Cooper T66

Cooper T66[1]
Cooper T66
Une Cooper T66 aux couleurs de Rob Walker Racing
Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni Cooper Car Company
Constructeur Cooper
Année du modèle 1963
Concepteurs Drapeau du Royaume-Uni Owen Maddock
Spécifications techniques
Châssis tubulaire en acier
Suspension avant indépendante, leviers triangulés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice
Suspension arrière indépendante, leviers triangulés, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice
Nom du moteur Climax FWMV
Cylindrée 1 496 cm3
195 ch à 9800 tr/min
Configuration 8 cylindres en V
Orientation du moteur Longitudinale
Position du moteur Centrale-arrière
Boîte de vitesses Cooper
Nombre de rapports 6
Type Manuelle
Système de carburant carburant commercial - réservoir de 128 litres
alimentation par injection indirecte Lucas
Système de freinage Disques Girling
Poids 474 kg (avec eau et huile)
Dimensions Hauteur : 78 cm
Empattement : 230,5 cm
Voie avant : 124,5 cm
Voie arrière : 130,8 cm
Pneumatiques Dunlop
Histoire en compétition
Pilotes Bruce McLaren, Tony Maggs
Début 1963 Monaco
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
13000
Championnat constructeur 0
Championnat pilote 0

Chronologie des modèles (1963)

La Cooper T66, évolution de la T60 de 1962, est une monoplace engagée en Formule 1 en 1963. Apparue lors du Glover Trophy à Goodwood (hors championnat), elle y effectue des débuts encourageants aux mains de Bruce McLaren qui termine à la seconde place derrière la Lotus d'Innes Ireland[2]. Utilisée toute la saison 1963 par l'équipe officielle, la T66 ne remportera cependant aucune course. À son volant, McLaren terminera à la deuxième place du Grand Prix de Belgique derrière Jim Clark, qui restera sa meilleure performance du championnat 1963. Son coéquipier Tony Maggs se classera quant à lui deuxième du Grand Prix de France. L'écurie privée de Rob Walker fera également courir une T66 au cours de la saison 1963, aux mains de Joakim Bonnier. L'usine utilisera à nouveau la T66 au début de l'année 1964, avant l'entrée en scène de sa remplaçante T73.

Notes et référencesModifier

  1. L'année automobile no 11 1963-1964, Lausanne, Edita S.A., , 232 p.
  2. Christian Naviaux, Les Grands Prix de Formule 1 hors championnat du monde : 1946-1983, Nîmes, Éditions du Palmier, , 128 p. (ISBN 2-914920-05-9)