Ouvrir le menu principal

Metropolitan Railway

Montage des gares du Metropolitan Railway issu de l'Illustrated London News de décembre 1862.

La Metropolitan Railway (Met) est une entreprise de chemin de fer qui transportait des marchandises et desservait Londres de 1863 à 1933.

HistoireModifier

De Paddington à la City, 1853–1863Modifier

 
Le chemin de fer comme il fut ouvert en 1863

Le chemin de fer de 3,75 milles (6 km) a été ouvert au public le samedi 10 janvier 1863[1]. Il y avait des gares à Paddington (Bishop's Road) (aujourd'hui Paddington), Edgware Road, Baker Street, Portland Road (aujourd'hui Great Portland Street), Gower Street (aujourd'hui Euston Square), King's Cross (aujourd'hui King's Cross St Pancras) et Farringdon Street (aujourd'hui Farringdon)[2].

Le chemin de fer a été acclamé avec succès, transportant 38 000 voyageurs au cours de la journée et utilisant des trains GNR pour compléter le service[3]. Au cours des 12 premiers mois, 9,5 millions de voyageurs ont été transportés[4] et au cours des 12 prochains mois, ce chiffre est passé à 12 millions[5].

Le temps initial permettait un trajet de 18 minutes pour le voyage. La fréquence du service en heures de pointe était toutes les 15 minutes, augmentée à 10 minutes au cours de la pointe du matin et réduite de 20 minutes tôt le matin et après 20h. Depuis mai 1864, les retours des travailleurs sont proposés dans les services de Paddington à 17h30 et 17h40 au prix d'un billet unique (3d)[6].

À l’origine, le chemin de fer a été exploité par des locomotives à vapeur Metropolitan Class d'écartement large et matériel roulant du GWR. Peu de temps après le désaccord initial entre le Met et le GWR sur la nécessité d'augmenter la démande, le GWR retira son stock en août 1863. Le Met continua d'exploiter un service réduit en utilisant le matériel roulant d'écartement standard GNR avant d'acheter ses propres locomotives d'écartement de Beyer, Peacock et matériel roulant[7][8][9].

Le Metropolitan a initialement mis en service 18 locomotives de citerne, dont un caracteristique essentiel était l'équipement de condensation que empêchait l'essentiel de la vapeur de s'échapper lorsque les trains se trouvaient dans des tunnels; ils ont été décrits comme « beaux petits moteurs, peints en vert et distincts principalement par ses énormes cylindres externes. »[10] Le projet connu un tel succès que finalement 120 ont été construits à assurer la traction sur le Metropolitan, le District Railway (en 1871) et sur toutes les autres lignes souterraines "cut and cover".[10] Ce moteur-citerne 4-4-0 peut donc être considéré comme le moteur pionnier du premier chemin de fer souterrain de Londres;[11] enfin, 148 furent construits entre 1864 et 1886 pour différents chemins de fer, et la plupart continuèrent à fonctionner jusqu'à l'électrification en 1905.

Extensions et l'Inner Circle, 1863-1884Modifier

 
Les City Widened Lines entre King's Cross et Moorgate Street et leurs correspondances. La courbe est au sud de la LC&DR a été ouverte en 1871 et la station de Snow Hill a été ouverte en 1874.

Avec les connexions au GWR et la GNR en construction et les connexions au Midland Railway et au London, Chatham and Dover Railway (LC&DR) prévues, le Met a été autorisé en 1861 et 1864[12] pour deux voies supplémentaires allant de King's Cross à Farringdon Street et une extension de quatre voies en direction est jusqu'à Moorgate[13][14],[15]. Le Met utilisé deux voies: les deux autres voies, City Widened Lines, étaient principalement utilisées par d'autres compagnies de chemin de fer[16].

Une paire de tunnels à sens unique à King's Cross, reliant le GNR au Met, a été ouverte le 1er octobre 1863, lorsque GNR a commencé à exploiter des services,[17][18] le GWR revenant le même jour avec des trains de banlieue depuis des villes comme Windsor.[19] En 1864, Met avait suffisamment de voitures et de locomotives pour faire fonctionner ses propres trains et augmenter la fréquence à six trains par heure[20].

