Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lyon-Caen.
Léon Lyon-Caen
Fonctions
Président
Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples
-
Président de chambre à la Cour de cassation
-
Avocat général à la Cour de cassation (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Sépulture
Nationalité
Activité
Famille
Père
Enfants
Gérard Lyon-Caen
François Lyon-Caen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Léon Lyon-Caen ( - ) est magistrat, premier Président honoraire de la Cour de cassation et président du MRAP de 1953 à 1962[1].

Il est au sein de cette association l'initiateur des propositions de loi qui aboutiront en 1972 sur la loi Pleven réprimant le racisme.

FamilleModifier

Léon Lyon-Caen, fils de Charles Lyon-Caen (1843-1935), professeur de droit, doyen honoraire de la Faculté de droit de Paris, et ancien secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, est notamment le père de François Lyon-Caen (1905-1944), avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, mort en déportation à Auschwitz, et Gérard Lyon-Caen (1919-2004), professeur de droit social, ainsi que le grand-père d'Arnaud Lyon-Caen (1930-2011).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier