Ouvrir le menu principal

Circle line (métro de Londres)

ligne du métro de Londres
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Circle line (homonymie).

Circle line
Rame de type S7 Stock à la station Aldgate.
Rame de type S7 Stock à la station Aldgate.
Carte

Réseau Métro de Londres
Ouverture 1884
Dernière extension 2009
Exploitant Transport for London
Matériel utilisé S7 Stock
Dépôt d’attache Hammersmith[1]
Points d’arrêt 36
Longueur 27,2 km
Fréquentation
(moy. par an)
73 millions
Lignes connexes H&c roundel.PNG Hammersmith & City District roundel1.PNG District
Metropolitan roundel1.PNG Metropolitan

La Circle line (en français : « ligne circulaire ») est une ligne du métro de Londres. Inaugurée en 1884, elle est empruntée par environ 73 millions de passagers par an[2]. Elle est représentée en jaune sur le plan du métro.

Elle forme une boucle autour du centre de Londres sur la rive nord de la Tamise avec, depuis le , une extension vers Hammersmith vers le nord-ouest. Elle relie entre elles la plupart des grandes gares londoniennes. La ligne est exploitée avec des rames de type S7 Stock.

HistoireModifier

L'itinéraire actuellement connu sous le nom de Circle line a été autorisé quand des lois du Parlement de 1853 et 1854 ont confié au Metropolitan Railway (MR) et au Metropolitan District Railway (MDR) la construction du premier chemin de fer souterrain dans le Central London. À partir de la section initiale entre les stations de Farringdon et Paddington, le tracé s'est progressivement étendu à chaque extrémité. Des difficultés financières lors de la construction de la section traversant la Cité de Londres, ainsi que des tensions entre les deux compagnies ferroviaires, ont retardé le bouclage de la ligne jusqu'au , qui était pourtant déjà appelée Inner Circle depuis les années 1870.

Les trains de la ligne étaient à l'origine tractés par des locomotives à vapeur ; l'électrification a commencé avec une section expérimentale en 1900. Un désaccord entre les deux compagnies sur la méthode d'électrification a retardé la mise en œuvre ; de ce fait, les premiers trains électriques ont été mis en service progressivement du 11 au .

La création de cette ligne a repris de nombreuses parties de la Metropolitan line, confinant celle-ci dans le nord-ouest et limitant ses correspondances avec la District line. La branche d'Uxbridge de la Metropolitan a cessé de partager ses voies avec la District en 1933, lorsque la Piccadilly line l'a remplacée. À l'est, les services vers Barking de la Metropolitan, partageant aussi les voies avec la District, ont été appelés comme Hammersmith & City line en 1988, bien qu'en pratique, la Hammersmith & City était déjà exploitée en tant que ligne séparée depuis de nombreuses années.

Autres services circulairesModifier

 
La Inner Circle (circulaire intérieure) et les autres services circulaires.

Le succès de la Inner Circle a conduit à l'exploitation de trois autres lignes circulaires autour de la capitale, au XIXe siècle, sur des sections des grandes lignes et des voies de la Inner Circle. Comme l'Inner Circle qui au moment de leur mise en service, aucune ne formait une boucle complète :

Ces lignes n'ont pas atteint le niveau de fréquentation espérée. La Super Outer Circle n'a fonctionné que deux ans ; les deux autres lignes ont duré plus longtemps, mais ont été réduites, puis finalement supprimées (voir la carte pour les détails). D'autres services ont néanmoins subsisté sur ces lignes. Aujourd'hui, des sections de la Outer Circle et de la Super Outer Circle sont exploitées dans le cadre du London Overground sur la North London Line. Un projet de bouclage d'une ceinture ferroviaire extérieure a été relancé sous le nom d'Orbirail[3].

Attentats du 7 juillet 2005Modifier

Le 7 juillet 2005, deux trains de la Circle line ont fait l'objet d'attentats à la bombe. Les explosions se sont produites presque simultanément à 8h50 BST, une entre Liverpool Street et Aldgate et l'autre à Edgware Road.

