Coupe de France de rugby à XIII 2016-2017

Coupe de France de rugby à XIII 2017
Description de l'image Logo-FFRXIII-2017-02.png.
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) Fédération française de rugby à XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du au
Participants 27 clubs (professionnelles et amateurs)
Site web officiel Site de la fédération française

Palmarès
Vainqueur Carcassonne
Finaliste Lézignan
Demi-finalistes Albi
Limoux

Navigation

La Coupe de France de rugby à XIII 2016-2017 est la 79e édition de la Coupe de France, compétition à élimination directe mettant aux prises des clubs de rugby à XIII amateurs et professionnels affiliés à la Fédération française de rugby à XIII. La finale est prévue après cinq tours à élimination directe mettant aux prises les clubs amateurs et professionnels. Elle se déroule du au . L'entrée des clubs de première division se font au stade des huitièmes de finale le . La finale est programmée le au Parc des Sports d'Avignon et est diffusée en direct sur France Ô.

Carcassonne y remporte son quatorzième titre de Coupe de France en battant 30-24 Lézignan en finale.

CalendrierModifier

Dates des matchs
Tour Nom Dates retenues[1] Équipes participantes Équipes gagnantes
Épreuve éliminatoire
Entrée des clubs de DN1
1 Premier tour dimanche
dimanche
8 5
Entrée des clubs d'Élite 2
2 Deuxième tour dimanche 12 6
Entrée des clubs d'Élite 1
3 Huitièmes de finale dimanche 16 8
4 Quarts de finale samedi 25-dimanche 8 4
5 Demi-finales samedi 4 2
6 Finale - Parc des Sports (Avignon) dimanche 2 1

1er tour (20 novembre 2016)Modifier

Le premier tour oppose huit équipes de DN 1. La rencontre entre Toulon et Trentels est reportée au .

Légende : (1) Elite 1, (2) Elite 2 , (3) DN.


Toulon (3) 34 - 28 (3) Trentels  

Pujols (3) 68 - 20 (3) Cavaillon  

Salon-de-Provence (3) 22 - 14 (3) Réalmont  

Le Barcarès (3) 21 - 20 (3) Ramonville-Saint-Agne  

Pour déterminer un qualifié au second tour, un match de barrage oppose Toulon à Salon-de-Provence le  :


Toulon (3) 22 - 40 (3) Salon-de-Provence  

2e tour - (18 décembre 2016)Modifier

Le deuxième tour oppose trois équipes de DN 1 et les neuf équipes d'Elite 2.


Pujols (3) 30 - 0 (2) Montpellier  


Lyon-Villeurbanne (2) 14 - 23 (2) Villefranche-de-Rouergue  


Carpentras (2) 20 - 18 (2) Villegailhenc  


Salon-de-Provence (3) 25 - 16 (2) Lescure-Arthes  


Ferrals-les-Corbières (2) 58 - 8 (2) Entraigues-sur-la-Sorgue  


Le Barcarès (3) 6 - 44 (2) Baho  

Huitième de finale - (22 janvier 2017)Modifier

Location des clubs à partir des huitièmes de finaleModifier

Localisation des clubs engagés pour la phase finale.
  Huitièmes de Finale;
  Quarts de Finale;   Demi-finales;   Finaliste;   Vainqueur

Les huitièmes de finale voit l'arrivée en compétition des clubs de première division.


Pujols (3) 20 - 48 (2) Baho  


Villefranche-de-Rouergue (2) 30 - 10 (2) Ferrals-les-Corbières  


Lézignan (1) 20 - 12 (1) Saint-Estève XIII Catalan  


Carpentras (2) 14 - 30 (1) Saint-Gaudens  


Salon-de-Provence (3) 6 - 52 (1) Villeneuve-sur-Lot  


Toulouse Broncos (1) 12 - 39 (1) Albi  


Carcassonne (1) 34 - 14 (1) Avignon  


Palau-del-Vidre (1) 4 - 32 (1) Limoux [2]  

Quarts de finale - (25-26 février 2017)Modifier

Tous les clubs présents en quarts de finale se situent dans la région de l'Occitanie à l'exception de Villeneuve-sur-Lot qui se situe en Nouvelle-Aquitaine dans le département de Lot-et-Garonne.

De la région Occitanie, les clubs se situent dans les départements de l'Aude (Carcassonne, Lézignan et Limoux), le Tarn (Albi), les Pyrénées-Orientales (Baho), l'Aveyron (Villefranche-de-Rouergue) et de la Haute-Garonne (Saint-Gaudens).