Le 1er janvier 1866, les services conjoints du LCR&DR et du GNR de Blackfriars Bridge ont commencé à fonctionner dans le tunnel Snow Hill sous le marché de Smithfield à Farringdon et au nord au GNR.[21] L'extension de Aldersgate Street et de Moorgate Street (maintenant Barbican) et Moorgate a été ouverte le 23 décembre 1865[22] et toutes les quatre voies ont été ouvertes le 1er mars 1866[23].

Les nouveaux rails de King's Cross à Farringdon ont été utilisés pour la première fois par un train de marchandises GNR le 27 janvier 1868. La jonction du Midland Railway a été ouverte le 13 juillet 1868 lorsque les services sont arrivés à Moorgate Street avant le terminus de St Pancras être ouvert. La ligne a quitté la ligne principale à la St Paul's Road Junction, entrant dans un tunnel à double sens et rejoignant les lignes élargies à Midland Junction[24].

 
En 1871, ils ont commencé les services du Inner Circle, à partir de Mansion House et en se rendrent à la Moorgate Street via South Kensington et Paddington. Les compagnies avaient leurs propres paires de rails entre Kensington High Street et South Kensington.

Le samedi 1er juillet 1871, un banquet d'ouverture avait la présence du premier ministre William Gladstone, qui était également actionnaire. Le lundi suivant, Mansion House a ouvert et le District a commencé à exploiter ses propres trains.[25] À partir de cette date, les deux sociétés ont exploité un service conjoint Inner Circle entre Mansion House et Moorgate Street via South Kensington et Edgware Road toutes les dix minutes, complétée par un service District toutes les dix minutes entre Mansion House et West Brompton et les services de banlieue du H&CR et GWR entre Edgware Road et Moorgate Street[26].

 
La ligne conjointe (en bleu) qui a complété le cercle intérieur en 1884 et a permis au Met et au District d’accéder au East London Railway. La station Met de Tower of London a été fermée peu de temps après l’ouverture de la ligne. Les services du District ont été étendus à l'est de Whitechapel par le Whitechapel & Bow Railway en 1902.[27]

Le conflit entre le Met et le District et les coûts de construction ont retardé l'avancement de l'inner circle. En 1874, les financiers frustrés de la City formèrent la « Metropolitan Inner Circle Completion Railway Company » pour compléter la route. Cette compagnie a été soutenue par le District et a obtenu autorité parlementaire le 7 août 1874.[28] La société lutta pour réunir des fonds et une prolongation du délai fut accordée en 1876.[28] Une réunion entre le Met et le District se tint en 1877 ; le Met souhaitait maintenant accéder au SER via l'East London Railway (ELR). Les deux sociétés promeuvent et obtiennent une loi du Parlement en 1879 pour le prolongement et la vinculation avec l'ELR, cette loi assurant également une coopération future, permettant aux deux sociétés d'accéder à tout le cercle.[29] Les autorités ont apporté une contribution majeure à des améliorations substantielles dans les routes et les égouts. En 1882, le Met étend sa ligne Aldgate à une station temporaire située dans la Tower of London.[30] Deux contrats pour la construction de lignes conjointes sont signés, de Mansion House à Tower en 1882, et du cercle au nord d'Aldgate à Whitechapel avec une courbe pour l'ELR en 1883. À partir du 1er octobre 1884, le District et le Met ont mis en service des trains de St Mary's via ce courbe pour l'ELR jusqu'à la station New Cross.[31][32] Après une cérémonie d’ouverture officielle le 17 septembre et un procès, le service circulaire a commencé le lundi 6 octobre 1884. Le même jour, Met a étendu certains services du H&CR sur l'ELR à New Cross, lient aux nouvelles stations conjointes en Aldgate East et St Mary's.[31][2] Les stations conjointes sont ouvertes sur la ligne circulaire en Cannon Street, Eastcheap (Monument à partir du 1er novembre 1884) et Mark Lane. La station de la Tour de Londres du Met a été fermée le 12 octobre 1884, après que District ait refusé de vendre des billets pour la station.[33] Initialement, le service était de huit trains par heure, complétant le cercle de 13 milles (20,921472 kilomètres), mais cela s’avéra impossible à maintenir et fut réduit à six trains par heure avec un temps de 70 minutes en 1885. Les gardes ne firent aucune pause pendant le voyage jusqu'en septembre 1885, lorsque furent autorisées trois pauses de 20 minutes.[34]

