Ouvrir le menu principal

Championnats d'Europe de natation en petit bassin 2012

Championnats d'Europe
de natation en petit bassin 2012
Description de l'image Logo Chartres 2012.jpg.
Généralités
Sport Natation sportiveVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) Ligue européenne (LEN) et Fédération française de natation (FFN)
Édition 20e
Lieu(x) Chartres, Drapeau de la France France
Date 22 -
Disciplines Natation sportive
Site(s) L'Odyssée

Navigation

La 20e édition des Championnats d'Europe de natation en petit bassin se déroule du 22 au à Chartres en France. C'est la première fois que le pays organise cette compétition annuelle dont la ville hôte est annoncée le à Reykjavik en Islande, à l'occasion du Congrès 2011 de la Ligue européenne de natation. Cette dernière, coorganisatrice de l'événement, approuve le dossier de la candidature française portée par la ville de Chartres et la Fédération française de natation. C'est le premier championnat international élite appelé à être organisé en France en 25 ans, le dernier remontant aux Championnats d'Europe en grand bassin 1987 qu'avait accueilli Strasbourg.

OrganisationModifier

Sélection de la ville hôteModifier

Profitant d'une nouvelle notoriété apportée par les succès des nageurs tricolores en compétition internationale, la Fédération française de natation envisage l'organisation d'événements sportifs de grande envergure[1]. L'échec de la candidature française aux Jeux olympiques d'été de 2012 n'enterre pas le projet du complexe aquatique localisé à Aubervilliers en banlieue parisienne. Pourtant, après de nombreux soubresauts, la construction d'une piscine susceptible d’accueillir un rendez-vous international en grand bassin, qui n'existe nulle part en France, est suspendue au statu quo des décideurs et des finances publiques[2]. C'est pourquoi la FFN, qui s'impatiente de l'inaction des autorités politiques, se reporte sur des installations plus modestes pour un championnat en petit bassin[3]. Se faisant, dès l'été 2009, Montpellier entend appuyer une candidature aux Championnats du monde 2012 ou 2014 sur son Arena, une salle polyvalente alors en construction[4],[5],[6]. Le projet ne suscite cependant pas l'enthousiasme du président de la FFN Francis Luyce qui ne précipite pas une candidature auprès de la Fédération internationale de natation[7]. Ce projet n'aboutit pas bien qu'il soit transmis à la FINA en juillet 2010[8]. Fin 2010, Georges Frêche n'abandonne pas cette idée et projette l'intérêt de Montpellier sur l'édition 2016 des Mondiaux en petit bassin[9], mais le décès du président de la région Languedoc-Roussillon, survenu peu de temps après son annonce, laisse le projet orphelin[10].

Quelques mois auparavant, Chartres avait elle aussi fait acte de candidature auprès des instances nationales. L'entreprise de la ville est notamment marquée en mai 2010 par une rencontre entre Francis Luyce et la maire adjointe de Chartres déléguée aux sports, Karine Dorange[11]. À l'approche de la clôture du dépôt des candidatures auprès de la LEN, la ville française officialise sa requête le lorsque le président de la Ligue européenne de natation Nory Kruchten vient visiter les installations chartraines[12]. Elle est alors en concurrence avec la ville belge d'Anvers. Mais, invitée par Kruchten à se reporter sur une candidature pour la compétition en grand bassin prévue la même année, cette dernière se retire de la course à l'accueil du rendez-vous[13]. Puisque unique ville requérante, la victoire de Chartres ne fait aucun doute, d'autant plus qu'elle a les faveurs du président Nory Kruchten[3],[14]. C'est donc sans surprise que la LEN approuve la demande française le à Reykjavik en Islande, où elle tient son congrès annuel. Chartres est désignée ville hôte par le « Bureau » de la LEN, la commune devant accueillir l'événement du 22 au [15],[16]. Vingt-cinq ans après les Championnats d'Europe 1987, la France va ainsi de nouveau organiser un championnat international élite.

Site et économieModifier

L'ensemble des épreuves se tiendront à la piscine de L'Odyssée, un complexe sportif de 2 500 places inauguré en septembre 2009 et situé en périphérie de Chartres[17]. L'enceinte a accueilli par le passé plusieurs éditions des Championnats de France en petit bassin, en 2009 et 2010[14]. L'organisation de l'événement est permise par la levée d'un budget de 1,6 million d'euros, financé en partie par les collectivités territoriales concernées à hauteur de 100 000 euros chacune[14].

DélégationsModifier

La proximité dans le calendrier des Championnats du monde de natation en petit bassin 2012, prévus à Istanbul en Turquie moins de trois semaines après la compétition française, fait craindre aux organisateurs la désertion des principales têtes d'affiche européennes[14]. Fin 2010, pareil scénario avait été observé lors de l'Euro 2010 s'étant tenu à Eindhoven, en concurrence directe avec les Mondiaux organisés à Dubaï[3].

