Charlotte Bonnet

nageuse française

Charlotte Bonnet
Image illustrative de l’article Charlotte Bonnet
Charlotte Bonnet en 2015.
Informations
Nages Nage libre
Période active Actuelle
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (26 ans)
Lieu Enghien-les-Bains
Taille 1,74 m
Club Club nautique brestois
Olympic Nice Natation
Entraîneur Morgan Dufour
Fabrice Pellerin
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Ch. du monde grand bassin 0 0 2
Ch. du monde petit bassin 0 0 1
Ch. d'Europe grand bassin 3 0 3
Ch. d'Europe petit bassin 2 2 3
Ch. de France grand bassin 18 9 2
Ch. de France petit bassin 30 15 9

Charlotte Bonnet, née le 14 février 1995 à Enghien-les-Bains, est une nageuse française spécialiste de la nage libre[1].

En plus de cinq heures de natation par jour, elle fait également du taekwondo avec l'ancien champion du monde Mikaël Meloul pour développer son agressivité en compétition[2].

JeunesseModifier

Née dans une famille de sportifs - ses parents sont maîtres-nageurs -, elle sait nager dès l'âge de 4 ans[3].

À six ans, elle emménage à Brest avec ses parents et intègre le Club Nautique Brestois[4]. En 2009, lors de la Coupe de Confédération Méditerranéenne de Natation à Belgrade, elle remporte 8 médailles d'or sur les 8 courses dans lesquelles elle est engagée : 100 m, 200 m et 400 m nage libre, 200 m 4 nages, 4 x 100 m nage libre, 4 x 200 m nage libre et 4 x 100 m 4 nages[5]. Quelques semaines plus tard au Festival olympique de la jeunesse européenne, elle remporte une nouvelle médaille d'or sur le 400 m nage libre[4].

Formée au Club Nautique Brestois (Brest) pendant 8 ans, elle évolue depuis 2010 à l'Olympic Nice Natation (Nice) où elle est entraînée par Fabrice Pellerin[1].

CarrièreModifier

2012 : médaillée olympique à Londres à 17 ansModifier

Charlotte Bonnet fait ses débuts internationaux en 2012, où à 17 ans, elle décroche une médaille de bronze aux Jeux olympiques sur le 4 x 200 m nage libre avec ses compatriote Camille Muffat, Ophélie Étienne et Coralie Balmy[6]. Lors de ces Jeux, elle nage aussi le 100 m nage libre - qu'elle termine à la 20e place - et le relais 4 x 100 m 4 nages (composé de Laure Manaudou, Fanny Babou et Justine Bruno), qui termine 14e de tous les engagés[7]. Son club étant le plus médaillé de la natation française lors de ces Jeux, elle subit une pression importante qui lui rend difficile de retrouver son meilleur niveau[3].

2012-2016 : médaillée mondiale et finaliste aux JO de RioModifier

L'année suivante, aux Championnats du monde de Barcelone, elle remporte une nouvelle médaille de bronze sur le relais 4 x 200 m nage libre[6]. Elle nage aussi le 200 m nage libre qu'elle termine à la 8e de la finale et le 100 m nage libre où elle ne dépasse pas le stade des séries[8].

En 2014, elle se qualifie pour 5 épreuves aux Championnats d'Europe de Berlin. Sa meilleure performance est une 5e place sur les relais 4 x 100 m et 4 x 200 m nage libre[8]. Sur le plan individuel, elle termine 7e de la finale sur le 100 m et le 200 m nage libre[8]. Plus tard dans l'année, aux Championnats militaires de natation, elle explose le record de la compétition sur le 200 m nage libre en 1 min 57 s 99[6].

Après la mort accidentelle de Camille Muffat, sa collègue d'entraînement à Nice, début 2015, Charlotte Bonnet tombe dans une phase dépressive et hésite à arrêter la natation[2],[9]. Cette année-là pourtant, elle remporte les cinq courses dans lesquelles elle s'engage aux Championnats de France[10].

Aux Jeux olympiques de 2016, elle participe à la finale du 200 m nage libre où elle termine 8e, ainsi qu'à celle du 4 x 100 m nage libre français qui termine 7e[11]. Avec Marie Wattel, Béryl Gastaldello et Fanny Deberghes, Charlotte Bonnet fait partie du relais 4 x 100 m 4 nages disqualifiés lors des séries[12].

