Clément Carisey

coureur cycliste français
Clément Carisey
Grand Prix de Charvieu-Chavagneux 2016 (30).JPG
Clément Carisey à l'arrivée du Grand Prix de Charvieu-Chavagneux 2016, dont il est le vainqueur.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2011ES Saint-Martin-d'Hères
2012-2015VC Caladois
2016-2017CR4C Roanne
2018Pro Immo Nicolas Roux
2020Pro Immo Nicolas Roux
Équipes professionnelles

Clément Carisey, né le à Échirolles, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Go Sport-Roubaix Lille Métropole.

BiographieModifier

Débuts chez les amateurs et progressionModifier

Ancien pratiquant de judo, Clément Carisey prend goût au cyclisme durant sa jeunesse en découvrant le Tour de France à la télévision[1],[2]. Sa nouvelle passion le pousse à prendre sa première licence vers l'âge de douze ans, lors de sa seconde année minimes, à l'ES Saint-Martin-d'Hères. Il effectue ses années cadets et juniors avec ce club[2].

Il intègre le Vélo Club Caladois en 2011, club de division nationale 2, où il évolue jusqu'en 2015. Lors de sa dernière saison, il remporte le Grand Prix de Charvieu-Chavagneux, sa première victoire en élite[3].

Il rejoint le CR4C Roanne en 2016[4]. Pour ses débuts en division nationale 1, il se fait remarquer en remportant sa première course par étapes : le Tour Nivernais Morvan[5], mais également le Grand Prix de Charvieu-Chavagneux, pour la seconde année consécutive[6]. Au niveau des places d'honneur, il est notamment deuxième du Tour de la Creuse (derrière son coéquipier Geoffrey Bouchard)[7] et de la dernière étape du Kreiz Breizh Elites, course UCI de classe 2. Sur piste, il s'impose sur la manche scratch de la Coupe de France DN1 au Mans[8].

En 2017, il se distingue en remportant deux courses majeures du calendrier national : le Circuit des communes de la vallée du Bédat[9] et Dijon-Auxonne-Dijon, où il devance son coéquipier Simon Guglielmi[10].

Il est ensuite recruté en 2018 par la Team Pro Immo Nicolas Roux[11]. Dès le début de saison, il confirme en gagnant le Grand Prix du Pays d'Aix[12]. Il devient ensuite le premier coureur à remporter coup sur coup le Circuit des communes de la vallée du Bédat et La Durtorccha, deux classiques auvergnates disputées sur des profils escarpés[13]. Au printemps, il s'impose sur le Grand Prix du Pays de Montbéliard, troisième manche de la Coupe de France DN1[14].

À partir du mois d'août, il reçoit l'opportunité de rejoindre la formation Israel Cycling Academy, par l'intermédiaire de son agent Joona Laukka, en tant que stagiaire[15]. Principalement équipier durant son stage, il obtient ses meilleurs classements sur le Tour de Hainan (9e d'une étape et 15e du classement général) et la Coupe Sels (18e). À l'issue de cette saison, il signe un contrat professionnel d'un an avec la formation israélienne[16].

2019 : Expérience professionnelle chez Israel Cycling AcademyModifier

En 2019, Clément Carisey découvre les courses professionnelles dans différents pays. Il commence sa saison du 12 au 17 février sur le Tour Colombia où ils ne sont que deux Français engagés avec Julian Alaphilippe. Tout au long des six étapes, il travaille pour ses coéquipiers : le colombien Edwin Ávila et le sprinter estonien Mihkel Räim. Revenu en Europe, il enchaîne avec des courses d'un jour belges, néerlandaises et françaises : Kuurne-Bruxelles-Kuurne, le Tour de Drenthe, le Grand Prix de Denain, la Route Adélie de Vitré ou encore la Roue tourangelle. En avril, sur le Circuit de la Sarthe, il décroche son premier top 10. Échappé lors de la 3e étape, il termine huitième de celle-ci et se classe à la septième place au général. Il est ensuite retenu pour prendre part à la Flèche brabançonne, l'Amstel Gold Race et la Flèche wallone. En mai, aux Quatre Jours de Dunkerque, il se glisse dans des échappées qui n'iront pas au bout mais qui lui valent de terminer cinquième au classement de la montagne[17]. Au Tour d'Estonie, du 23 au 25 mai, son équipe Israël Cycling Academy place trois coureurs sur le podium, Mihkel Räim, Matthias Brändle et Rudy Barbier, Carisey prenant la 10e place au général. Début juin, sur le Tour de Cologne en Allemagne, il enchaîne sur une 7e place.

