Chiara Frugoni

historienne médiéviste italienne
Chiara Frugoni
Chiara Frugoni (Foto Luca Giarelli).jpg
Chiara Frugoni en 2011.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
PiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Père
Conjoint
Enfant
Andrea Settis Frugoni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Chiara Frugoni, née le à Pise (Italie) et morte le dans la même ville [1],[2], est une historienne italienne, spécialiste du Moyen Âge et de l'histoire de l'Église catholique.

BiographieModifier

Chiara Frugoni est la fille du médiéviste Arsenio Frugoni. Elle est diplômée de La Sapienza de Rome en 1964 avec une thèse intitulée Le thème des trois vivants et des trois morts dans la tradition médiévale italienne[3], où elle emploie une méthode de travail qui prend en compte textes et images[4] avec la conviction que « les images parlent »[5].

En 1965, elle épouse Salvatore Settis[1] avec qui elle a trois enfants, Silvano, Andrea et Marta. En 1991, elle se remarie avec Donato Cioli[6].

En 1965, elle passe un Diploma di perfezionamento à l'École normale supérieure de Pise. En 1981-1982, elle bénéficie d'une bourse d'études à la Villa I Tatti, siège du Centre de l'Histoire de la Renaissance de l'université Harvard, puis elle passe un semestre à l'Institute for Advanced Study de Princeton en 1987. Elle a enseigné pendant un semestre à université Paris-VIII, en 1984-1985. En 1980, elle obtient la chaire d'études médiévales à l'université de Pise, qu'elle quitte en 1988 pour l'université de Rome « Tor Vergata », où elle enseigne jusqu'en 2000, date de son départ à la retraite.

RecherchesModifier

Son principal sujet d’études est François d'Assise, à qui elle a consacré plusieurs ouvrages, comme Il cammino di Francesco, traduit en plusieurs langues[7], et de nombreux articles. Elle a, en particulier, étudié comment les institutions ont résisté à l'enseignement de François[8].

Elle collabore à la Rai et à Radio Rai (it), comme par exemple sur Rai Radio 3, Uomini e profeti[9] ou Il Terzo Anello[10]. Elle écrit dans La Repubblica et Il Manifesto.

En 2011, elle a reconnu dans l'une des fresques attribuées à Giotto dans l'église supérieure de la basilique Saint-François d'Assise un profil de diable dessiné par les nuages, qui était resté ignoré de la littérature consacrée au sujet[11].

PublicationsModifier

En italienModifier

  • Francesco e l’invenzione delle stimmate, Einaudi 1983, Prix Viareggio 1984.
  • Vita di un uomo: Francesco d’Assisi, Einaudi, Torino 1995, introduction de Jacques Le Goff.
  • Due papi per un giubileo. Celestino V, Bonifacio VIII e il primo Anno Santo, Rizzoli, Milan 2000.
  • Medioevo sul naso. Occhiali, bottoni e altre invenzioni medievali, Laterza, Rome-Bari 2001[12].
  • Da stelle a stelle, memorie di un paese contadino, Laterza, Rome-Bari 2003 (dédié à une ville de la province de Bergame, Solto Collina).
  • La cappella Scrovegni di Giotto a Padova [avec un DVD de la chapelle], Einaudi, Turin, 2005.
  • Una solitudine abitata: Chiara d’Assisi, Laterza, Rome-Bari 2006[13].
  • Il Cammino di Francesco. Natura e incanto nella Valle Santa Reatina, texte de Chiara Frugoni, photographies de Steve McCurry, Federico Motta, Milan, 2006.
  • Il Battistero di Parma, guida ad una lettura iconografica in La cattedrale e il battistero di Parma con DVD, Einaudi, Turin, 2007.
  • L’affare migliore di Enrico. Giotto e la cappella Scrovegni, Einaudi, Turin, 2008.
  • La voce delle immagini. Pillole iconografiche dal Medioevo, Einaudi, Turin, 2010.
  • Le storie di San Francesco. Guida agli affreschi della Basilica superiore di Assisi, Einaudi, 2010. (ISBN 9788806203207)
  • Storia di Chiara e Francesco, Einaudi, 2011. (ISBN 9788806205133)
  • [autobiographie] Perfino le stelle devono separarsi, Feltrinelli, 2013.
  • Il messagio nascosto negli affreschi della Basilica ad Assisi, Einaudi, 2015.
  • Paure medievali. Epidemie, prodigi, fine del tempo, 2020.
  • Donne medievali. Sole, indomite, avventurose, 2021.