Localisation des clubs engagés pour la phase finale.
  Quarts de Finale;   Demi-finales;   Finaliste;   Vainqueur

Villefranche-de-Rouergue (2) 20 - 46 (1) Albi  


Baho (2) 16 - 38 (1) Carcassonne  


Saint-Gaudens (1) 10 - 50 (1) Lézignan  


Villeneuve-sur-Lot (1) 2 - 16 (1) Limoux  

Demi-finale - (22 avril 2017)Modifier

Tous les clubs présents en demi-finale se situent dans la région de l'Occitanie, trois dans l'Aude (Carcassonne, Lézignan et Limoux) et un dans le Tarn (Albi).


15h30
Lézignan (1) 40 - 20
(34 - 12)
(1) Limoux Stade du Moulin, Lézignan
3 200 spectateurs
Arbitre : M. Mohamed Drizza
Essai(s) : Bouregba (10e), Ors (12e), Ferret (18e), Bonneriez (30e, 49e), Marginet (37e) et Cardace (40e)
Transformation(s) : Marginet 5
Pénalité(s) : Marginet
Carton(s) rouge(s) : Papalii
Essai(s) : Albérola (1re), Robinson (24e), Guiraud (55e) et Peault (79e)
Transformation(s) : Guiraud (2)


18h30
Carcassonne (1) 38 - 26
(12 - 18)
(1) Albi Stade Albert Domec, Carcassonne
1 000 spectateurs
Arbitre : M. Jordi Crespo
Essai(s) : Baile (26e, 75e), Agullo (30e), Sigismeau (43e), Herrero (49e) et L. Albert (54e)
Transformation(s) : Grésèque (26e, 30e, 43e, 49e, 54e, 75e)
Drop(s) : Grésèque (62e, 77e)
Essai(s) : Boutonnier (9e), Warr (14e), Pedrero (39e), Ousty (72e) et Dupuy (73e)
Transformation(s) : Warr (9e, 14e) et Rigal (39e)

Finale (7 mai 2017)Modifier

 
Le Parc des Sports d'Avignon accueille la finale.
Feuille de match
Carcassonne 30 – 24 Lézignan

(mt : 15 - 8)

à 16h00 au Parc des Sports, Avignon

Points marqués :

Évolution du score : 0-2, 0-8, 2-8, 8-8, 14-8, 15-8, 15-14, 19-14, 23-14, 27-14, 29-14, 30-14, 30-20, 30-24

Arbitre : Jordi Crespo et Stéphane Vincent

Spectateurs : 3 500

Composition des équipes :

La finale est programmée le au Parc des Sports d'Avignon et est diffusée en direct sur France Ô. Il s'agit de la première diffusion d'une finale de Coupe de France dans l'histoire de cette chaîne[3]. C'est la deuxième fois dans son histoire que le Parc des Sports d'Avignon accueille une finale de Coupe de France après celle de l'édition 2010 qui vit la victoire de Lézignan contre Limoux 18-14. En lever de rideau, la finale de la Coupe de France juniors dite Coupe Luc Nitard voit Avignon s'imposer contre Toulouse 36-36 mais Avignon a marqué sept essais à six, victoire au nombre d'essais donc[4]. Un tournoi de Rugby à VII se déroule également avant la finale avec la victoire 30-6 de Saint-Estève XIII Catalan encadré par Philippe Pidemunt[3] contre Avignon[5].

C'est la troisième opposition entre Carcassonne et Lézignan en finale de la Coupe de France. En 1960, Lézignan avait battu Carcassonne 7-4 puis en 1961 c'est Carcassonne qui prend sa revanche contre Lézignan 5-2.

Pour la première fois une finale est arbitrée par deux arbitres centraux, Jordi Crespo et Stéphane Vincent. Innovation venue de la National Rugby League, la Fédération française l'avait expérimenté en Championnat avec succès[3].

Annoncé favori, Lézignan prend le match en main dès le coup d'envoi. Elle marque huit points lors des dix premières minutes grâce à une pénalité de Rémy Marginet et un essai de Windy Buche transformé par Marginet mais ne marque plus aucun point en cette première période malgré un second essai de Buche refusé pour une obstruction. De plus, leur centre australien Ben Pomeroy sort du terrain en raison d'un KO et cela déséquilibre son équipe[3]. Mené 0-8, Carcassonne recolle au score avec une pénalité de Maxime Grésèque et un essai de leur capitaine Bastien Escamilla à la suite d'un coup de pied de Grésèque transformé par ce dernier, puis accentue son avance jusqu'à la mi-temps sur un essai d'Hakim Miloudi au terme d'un sprint de 70 mètres transformé par Grésèque et un drop de ce dernier[3]. Carcassonne mène alors 15-8 dans cette finale[6].