Pendant l'été, il participe à plusieurs courses à étapes : le Tour de Belgique, la Route d'Occitanie, le Tour de Wallonie, le Tour du Limousin. Fin août, au Tour Poitou-Charentes en Nouvelle-Aquitaine, il réalise un bon chrono (16e) lors de la 4e étape et prend la 12e place au général[18]. De septembre à octobre, il retourne en Belgique pour quelques courses et finit sa saison en France sur Paris-Bourges et Paris-Tours. À la suite de la fusion entre Israel Cycling Academy et Katusha, il perd sa place au sein de l'effectif et n'est pas conservé[19].

2020 : Retour chez les amateursModifier

En août 2020, il termine 10e du championnat de France du contre-la-montre, étant deuxième chez les amateurs[20]. Le 8 septembre, l'équipe cycliste Nippo Delko One Provence annonce son recrutement pour les saisons 2021 et 2022[21].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

  Année201620172018201920202021
Classement mondial2628e nc 2260e699e2084e1026e
UCI Europe Tour1773e nc 1513e515e1514e763e
UCI Asia Tour nc nc 779e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. « Clément Carisey: « Je vais découvrir pour la première fois le Tour d'Algarve » », sur lusojornal.com,
  2. a et b « Néo Pro 2019 : Clément Carisey à Israel Cycling Academy », sur velo101.com,
  3. Nicolas Mabyle, « Clément Carisey tient enfin sa première victoire », sur directvelo.com,
  4. Dominique Turgis, « Le CR4C Roanne a séduit Clément Carisey », sur directvelo.com,
  5. Nicolas Mabyle, « Un « moment magique » pour Clément Carisey », sur directvelo.com,
  6. Nicolas Gachet, « Clément Carisey dans un fauteuil », sur directvelo.com,
  7. Adrien Maridet, « Tour de la Creuse, hier après-midi », sur lepopulaire.fr,
  8. « Cyclisme : Carisey et le VC Toucy entre les gouttes au Mans », sur ouest-france.fr,
  9. Nicolas Gachet, « Clément Carisey : « 700 longs mètres » », sur directvelo.com,
  10. « Clément Carisey : « Une grosse Elite » », sur directvelo.com,
  11. « Clément Carisey (Team Pro Immo), le vélo à 100 % », sur lamontagne.fr,
  12. Jean-Michel Ruscitto, « Clément Carisey : « On a envie de faire pareil » », sur directvelo.com,
  13. « Durtorccha : Clément Carisey prend goût au succès », sur lamontagne.fr,
  14. Nicolas Gachet, « Clément Carisey : « J’avais honte envers mes équipiers » », sur directvelo.com,
  15. Nicolas Mabyle, « Clément Carisey, la « French Touch » d’Israël », sur directvelo.com,
  16. « Clément Carisey (Team Pro Immo) passe professionnel », sur lamontagne.fr,
  17. « 4 Jours de Dunkerque / Grand Prix des Hauts de France 2019 | Mountains classification | Results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  18. « Tour Poitou-Charentes en Nouvelle Aquitaine 2019 | Results », sur www.procyclingstats.com (consulté le )
  19. Christian cosserat, « clement-carisey-au-mauvais-endroit-au-mauvais-moment », sur direcvélo.com,
  20. « Championnat de France - CLM Amateur : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  21. « Annonces Team 2021 : Clément Carisey rejoint l’équipe », sur le site de l'équipe Nippo-Delko-One Provence,

Liens externesModifier