243 spectateurs.

SynthèseModifier

Nombre d'équipes par division et par tourModifier

Divisions / Manches 1er tour Trente-deuxièmes de finale Seizièmes de finale Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
Élite 1
10 clubs
absents 10 9 7 4 2
Élite 2
10 clubs
absents 9 9 3 1 - -
DN1
8 clubs
4 8 7 1 - - -
Fédérale
- clubs
8 23 6 3 - - -

Le parcours des clubs de E1 et E2Modifier

  • Les clubs d'Elite 2 font leur entrée dans la compétition lors des trente-deuxièmes de finale.
  • Les clubs d'Elite 1 font leur entrée dans la compétition lors des seizièmes de finale.
Club (Elite 1) Saison
précédente
Saison 2018
Carcassonne Vainqueur 1/4 de finale
Lézignan Finaliste 1/2 finale
Albi 1/2 finale 1/2 finale
Limoux 1/2 finale Finaliste
Saint-Gaudens 1/4 de finale 1/8e de finale
Villeneuve-sur-Lot 1/4 de finale 1/16e de finale
Avignon 1/8e de finale 1/4 de finale
Saint-Estève XIII Catalan 1/8e de finale Vainqueur
Toulouse Broncos 1/8e de finale 1/8e de finale
Palau-del-Vidre 1/8e de finale 1/4 de finale
Club (Elite 2) Saison
précédente
Saison 2018
Baho 1/4 de finale 1/16e de finale
Villefranche-de-Rouergue 1/4 de finale 1/16e de finale
Ferrals 1/8e de finale 1/8e de finale
Carpentras 1/8e de finale 1/16e de finale
Lyon-Villeurbanne 2e tour 1/16e de finale
Lescure-Arthes 2e tour 1/16e de finale
Entraigues-sur-la-Sorgue 2e tour 1/16e de finale
Villegailhenc 2e tour 1/4 de finale
Salon-de-Provence 1er tour 1/8e de finale
Villeneuve-Minervois Non disputé 1/32e de finale

Clubs éliminés par des clubs de division inférieureModifier

Club vainqueur Club perdant Tour
Salses-le-Château (Fed) Réalmont (DN1) 1er tour
Villefranche-de-Rouergue II (Fed) Ramonville (DN1) 1er tour
Caumont (Fed) Saint-Martin (DN1) 1er tour
Pomas (Fed) Montpellier (DN1) 1/32e de finale
Salses-le-Château (Fed) Villeneuve-Minervois (E2) 1/32e de finale
Caumont (Fed) Aussilon Mazamet (DN1) 1/32e de finale
Salses-le-Château (Fed) Lescure-Arthes (E2) 1/16e de finale
Caumont (Fed) Le Barcarès (DN1) 1/16e de finale
Villegailhenc (E2) Saint-Gaudens (E1) 1/8e de finale

Notes et référencesModifier

  1. Les rencontres peuvent se jouer à d'autres dates du fait d'un d'accord des deux clubs ou d'un report par l'arbitre
  2. Coupe de France Lord Derby : le tirage des demi-finales, treizemondial.fr, le 11 avril 2018
  3. La finale des cadors, Bruno Onteniente, L'Independant, n°160, p.31, dimanche 10 juin 2018.
  4. Record d'audience, Bruno Onteniente, L'Independant, n°161, p.30, lundi 11 juin 2018.
  5. La Coupe est catalane, Didier Navarre, Midi Olympique, n°5445, p.20, lundi 11 juin 2018.