À la suite de ces attaques, l'intégralité de la Circle line a été fermée. Alors que la majorité des autres lignes a rouvert le 8 juillet, la Circle est restée fermée plusieurs semaines, rouvrant un peu moins d'un mois après les attentats, le 4 août. Treize personnes ont été tuées par les explosions dans les trains de la Circle line. Un troisième attentat a été perpétré dans la Piccadilly line entre King's Cross St. Pancras et Russell Square.

Avant le 13 décembre 2009Modifier

Avant le 13 décembre 2009, le nom de la Circle line était réellement justifié, celle-ci formant une boucle simple. Ce tracé circulaire comportait 27 stations et 23,460 km de ligne. La carte ci-dessous montre le tracé d'un point de vue géographique :

 
L'ancien tracé de la Circle line, avant que le service soit prolongé sur la branche de Hammersmith.

Le tracéModifier

La Circle Line existe en tant que telle depuis 1949, date à laquelle elle a été séparée de la Metropolitan Line et de la District Line, mais est apparue sur les plans du métro dès 1947 (voir histoire ci-dessus). Il s'agit d'une ligne au sens « service » plus que « infrastructures » et n'a pas de stations qu'elle est seule à desservir ; elle n'a que deux courtes sections de voies qu'elle est seule à parcourir : les raccordement entre High Street Kensington et Gloucester Road, et entre Tower Hill et Aldgate. Tout cela justifie son appellation occasionnelle de « ligne virtuelle ».

Le nom de la ligne est devenu moins exact le 13 décembre 2009, les trains ne tournant plus continuellement sur un anneau, mais parcourant une ligne en forme de lasso ou de tasse à thé. Le temps de parcours de l'ensemble de la ligne pourrait prendre approximativement 59 minutes, mais les contraintes de conception des horaires imposent de prévoir pour chaque train des arrêts de deux minutes à High Street Kensington et Aldgate, allongeant le temps de parcours à environ 63 minutes. Cela permet d'assurer un service avec sept trains dans chaque direction avec un intervalle de sept minutes.

La ligne comporte 35 stations ; sa longueur est de 27,360 km[1].

Au nord, à l'est et à l'ouest du central London, la section en boucle de la Circle line suit approximativement la limite de la zone 1 de la Travelcard, mais au sud, une portion substantielle de cette zone est hors de la boucle de la Circle line. Avec l'extension du 13 décembre 2009, elle ne fait plus partie des deux seules lignes intégralement situées en zone 1 (l'autre étant la Waterloo & City line, navette reliant deux stations).

Une grande partie des 35 stations desservies par la Circle line a des quais souterrains totalement ou presque, alors qu'à Edgware Road, Farringdon, Barbican, Aldgate, Sloane Square, South Kensington, High Street Kensington, Bayswater, Notting Hill Gate et Paddington, ils sont en tranchée ou couverts par des halles. Ils sont tous en dessous du niveau de la voirie, parfois de moins d'un mètre, alors que toutes les stations de la branche de Hammersmith sont au-dessus du sol : en fait, la majorité de la section est un métro aérien, construit en grande partie sur un viaduc en briques. Voir ci-dessous pour les changements effectués le 13 décembre 2009, avec l'extension de la ligne à Hammersmith.

Informations techniquesModifier

Matériel roulantModifier

Toutes les rames du métro de Londres sont de type S7 Stock de 7 voiture à circulation intégrale et sont du gabarit le plus important des deux utilisés sur le réseau. Ces rames ont remplacé de 2012 à 2014 les C Stock, mis en service en 1969-70 (C69), ainsi qu'en 1978 (C78).

DépôtsModifier

Le principal dépôt de la Circle line est situé à Hammersmith, mais il y a plusieurs autres garages à Barking, Triangle Sidings (à Kensington) et Farringdon. Les garages d'Edgware Road ont été abandonnés.

