Ouvrir le menu principal

Communauté de communes Estuaire et Sillon

intercommunalité française de la Loire-Atlantique

Communauté de communes Estuaire et Sillon
Blason de Communauté de communes Estuaire et Sillon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Forme Communauté de communes
Siège Savenay
Siège 2 Saint-Étienne-de-Montluc
Communes 11
Président Rémy Nicoleau (DVD - Maire de Saint-Étienne-de-Montluc)
Date de création
Code SIREN 200 072 734
Démographie
Population 31 075 hab. (2016)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Superficie 306,25 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes Estuaire et Sillon
Localisation en Loire-Atlantique.
Liens
Site web https://estuaire-sillon.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté d'agglomération Estuaire et Sillon est une communauté de communes française, créée au , située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire.

Elle est membre du pôle métropolitain Nantes - Saint-Nazaire.

HistoriqueModifier

En 2016, les Communautés de communes Loire et Sillon et Cœur d'Estuaire sont contraintes par la loi NOTRe de constituer une intercommunalité unique sous le nom de « communauté de communes Estuaire et Sillon ».

La communauté de communes est créée au . Cette fusion est officialisée par arrêté préfectoral du 22 décembre 2016[1].

Le , lors de sa réunion inaugurale, le conseil communautaire élit le maire de Saint-Étienne-de-Montluc, Rémy Nicoleau, à la présidence de la communauté de communes[2].

Deux sièges sont alors désignés :

Situation GéographiqueModifier

AdministrationModifier

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
11 janvier 2017 En cours Rémy Nicoleau DVD

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

Située au centre du département de la Loire-Atlantique, la communauté de communes Estuaire et Sillon regroupe 11 communes et présente une superficie de 306,3 km2[3].

 
Carte de la communauté de communes Estuaire et Sillon au .

CompositionModifier

 
Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes Estuaire et Sillon. Composition en communes au [4].

La communauté de communes Estuaire et Sillon est composée de onze communes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Savenay
(siège)
44195 Savenaisiens 26,00 8 255 (2014) 318
Saint-Étienne-de-Montluc
(Siège 2)
44158 Stéphanois 57,57 7 163 (2016) 124
Bouée 44019 Bouésiens/Bouéziens 21,34 918 (2014) 43
La Chapelle-Launay 44033 Capellaunésiens 24,82 2 842 (2014) 115
Cordemais 44045 Cordemaisiens 37,15 3 567 (2014) 96
Lavau-sur-Loire 44080 Lavausiens 16,22 755 (2014) 47
Malville 44089 Malvillois 31,24 3 361 (2014) 108
Prinquiau 44137 Prinquelais 22,82 3 463 (2014) 152
Quilly 44139 Quillerons/Quillysiens 17,67 1 375 (2014) 78
Campbon 44025 Campbonnais 49,82 3 941 (2014) 79
Le Temple-de-Bretagne 44203 Templiers 1,60 1 898 (2014) 1 186

CompétencesModifier

La communauté de communes, conformément au code général des collectivités territoriales, est amenée à assumer des actions dans des domaines de différents niveaux, appelés « compétences », parmi lesquelles on peut relever des actions de développement économique (aménagement, gestion et entretien), d'organisation de l'espace et de l'utilisation des sols (aménagement de zones d'aménagement concerté, d'aménagement rural), d'assainissement des eaux usées, transports scolaires, etc.

RéférencesModifier

  1. Arrêté du 22 décembre 2016 portant création de la communauté de communes Estuaire et Sillon
  2. « Savenay. Rémy Nicoleau, président de la communauté Estuaire et Sillon », sur ouest-france.fr, (consulté le 16 janvier 2017)
  3. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le 3 septembre 2019)
  4. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.

Voir aussiModifier