Électrification, 1900-14Modifier

Les unités électriques multiples sont mis en service le 1er janvier 1905 et, le 20 mars, tous les services locaux entre Baker Street et Harrow étaient électriques.[35] L'usage de trains de six wagons fut considéré comme une perte sur la ligne légèrement utilisée d'Uxbridge et dans la conduction d'un autobus en dehors des heures de pointe pour se rendre à Harrow le Met a provoqué le dégoût de la Chambre de commerce pour utiliser un wagon moteur pour conduire deux remorques. Un train à vapeur court est utilisé vers les heures creuses depuis la fin du mois de mars, tandis que certaines remorques ont été modifiées pour permettre l’ajout d’un taxi, mis en service le 1er juin.[36]

 
Le plan commun UNDERGROUND publiée en 1908. Le Metropolitan Railway est représenté en rouge.

Guerre et "Metro-land", 1914-1932Modifier

London Passenger Transport Board, 1933Modifier

HéritageModifier

 
Les armoiries du Metropolitan Railway, combinant les armoiries de Londres, Middlesex, Buckinghamshire et Hertfordshire

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Day et Reed 2008, p. 14.
  2. a et b Rose 2007.
  3. Simpson 2003, p. 16.
  4. Walford 1878.
  5. Simpson 2003, p. 21.
  6. Simpson 2003, p. 16, 19.
  7. Green 1987, p. 5.
  8. Day et Reed 2008, p. 14–15.
  9. Goudie 1990, p. 11.
  10. a et b Wolmar 2004, p. 47.
  11. J Greame Bruce, Steam to Silver;, London, London Transport, (ISBN 978-0853290124)
  12. Dans le "Metropolitan Railway Act 1861" et "Metropolitan Railway Act (Finsbury Circus Extension) 1861" et "Metropolitan Railway Act" ont été rendus l'avis royal le 25 juillet 1864, approuvant les voies supplémentaires pour King's Cross.
  13. "Fowler's Ghost" 1962, p. 303.
  14. Modèle:Citer livre
  15. Modèle:Citer livre
  16. Jackson 1986, p. 130.
  17. a et b "Fowler's Ghost" 1962, p. 301.
  18. L'un de ces tunnels, achevé en 1862, a été utilisé pour amener le train emprunté par le GNR au Metropolitan Railway lorsque le GWR a sorti ses trains en août 1863.[17]
  19. Jackson 1986, p. 35.
  20. Jackson 1986, p. 37.
  21. "Fowler's Ghost" 1962, p. 304.
  22. Green 1987, p. 6.
  23. Jackson 1986, p. 47.
  24. Jackson 1986, p. 49.
  25. Lee 1956, p. 7.
  26. Jackson 1986, p. 56.
  27. Bruce 1983, p. 46.
  28. a et b Horne 2006, p. 24.
  29. Metropolitan and District Railways Act (Lignes et Extensions de la ville) de 1879 reçoivent l'approbation royale le 11 août 1879.
  30. Jackson 1986, p. 104–109.
  31. a et b Jackson 1986, p. 109.
  32. L'East London Railway fait maintenant partie du London Overground. Il passe sous la Tamise par le Tunnel de la Tamise de 1843. Les stations entre St Mary's et New Cross desservies par le Met étaient Shadwell, Wapping, Rotherhithe et Deptford Road (maintenant Surrey Quays).
  33. Jackson 1986, p. 110.
  34. Jackson 1986, p. 110–112.
  35. Jackson 1986, p. 177–178.
  36. Jackson 1986, p. 191.

Liens externesModifier