CarteModifier

 
Le tracé de la Circle line au 13 décembre 2009.

ExtensionModifier

La Circle line extension est la dernière extension de la Circle line, d'Edgware Road à Hammersmith[4].

Le , la Circle line a été prolongée à Hammersmith, utilisant les voies de la Hammersmith & City line (voir liste des stations ci-dessus). Dans le sens horaire, le nouveau service va de Hammersmith à Edgware Road et effectue une boucle complète pour arriver à Edgware Road une seconde fois. Dans le sens antihoraire, les trains quittent Edgware Road autour de la boucle et traversent Edgware Road une deuxième fois avant de continuer sur la branche de Hammersmith. Cela signifie qu'il n'est plus possible de joindre directement certaines stations de la ligne (par exemple Baker Street et Bayswater) sans changer de trains à Edgware Road, ou de faire « le grand tour ». Toutefois, London Underground a déclaré que le fait de fixer de réels terminus améliorera la fiabilité de l'exploitation et la capacité.

Malgré sa nouvelle forme en spirale, la ligne conserve son nom de Circle line[5].

Aucune nouvelle section de voie n'est nécessaire, il s'agit seulement d'une extension du service en utilisant les voies existantes. La Circle line utilise maintenant des voies utilisées seulement par la Hammersmith & City line auparavant, bien que des circulations à vide parcouraient cette section pour rejoindre le dépôt. L'extension a été annoncée le et ouverte le 13 décembre 2009.

Autres informationsModifier

L'extension vise à réduire la surcharge des trains de la Hammersmith & City line entre Hammersmith et Edgware Road en doublant la fréquence des trains sur cette section. Elle a aussi pour objectif d'améliorer la fiabilité du service, non seulement sur la Circle line mais aussi sur la District, la Hammersmith & City et la Metropolitan.

Des perturbations sur les autres « lignes de faible profondeur » (sub-surface lines : Metropolitan, District, Hammersmith & City) a un effet d'entraînement sur les services de la Circle, parce qu'elle partagent des sections de voies.

Lignes circulairesModifier

Les lignes circulaires (ou « orbitales ») ont un problème intrinsèque de robustesse des horaires. Les trains circulent constamment, ce qui laisse peu de marge (possibilité de recalage) en cas de retards. Un simple petit retard peut avoir des répercussions de longue durée et être beaucoup plus perturbateur que sur une ligne non circulaire. Des marges peuvent être créées par des temps d'arrêt plus longs dans certaines gares, mais cela augmente les temps de parcours et réduit la fréquence des trains. La ligne actuelle en spirale devrait supprimer ce problème en raison des marges suffisantes aux deux terminus[6],[7].

