Cimetière de Vaugirard

cimetière situé à Paris, en France
Cimetière de Vaugirard
Cimetiere de vaugirard.jpg
Vue depuis la rue Lecourbe.
Pays
région
Commune
Adresse
Superficie
1,59 hectares
Mise en service
1787
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Personnalités enterrées
Paul Doumer

Le cimetière de Vaugirard est un cimetière parisien situé 320 rue Lecourbe (Paris 15e), ouvert en 1787[1], ce qui en fait l'un des plus anciens cimetières parisiens en activité.

DescriptionModifier

Le cimetière occupe une grande parcelle à l'ouest de la rue Lecourbe. Il a une superficie d'un hectare et demi et abrite environ 2500 tombes. On y trouve 95 arbres de 17 essences différentes[2].

 
Caveau contenant les restes découverts lors de la démolition de l'ancienne église Saint-Lambert.

HistoriqueModifier

Le cimetière de Vaugirard est le troisième du nom. Il servait de cimetière aux habitants de Grenelle, avant que ceux-ci n'aient leur propre cimetière.

Il a été rattaché à la ville de Paris en 1860, lors du rattachement de la commune de Vaugirard.

Il possède un grand carré militaire, créé en 1882 pour les pensionnaires des Invalides[2], aux côtés de nombreux morts des deux guerres mondiales.

Y ont été transférés en 1854, dans une tombe située tout au fond du cimetière, les restes des personnes qui avaient été inhumées dans l'ancienne église Saint-Lambert, démolie après la construction de la nouvelle église.

Victor Hugo y décrit dans Les Misérables l'enterrement de Jean Valjean, caché dans un cercueil afin de sortir d'un couvent[3].

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. En 1798, selon le panneau à l'entrée du cimetière.
  2. a et b Panneau à l'entrée du cimetière.
  3. Panneau Histoire de Paris sur le cimetière de Vaugirard, 14 boulevard Pasteur.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :