Ouvrir le menu principal

Cirières

commune française du département des Deux-Sèvres

Cirières
Cirières
Église Sainte-Radegonde.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Bressuire
Canton Cerizay
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bocage Bressuirais
Maire
Mandat
Yves Gobin
2014-2020
Code postal 79140
Code commune 79091
Démographie
Population
municipale
959 hab. (2016 en diminution de 1,44 % par rapport à 2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 50′ 16″ nord, 0° 37′ 11″ ouest
Altitude Min. 162 m
Max. 234 m
Superficie 16,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Cirières

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Cirières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cirières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cirières

Cirières est une commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Sommaire

GéographieModifier

Cirières est une commune située dans le nord des Deux-Sèvres, entre Cerizay et Bressuire. Les habitants et habitantes sont des Cirierois et Cirieroises.

Lieux-ditsModifier

La commune est composée de 46 lieux-dits.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1995 Jean Cogny    
mars 2001 mars 2014 Louis Énond    
mars 2014 mars 2020 Yves Gobin    

DémographieModifier

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Cirières, cela correspond à 2007, 2012, 2017[1], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
610320523594566575642682663
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
7878148378198979749801 0341 042
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9901 016975906854795761749770
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
784803824831873896956964982
2016 - - - - - - - -
959--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Calvaire de l'Inglinière.
 
Calvaire de la route de Brétignolles et de Cerizay.

L'église de Sainte-Radegonde a été bâtie par les habitants entre 1864 et 1868 à la place de l'ancienne église. Celle-ci a été consacrée par Mgr Pie, évêque de Poitiers. L'histoire religieuse de la commune a laissé de nombreuses traces : la commune compte de nombreux habitants appartenant à la Petite Église des Deux-Sèvres.

Outre l'église, on peut noter la présence de nombreux calvaires :

  • calvaire de la route de Brétignolles et de Cerizay (réalisé en 1934) ;
  • calvaire de l'Inglinière.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier