Ouvrir le menu principal

Communauté de communes Isle et Crempse en Périgord

intercommunalité française de la Dordogne

Communauté de communes Isle et Crempse en Périgord
Communauté de communes Isle et Crempse en Périgord
Les locaux du siège de la communauté de communes, à Mussidan.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Forme Communauté de communes
Siège Mussidan
Communes 28
Président Marie-Rose Veyssière (PS)
Date de création
Code SIREN 200069094
Démographie
Population 14 330 hab. (2014)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Superficie 428,92 km2
Liens
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes Isle et Crempse en Périgord est une structure intercommunale française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

HistoireModifier

Par arrêté préfectoral du modifié par un autre arrêté du , la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord est formée au par la fusion de la communauté de communes du Mussidanais en Périgord et de la communauté de communes du Pays de Villamblard qui sont alors dissoutes[1],[2].

AdministrationModifier

Le siège de l'intercommunalité se situe à Mussidan[1].

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[3] En cours Marie-Rose Veyssière PS Maire de Saint-Jean-d'Estissac (depuis 2001)
Conseillère départementale du canton du Périgord central (depuis 2015)
Ex-présidente de la CC du Pays de Villamblard (2008-2016)

Territoire communautaireModifier

Géographie physiqueModifier

Située au centre-ouest du département de la Dordogne, la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord regroupe 25 communes et présente une superficie de 428,9 km2[4].

 
Carte de la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord au .

CompositionModifier

 
Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes Isle et Crempse en Périgord. Composition en communes au [5].
 
Plaque apposée au siège social.

Elle regroupe 28 communes.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Mussidan
(siège)
24299 Mussidanais 3,85 2 728 (2016) 709
Beaupouyet 24029 Bellipodois 22,63 497 (2016) 22
Beauregard-et-Bassac 24031 Beauregards 12,02 265 (2016) 22
Beleymas 24034 Beleymacois 16,07 277 (2016) 17
Bourgnac 24059 Bourgnacois 9,06 347 (2016) 38
Campsegret 24077 Campsegretois 13,83 389 (2016) 28
Clermont-de-Beauregard 24123 Clermontois 6,24 98 (2016) 16
Douville 24155 Douvillois 19,91 453 (2016) 23
Église-Neuve-d'Issac 24161 16,67 140 (2016) 8,4
Issac 24211 Issacois 23,32 437 (2016) 19
Laveyssière 24233 6,7 139 (2016) 21
Les Lèches 24234 Léchois 21,58 366 (2016) 17
Maurens 24259 Maurensois 22,58 1 047 (2016) 46
Montagnac-la-Crempse 24285 Montagnacois 25,49 387 (2016) 15
Saint-Étienne-de-Puycorbier 24399 13,54 109 (2016) 8,1
Saint-Front-de-Pradoux 24409 Saintfronnais 9,01 1 150 (2016) 128
Saint-Georges-de-Montclard 24414 Montclardais 13,68 293 (2016) 21
Saint-Hilaire-d'Estissac 24422 Saint-Hilairois 6,14 110 (2016) 18
Saint-Jean-d'Estissac 24426 Estissacois 12,86 173 (2016) 13
Saint-Jean-d'Eyraud 24427 Saint-Jean-d'Eyrois 10,05 183 (2016) 18
Saint-Julien-de-Crempse 24431 Saint-Julienois 11,18 231 (2016) 21
Saint-Laurent-des-Hommes 24436 Saint Laurentais 31,94 1 022 (2016) 32
Saint-Louis-en-l'Isle 24444 Ludoviciens 2,82 302 (2016) 107
Saint-Martin-des-Combes 24456 Martinets Combois 13,99 188 (2016) 13
Saint-Martin-l'Astier 24457 Saint-Martinois 9,4 138 (2016) 15
Saint-Médard-de-Mussidan 24462 Mussidanais de Saint-Médard 24,45 1 715 (2016) 70
Saint-Michel-de-Double 24465 29,48 242 (2016) 8,2
Villamblard 24581 Villamblardais 20,43 873 (2016) 43

ReprésentationModifier

À partir du , le nombre de délégués siégeant au conseil communautaire est le suivant : neuf sièges pour Mussidan, cinq pour Saint-Médard-de-Mussidan, trois pour Maurens, Saint-Front-de-Pradoux et Saint-Laurent-des-Hommes, deux pour Villamblard et un pour chacune des vingt-deux autres communes, soit un total de quarante-sept[6].

CompétencesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0185 portant création d'un établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la communauté de communes du Mussidanais en Périgord et de la communauté de communes du Pays de Villamblard », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 152-162.
  2. [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0281 modifiant l'arrêté de création de la communauté de communes issue de la fusion de la Communauté de Communes du Mussidanais en Périgord et de la Communauté de Communes du Pays de Villamblard », Préfecture de la Dordogne, 30 novembre 2016, p. 127-129.
  3. Bruno Boucharel, « Marie-Rose Veyssière élue présidente », Sud Ouest édition Périgueux, 7 janvier 2017, p. 17.
  4. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 30 août 2019)
  5. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  6. [PDF] Arrêté no PREF/DDL/2016/0297 du 13 décembre 2016, p. 80-82, Préfecture de la Dordogne, consulté le 20 décembre 2016.

Voir aussiModifier