StationsModifier

 
Légende expliquant l'accès sans marches. Elle peut être trouvée à l'intérieur de chaque rame.
Station Photo Ouverture Correspondances
Hammersmith     1er décembre 1868   Hammersmith & City   District   Piccadilly District et Piccadilly par l'autre bâtiment de Hammersmith
Goldhawk Road   13 juin 1864
Shepherd's Bush Market   13 juin 1864
Wood Lane     12 octobre 2008
Latimer Road   16 décembre 1868
Ladbroke Grove   13 juin 1864
Westbourne Park   30 octobre 1871
Royal Oak   30 octobre 1871
Paddington   10 janvier 1863   Bakerloo   District   Hammersmith & City
First Great Western, Heathrow Express, Heathrow Connect, Chiltern Railways
Edgware Road   1er octobre 1863   District   Hammersmith & City   Circle[note 1]
  Bakerloo (station distincte)
Baker Street   10 janvier 1863   Bakerloo   Jubilee   Metropolitan
Great Portland Street   10 janvier 1863
Euston Square   10 janvier 1863 à Euston : First ScotRail, London Midland et Virgin Trains
King's Cross St. Pancras     10 janvier 1863   Northern   Piccadilly   Victoria
Farringdon   10 janvier 1863 First Capital Connect (Thameslink)
Barbican   23 décembre 1865
Moorgate   23 décembre 1865   Northern
First Capital Connect (Northern City Line)
Liverpool Street   12 juillet 1874   Central
National Express East Anglia, c2c
Aldgate   18 novembre 1876   Metropolitan
Tower Hill   25 septembre 1882   District
Monument   6 octobre 1884   Central   Northern    DLR (toutes via escalators de correspondance vers la station Bank)
Cannon Street   6 octobre 1884 Southeastern
Mansion House   3 juillet 1871
Blackfriars
(fermée jusqu'en 2011)
  30 mai 1870 First Capital Connect / Southeastern (Thameslink)
Temple   30 mai 1870
Embankment   30 mai 1870   Bakerloo   Northern
Westminster     24 décembre 1868   Jubilee
St. James's Park   24 décembre 1868
Victoria   24 décembre 1868   Victoria
Southeastern, Southern, Gatwick Express, Venise-Simplon-Orient-Express
Sloane Square   24 décembre 1868
South Kensington   24 décembre 1868   Piccadilly
Gloucester Road   1er octobre 1868   Piccadilly
High Street Kensington   1er octobre 1868   District
Notting Hill Gate   1er octobre 1868   Central
Bayswater   1er octobre 1868
Paddington   1er octobre 1868   Bakerloo   District   Hammersmith & City
First Great Western, Heathrow Express, Heathrow Connect, Chiltern Railways
Edgware Road   1er octobre 1863   District   Hammersmith & City   Circle[note 1]
  Bakerloo (station distincte)

Dans la culture populaireModifier

Circle line partiesModifier

 
Service suspendu sur la Circle line du fait d'une party en mai 2008

Les Circle-line parties ont gagné en popularité sur la ligne depuis les années 2000, similaires aux subway parties des États-Unis. Il s'agit de groupes important de gens montant à bord des rames pour faire la fête de façon impromptue, souvent déguisés.

Une Circle-line party a eu lieu le 31 mai 2008 pour célébrer la dernière nuit où boire de l'alcool était légal dans les transports publics à Londres. Des millers de personnes y ont participé ; dix-sept ont été arrêtées par la police du fait de leur comportement, causant finalement l'interruption du service sur l'ensemble de la ligne pour le reste de la nuit.

DiversModifier

Le Circle Line Pub Crawl vise à visiter chaque station de la Circle line à la suite, et de boire une demi-pinte ou un verre dans un pub près de chacune[8].

Le club de tricot Cast Off organise parfois des séances de tricot dans les rames de la Circle line[9].

TML-Studios a annoncé le 4 octobre 2010 le développement d'un simulateur de trains pour Windows appelé 'World of Subways Vol. 3: London Underground - Circle Line[10].

GalerieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Correspondance avec l'autre extrémité de la ligne
  2. Noter que la correspondance avec Thameslink est beaucoup plus facile à Farringdon.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Key Facts, Transport for London.
  2. (en) Line facts. Les données de fréquentation de chaque ligne sont données séparément.
  3. (en) « London Overground & Orbirail », Always Touch Out, (consulté le 12 juillet 2009)
  4. (en) Mayorwatch - Circle Line Extension.
  5. (en) "Circle Line extended to the west", BBC News Online, London, 5 March 2009.
  6. (en) « Subsurface network (SSL) upgrade », Always Touch Out, (consulté le 12 juillet 2008)
  7. (en) "District Dave", « Proposals for the Upgrade of the Sub-surface lines » (consulté le 12 juillet 2008)
  8. (en) Le site du Circle line Pub Crawl
  9. (en) Jane Campbell, « It's a Knit-In », The Independent, London,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Volume 3: London Underground - Circle Line », World of Subways

Liens externesModifier