2016-2021 : l'or en Europe et de nouveau le bronze aux mondiauxModifier

Le 25 mai 2017, Charlotte Bonnet remporte la finale du 200 m nage libre avec un temps de 1 min 55 s 80, troisième meilleure marque mondiale de l'année[13]. Aux Mondiaux de Budapest, elle est éliminée en demi-finale du 100 m nage libre, terminant 5e de sa demi en 53 s 77, loin derrière Sarah Sjöström et ses 52 s 44[14]. En finale du 200 m nage libre, elle termine 8e en 1 min 56 s 62[15]. Lors des Championnats d'Europe en petit bassin 2017, elle remporte le titre sur sa distance fétiche, le 200 m nage libre[16]. Peu avant, aux Championnats de France en petit bassin, Charlotte Bonnet remporte deux titres lors de la première journée, en battant le record de France du 100 m nage libre en 52 s 04 (l'ancienne marque de 52 s 41 avait été établie par Camille Muffat en 2010)[17].

Sur le 100 m des Championnats de France 2018 en avril, elle bat le record de France du 100 m nage libre en 53 s 36, battant l'ancienne marque de Malia Metella (53 s 49) établie en combinaison en 2009[18]. Durant cette compétition, elle remporte également l'or sur le 200 m nage libre (1 min 56 s 83) et l'argent sur le 50 m nage libre (24 s 89) derrière Marie Wattel[18]. En juillet, elle réussi ses championnats d'Europe avec trois médailles d'or et une médaille de bronze[9]. Sur le 200 m nage libre, elle rafle le titre en améliorant son record personnel en 1 min 54 s 95, battant la Néerlandaise Femke Heemskerk et la Russe Anastasia Guzhenkova, quelques semaines après avoir établi la meilleure performance européenne de la saison en 1 min 55 s 53[16]. Elle devient la première française à remporter le titre sur cette distance[16]. Elle est également titrée sur le 4 x 100 m nage libre[16] et le 4 x 100 m nage libre mixte avec Jérémy Stravius, Mehdy Metella et Marie Wattel[3]. Charlotte Bonnet monte également sur la troisième marche du podium du 100 m nage libre[2].

Blessée à l'épaule en avril, elle ne réussit pas à obtenir une médaille en individuel lors des Mondiaux mais est quand même médaillée de bronze sur le relais 4 x 100 m nage libre mixte avec Clément Mignon, Mehdy Metella et Marie Wattel[19]. Sur sa distance fétiche, le 200 m nage libre, elle termine seulement 7e de la finale[20]. À l'automne 2019, elle doit mettre son entraînement en pause, victime de deux infiltrations[21]. Malgré tout, elle remporte le titre national en petit bassin sur le 200 m nage libre en 1 min 52 s 81[21] et l'argent sur le 100 m nage libre, battue par Marie Wattel[22]. Lors des Jeux mondiaux militaires en octobre, elle décroche le bronze sur le 100 m nage libre et termine 4e du 200 m nage libre[23].

Début décembre 2020, Charlotte Bonnet annonce ses intentions pour les JO de Tokyo. En cas de qualification, elle visera une finale sur le 100 m et une médaille sur le 200 m[24]. Elle révèle au cours d'une interview qu'elle a pratiqué le taekwondo entre 2018 et 2019. Elle y a développé des muscles peu habitués à être stimulés en natation et une aide mentale "pour puiser dans mes limites et pour combattre"[24].

Lors d'une interview accordée à L'Equipe début février 2021, Charlotte Bonnet révèle qu'elle s'est liée d'amitié avec Aurélie Muller, la nageuse en eau libre débarquée dans son groupe d'entraînement, très masculin, à Nice : "Mine de rien, de voir une fille dans les vestiaires, ça permet de penser à autre chose, de rigoler[25]."

Le 6 février 2021, lors de l'étape du Golden Tour Camille Muffat de Nice, elle ne parvient pas à réaliser les minimas pour se pré-qualifier pour les JO de Tokyo pour le 200 mètres (elle effectue 1'56"96 au lieu de 1'56"63) et doit donc retenter sa chance un mois plus tard à Marseille[26].

En mai 2021, elle perd son titre de championne d'Europe du 200 m nage libre à Budapest en terminant à la 4e place de la finale[27].

Vie privéeModifier

Depuis 2015, elle est en couple avec le nageur suisse Jérémy Desplanches[9],[28].

Elle est la marraine de l'association Dragon Ladies qui lutte contre le cancer du sein[2].

DistinctionsModifier

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Performances de Charlotte Bonnet lors des Jeux olympiques
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 × 200 m nage libre 4 × 100 m quatre nages
  Londres 2012 20e des séries
55 s 12
Bronze
min 47 s 49 (RF)
14e des séries
4 min 5 s 53
  Rio de Janeiro 2016 15e des demi-finales
54 s 54
8e
1 min 56 s 29
10e des séries
min 55 s 55
15e des séries
DSQ

Championnats du mondeModifier

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats du monde en grand bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 100 m nage libre 4 × 200 m nage libre 4 × 100 m quatre nages
 