Traductions en françaisModifier

  • 2022 — Vivre avec les animaux au Moyen Âge : histoires fantastiques et féroces [« Uomini e animali nel Medioevo : storie feroci e fantastiche, Bologna : Società editrice Il mulino, 2018 »] (trad. Lucien d'Azay), Paris, Les Belles Lettres, , 456 p. (ISBN 978-2-251-45289-0)
  • 2020 — François : le message caché dans les fresques d’Assise [« Quale Francesco ? Il messagio nascosto negli affreschi della Basilica ad Assisi , Einaudi 2015 »] (trad. Lucien d'Azay), Paris, Les Belles Lettres, , 746 p. (ISBN 978-2-251-45142-8)
  • 2017 — Vivre en famille au Moyen Âge [« Vivere nel medioevo »] (trad. Jérôme Savereux), Les Belles Lettres, , 352 p. (ISBN 978-2-251-45142-8)
  • 2015 — Le Moyen Âge par ses images [« La voce delle immagini. Pillole iconografiche dal Medioevo »] (trad. Lucien d'Azay), Les Belles Lettres, , 320 p. (ISBN 978-2-251-38131-2)
  • 2013 — Arsenio et Chiara Frugoni (trad. Lucien d'Azay), Une journée au Moyen-Âge [« Storia di un giorno in una città medievale »], Les Belles Lettres, , 289 p. (ISBN 978-2-251-38124-4)
  • 2011 — Le Moyen âge sur le bout du nez : lunettes, boutons et autres inventions médiévales [« Medioevo sul naso : occhiali, bottoni e altre invenzioni medievali »] (trad. Silvano Serventi, préf. Jacques Le Goff), Les Belles Lettres, , xvi + 262 (ISBN 978-2-251-38111-4)
  • 2011 — Histoires franciscaines dans la basilique supérieure d'Assise, Éditions universitaires d'Avignon, , 52 p. (ISBN 978-2-35768-027-2)
  • 2003 — Ornella Casazza, John Pope-Hennessy, Cristina Acidini Luchinat, Gloria Fossi, Luciano Bellosi, Chiara Frugoni, Cecilia Jannella, Du Gothique à la Renaissance : Duccio, Giotto, Simone Martini, Pietro et Ambrogio Lorenzetti, Masaccio, Fra Angelico, Filippo Lippi, Benozzo Gozzoli, Scala, , 640 p. (ISBN 978-88-8117-392-1)
  • 1999 — Saint François d'Assise : la vie d'un homme (trad. Catherine Dalarun-Mitrovitsa, préf. Jacques Le Goff), Hachette Littératures, , 188 p. (ISBN 2-01-278937-4)

Notes et référencesModifier

  1. a et b [hommage] Philippe-Jean Catinchi, « La mort de l’historienne italienne Chiara Frugoni », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (it) Antonio Carioti, « Morta Chiara Frugoni, indagatrice del Medioevo », Corriere della Sera,
  3. Il tema dei tre vivi e dei tre morti nella tradizione medievale italiana, publiée ensuite dans les Atti della Accademia Nazionale dei Lincei, année CCCLXIV - 1967, p. 145-251.
  4. Curriculum di Chiara Frugoni (cise.unipi.it)
  5. viediscampo.com
  6. « Lutto a Pisa: è morta la professoressa Chiara Frugoni, storica e divulgatrice », La Nazione,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. einaudi.it
  8. auditorium.com
  9. Monografie. In povertà e letizia. 'Storia di Francesco d'Assisi', d'après Uomini e profeti de Gabriella Caramore (it)
  10. Chiara Frugoni, Ricordo di Arnaldo Momigliano, da Mostri sacri, Il Terzo Anello di Radio Tre
  11. Paola Pica, Assisi, scoperto dopo ottocento anni volto di un demone nell’affresco di Giotto, article du Corriere della Sera du 5 novembre 2011.
  12. Recensione de Medioevo sul naso in mondimedievali.net.
  13. Recensione de Una solitudine abitata in mondimedievali.net.

Liens externesModifier