En seconde période, Carcassonne se trouve réduit à douze en raison d'un carton jaune donné à Lilian Albert pour une cravate sur Emir-Walid Bouregba. Lézignan réduit alors le score par un essai d'Abraham Papalii transformé par Marginet, mais un autre essai leur ait refusé. Malgré cette infériorité, c'est Carcassonne qui marque deux essais par Vincent Albert et Miloudi, avant qu'à nouveau à treize, Carcassonne ajoute un nouvel essai de V. Albert ajouté à une pénalité de Grésèque leur permettant de mener 27-14 à un quart d'heure de la fin[3]. C'est le moment choisi par Lézignan pour accélérer le jeu. Ils marquent deux essais en trois minutes par Papalii et Yoan Tisseyre, mais ne parviennent pas à recoler au score pour un score final de 30-24 pour Carcassonne[6]. Carcassonne remporte sa quatorzième Coupe de France, record en la matière. Parmi les anecdotes, neuf anciens joueurs des Dragons Catalans étaient présents sur le terrain : Jordan Sigismeau, Teddy Sadaoui, Jean-Philippe Baile, Damien Cardace, Ben Pomeroy, Rémy Marginet, Jamal Fakir, Cyril Stacul et Thibault Ancely[3].

Dans les réactions d'après-match, l'entraîneur de Carcassonne, Patrick Albérola, félicite ses joueurs et souligne que la sortie de Pomeroy sur blessure a fait mal à Lézignan ainsi que la tactique réussie pour maîtriser Papalii par ses joueurs. Il s'agit pour lui d'un exploit[3]. Grésèque, pour sa dernière saison de sa carrière, avance qu'il s'agit d'une victoire collective et est heureux que cette victoire ait été obtenue sans un seul joueur étranger dans l'effectif de Carcassonne mettant en avant ses jeunes[3]. Du côté de Lézignan, Cyril Stacul parle de « grosse claque » en raison d'un jeu avec trop de déchets mais tient à féliciter ses adversaires qui mérite son titre[3].

SynthèseModifier

Nombre d'équipes par division et par tourModifier

Divisions / Manches 1er tour 2e tour Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale
Élite 1
10 clubs
absents 10 6 4 2
Élite 2
9 clubs
absents 9 4 2 aucune équipe
DN1
8 clubs
8 3 2 aucune équipe

Le parcours des clubs de E1 et E2Modifier

  • Les clubs d'Elite 2 font leur entrée dans la compétition lors du deuxième tour.
  • Les clubs d'Elite1 font leur entrée dans la compétition lors des huitièmes de finale.
Club (Elite 1) Saison
précédente
Saison 2016-2017
Limoux Finaliste 1/2 finale
Carcassonne 1/4 de finale Vainqueur
Lézignan 1/2 finale Finaliste
Saint-Estève XIII Catalan Vainqueur 1/8 de finale
Avignon 1/8 de finale 1/8 de finale
Palau-del-Vidre 1/8 de finale 1/8 de finale
Albi 1/2 finale 1/2 finale
Villeneuve-sur-Lot 1/4 de finale 1/4 de finale
Toulouse Broncos 1/8 de finale 1/8 de finale
Saint-Gaudens 1er tour 1/4 de finale
Club (Elite 2) Saison
précédente
Saison 2016-2017
Baho 1/8 de finale 1/4 de finale
Villefranche 1/8 de finale 1/4 de finale
Carpentras 1/4 de finale 1/8 de finale
Ferrals 1/4 de finale 1/8 de finale
Montpellier 1er tour 2e tour
Lyon-Villeurbanne 1/8 de finale 2e tour
Lescure 1/8 de finale 2e tour
Entraigues Absent 2e tour
Villegailhenc 1er tour 2e tour

Clubs éliminés par des clubs de division inférieureModifier

Club vainqueur Club perdant Tour
Salon-de-Provence (DN1) Lescure (E2) 2e tour
Pujols (DN1) Montpellier (E2) 2e tour

Notes et référencesModifier

  1. Les rencontres peuvent se jouer à d'autres dates du fait d'un d'accord des deux clubs ou d'un report par l'arbitre
  2. Le match s'est déroulé le en raison d'un terrain impraticable le 22 janvier.
  3. a b c d e f g h i et j L'exploit pour une ASC souveraine, Bruno Onteniente, L'Indépendant, 8 mai 2017
  4. Le SOA soulève la Coupe, Rémi Geoffroy, La Provence, p. 35, 8 mai 2017
  5. Le tournoi à 7, La Provence, p. 35, 8 mai 2017
  6. a et b Carcassonne déjoue les pronostics, Amandine Barthélémy, La Provence, p. 35, 8 mai 2017