Shanghai 2011

4e

min 52 s 22

  Barcelone 2013 18e des séries
55 s 15
8e
min 57 s 56
Bronze
min 48 s 43
  Kazan 2015 10e des demi-finales
54 s 15
10e des demi-finales
min 57 s 01
8e

min 38 s 46

8e
min 55 s 98
12e des séries
min 2 s 13
  Budapest 2017 10e des demi-finales

53 s 77

8e
min 56 s 62
 

Gwangju 2019

12e des demi-finales

53 s 62

7e

min 56 s 95

Bronze

min 22 s 11

En petit bassinModifier

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats du monde en petit bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 50 m nage libre 4 × 50 m quatre nages
 

Doha 2014

6e des demi-finales

52 s 77

6e

min 54 s 02

5e

min 36 s 32

Bronze

min 45 s 89

Championnats d'Europe de natationModifier

En grand bassinModifier

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats d'Europe en grand bassin
Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 100 m nage libre 4 × 200 m nage libre 4 × 100 m quatre nages 4 x 100 m nage libre mixte
 

Berlin 2014

7e

54 s 96

7e

min 58 s 22

5e

min 40 s 21

5e

min 55 s 36

10e des séries

min 6 s 19

 

Londres 2016

4e

54 s 01

Bronze

min 56 s 51

4e

min 38 s 29

Bronze

min 25 s 49

 

Glasgow 2018

Bronze

53 s 35

Or

min 54 s 95

Or

min 34 s 65

4e

min 53 s 86

6e

min 59 s 85

Or

min 22 s 07

En petit bassinModifier

Performances de Charlotte Bonnet lors des championnats d'Europe en petit bassin
Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 200 m 4 nages 4 x 50 m nage libre 4 × 50 m quatre nages
 

Szczecin 2011

24e des séries

25 s 38

23e des séries

54 s 69

13e des séries

min 58 s 12

34e des séries

min 15 s 79

11e des séries

min 52 s 06

 

Chartres 2012

Bronze

53 s 23

Argent

min 54 s 00

 

Herning 2013

10e

53 s 51

Argent

min 53 s 26

 

Copenhague

2017

6e

23 s 94

4e

51 s 65

Or

min 52 s 19

4e

min 36 s 58

Bronze

min 45 s 35

Jeux mondiaux militairesModifier

Édition Épreuve
100 m nage libre
 

Wuhan 2019

Bronze

54 s 60

Festival olympique de la jeunesse européenneModifier

Édition Épreuve
100 m nage libre 200 m nage libre 400 m nage libre 800 m nage libre 4 x 100 m nage libre
 

Tempere 2009

Argent Argent Or Or Or

Championnats d'Europe juniors de natationModifier

Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 4 x 100 m nage libre
 

Helsinki 2010

Bronze

min 48 s 21

 

Belgrade 2011

Or

55 s 25

Or

min 44 s 66

Championnats de FranceModifier

En grand bassinModifier

Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 50 m papillon 100 m papillon 50 m brasse 100 m brasse 200 m brasse 200 m 4 nages 400 m 4 nages 4 × 100 m quatre nages
 

Dunkerque 2012

Or

55 s 43

Bronze

min 58 s 55

14e des séries

min 2 s 71

26e des séries

min 48 s 64

 

Rennes 2013

Argent

54 s 45

Argent

min 56 s 57

5e

27 s 46

 

Chartres 2014

Argent

54 s 62

Argent

min 58 s 00

Or

min 9 s 25

Or

min 13 s 33

Argent

min 44 s 01

 

Limoges 2015

Or

53 s 94

Or

min 56 s 86

Or

31 s 66

Or

min 8 s 34

Or

min 12 s 14

 

Montpellier 2016

Or

53 s 93

Or

min 56 s 32

Argent

min 8 s 88

 

Schiltingheim 2017

Or

53 s 65

Or

min 55 s 80

Argent

min 9 s 57

Argent

min 11 s 71

 

Saint-Raphaël 2018

Or

24 s 78

Or

52 s 74

Or

min 55 s 53

Bronze

26 s 20

Argent

min 12 s 71

 

Rennes 2019

Or

24 s 77

Or

53 s 29

Or

min 56 s 57

En petit bassinModifier

Édition Épreuve
50 m nage libre 100 m nage libre 200 m nage libre 400 m nage libre 50 m papillon 100 m papillon 50 m brasse 100 m brasse 100 m 4 nages 200 m 4 nages 4 × 50 m nage libre 4 x 50 m 4 nages
 

Chartres 2010

Argent

54 s 46

Bronze

min 56 s 93

Bronze

min 11 s 61

 

Angers 2012

Argent

54 s 56

Argent

min 55 s 44

Argent

59 s 63

Argent

min 0 s 61

 

Dijon 2013

Or

53 s 19

Argent

min 53 s 82

Bronze

min 1 s 44

Or

min 0 s 08

Or

min 8 s 65

Or

min 40 s 09

Or

min 49 s 92

 

Montpellier 2014

Bronze

24 s 93

Or

53 s 53

Or

min 55 s 54

Or

min 5 s 82

Or

min 7 s 22

Or

59 s 97

Or

min 8 s 77

Or

min 39 s 37

Or

min 49 s 92

 

Angers 2016

Or

min 53 s 17

Or

min 2 s 56

Or

58 s 99

Or

min 8 s 97

 

Montpellier 2017

Or

24 s 15

Or

52 s 04

Or

min 53 s 39

Or

min 1 s 95

Argent

25 s 98

Or

30 s 34

Or

58 s 96

5e

min 42 s 82

Bronze

min 52 s 10

 

Montpellier 2018

Argent

24 s 16

Or

52 s 00

Or

min 52 s 83

Or

min 2 s 19

Or

29 s 98

Or

58 s 67

4e

min 34 s 41

4e

min 43 s 71

 

Angers 2019

Argent

52 s 04

Or

min 52 s 81

Or

min 59 s 80

Argent

min 32 s 90

Bronze

min 41 s 47

Notes et référencesModifier

  1. a et b « BONNET | Fédération Française de Natation », sur www.ffnatation.fr (consulté le 25 janvier 2020)
  2. a b c et d Thibaut Geffrotin, « Charlotte Bonnet : « Ma psychologue m'a sauvé la vie » », sur Le Point, (consulté le 25 janvier 2020)
  3. a b et c Antoine Grenapin, « Natation : Charlotte Bonnet, arrête-moi si tu peux ! », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2018)
  4. a et b « Charlotte Bonnet. La trace brestoise », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  5. « Coupe de la Comen à Belgrade Charlotte Bonnet: le grand huit », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c (en-US) « Charlotte Bonnet », SwimSwam,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2018)
  7. (en) « France Swimming at the 2012 London Summer Games », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 25 janvier 2020)
  8. a b et c « Performances de Bonnet Charlotte (1995) », sur FFN
  9. a b et c Éric Bruna, « Championnats d’Europe de natation : Charlotte Bonnet racontée par son compagnon », sur Le Parisien, (consulté le 25 janvier 2020)
  10. « Charlotte Bonnet, émue, évoque Camille Muffat: 'J'ai un peu peur qu'on l'oublie' », Pure People,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Charlotte Bonnet Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 25 janvier 2020)
  12. (en) « France Swimming at the 2016 Rio de Janeiro Summer Games », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 25 janvier 2020)
  13. « Natation : Charlotte Bonnet brise une barrière », BFMTV,‎ (lire en ligne)
  14. « Pas de finale pour Charlotte Bonnet », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  15. « 200m : Federica Pellegrini sacrée devant Katie Ledecky, Charlotte Bonnet huitième », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  16. a b c et d « Bonnet et Desplanches, un couple en or - Natation », sur Sport24, (consulté le 25 janvier 2020)
  17. « Natation: Bonnet impressionne, record de France sur 100 m en petit bassin », Le Point,‎ (lire en ligne)
  18. a et b « Record de France du 100m pour Charlotte Bonnet », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  19. « Charlotte Bonnet : «Je vais travailler très dur en vue des JO» - Natation », sur Sport24, (consulté le 25 janvier 2020)
  20. « La nageuse de Nice Charlotte Bonnet échoue à la 7e place sur 200m nage libre aux mondiaux », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le 25 janvier 2020)
  21. a et b Gaspard BREMOND, « Natation. Charlotte Bonnet, vivement 2020 ! », sur Ouest-France.fr, (consulté le 25 janvier 2020)
  22. « Championnats de France (pb) : Charlotte Bonnet prend sa revanche sur Marie Wattel en finale du 200 m - Natation - ChF (pb) », sur L'Équipe (consulté le 25 janvier 2020)
  23. « Jeux Mondiaux militaires : Charlotte Bonnet et Marc-Antoine Olivier médaillés », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  24. a et b « Charlotte Bonnet, sur la route de Tokyo : « Mon rêve est d’être championne olympique » », sur Le Sport au Féminin, (consulté le 5 décembre 2020)
  25. « À Nice, Charlotte Bonnet en quête de la qualification olympique pour Tokyo », sur L'Équipe (consulté le 5 février 2021)
  26. « Charlotte Bonnet n'a pas réussi à décrocher sa pré-qualification sur 200m », sur L'Équipe (consulté le 7 février 2021)
  27. « Charlotte Bonnet, seulement 4e du 200 m, perd son titre européen à Budapest », sur L'Équipe (consulté le 21 mai 2021)
  28. « Bonnet et Desplanches, un couple en or », sur Le Figaro, (consulté le 29 juillet 2019)
  29. Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination

Liens externesModifier