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   France 12 6 11 29
2   Danemark 6 4 2 12
2   Hongrie 6 4 2 12
4   Russie 5 5 2 12
5   Italie 4 2 3 9
6   Ukraine 2 2 3 7
7   Rép. tchèque 1 2 4 7
8   Royaume-Uni 1 2 2 5
9   Espagne 1 2 1 4
10   Biélorussie 1 1 1 3
11   Pologne 1 0 0 1
12   Belgique 0 2 1 3
12   Estonie 0 2 1 3
12   Slovénie 0 2 1 3
15   Israël 0 1 2 3
16   Finlande 0 1 1 2
16   Norvège 0 1 1 2
18   Croatie 0 1 0 1
19   Irlande 0 0 1 1
19   Pays-Bas 0 0 1 1
Total 40 40 40 120

Records internationaux battus ou égalésModifier

PodiumsModifier

HommesModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Nage libre
50 m Florent Manaudou
  France

20 s 70 (RP)
Vladimir Morozov
  Russie
20 s 89
Frédérick Bousquet
  France
20 s 97
100 m Vladimir Morozov
  Russie

45 s 68 (RP)
Evgeny Lagunov
  Russie
46 s 52
Yannick Agnel
  France
46 s 80
200 m Yannick Agnel
  France

1 min 41 s 40
Pieter Timmers
  Belgique
1 min 43 s 08 (RN)
Grégory Mallet
  France
1 min 43 s 21 (RP)
400 m Yannick Agnel
  France

3 min 37 s 54
Gabriele Detti
  Italie
3 min 41 s 66 (RP)
Andrea Mitchell D'Arrigo
  Italie
3 min 42 s 32 (RP)
1 500 m Gregorio Paltrinieri
  Italie

14 min 27 s 78 (RP)
Sergiy Frolov
  Ukraine
14 min 30 s 87 (RN)
Anthony Pannier
  France
14 min 41 s 97
Papillon
50 m Rafael Muñoz
  Espagne

22 s 53
Frédérick Bousquet
  France
22 s 54
Andriy Hovorov
  Ukraine
22 s 72
100 m Evgeny Korotyshkin
  Russie

49 s 98
Rafael Muñoz
  Espagne
50 s 39
Mehdy Metella
  France
50 s 66
200 m László Cseh
  Hongrie

1 min 52 s 11
Viktor Bromer
  Danemark
1 min 53 s 38
Joeri Verlinden
  Pays-Bas
1 min 53 s 47
Dos
50 m Jérémy Stravius
  France

23 s 28
Guy Barnea
  Israël
23 s 46
Vladimir Morozov
  Russie
23 s 47 (RP)
100 m Jérémy Stravius
  France

49 s 70
Benjamin Stasiulis
  France
50 s 31
Damiano Lestingi
  Italie
51 s 35
200 m Radosław Kawęcki
  Pologne

1 min 48 s 51 (RC, RN)
Péter Bernek
  Hongrie
1 min 49 s 41 (RN)
Benjamin Stasiulis
  France
1 min 51 s 81
Brasse
50 m Fabio Scozzoli
  Italie

26 s 18 (RC)
Aleksander Hetland
  Norvège
26 s 20
Damir Dugonjič
  Slovénie
26 s 24
100 m Fabio Scozzoli
  Italie

57 s 25
Martti Aljand
  Estonie
57 s 75
Giacomo Perez-Dortona
  France
57 s 76
200 m Viatcheslav Sinkevich
  Russie

2 min 4 s 55
Igor Borysik
  Ukraine
2 min 5 s 12
Andriy Kovalenko
  Ukraine
2 min 5 s 21
4 nages
100 m Vladimir Morozov
  Russie

51 s 89
Peter Mankoc
  Slovénie
52 s 64
Martti Aljand
  Estonie
52 s 92
200 m László Cseh
  Hongrie

1 min 52 s 74 (RN)
Jérémy Stravius
  France
1 min 54 s 00 (RN)
Gal Nevo
  Israël
1 min 55 s 14
400 m László Cseh
  Hongrie

4 min 0 s 99
Dávid Verrasztó
  Hongrie
4 min 2 s 54
Gal Nevo
  Israël
4 min 4 s 80
Relais
4 × 50 m nage libre   France
Florent Manaudou
Frédérick Bousquet
Jérémy Stravius
Amaury Leveaux

1 min 23 s 31
  Russie
Vladimir Morozov
Andrey Grechin
Evgeny Lagunov
Vitaly Syrnikov
1 min 23 s 99
  Belgique
Emmanuel Vanluchene
Pieter Timmers
Yoris Grandjean
Jasper Aerents
1 min 25 s 60 (RN)
4 × 50 m 4 nages   France
Jérémy Stravius
Giacomo Perez-Dortona
Frédérick Bousquet
Florent Manaudou

1 min 32 s 35
  Russie
Vladimir Morozov
Oleg Utekhin
Yevgeniy Korotychkin
Evgeny Lagunov
1 min 33 s 87
  République tchèque
Martin Badura
Petr Bartunek
Michal Ledl
Tomas Plevko
1 min 35 s 18

FemmesModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Nage libre
50 m Aliaksandra Herasimenia
  Biélorussie

23 s 85
Triin Aljand
  Estonie
24 s 24
Jeanette Ottesen Gray
  Danemark
24 s 33
100 m Veronika Popova
  Russie

52 s 86
Jeanette Ottesen Gray
  Danemark
53 s 13
Charlotte Bonnet
  France
53 s 23
200 m Camille Muffat
  France

1 min 52 s 20
Charlotte Bonnet
  France
1 min 54 s 00
Veronika Popova
  Russie
1 min 54 s 20
400 m Camille Muffat
  France

3 min 54 s 85 (RM)
Lotte Friis
  Danemark
3 min 58 s 85
Coralie Balmy
  France
3 min 59 s 80
800 m Lotte Friis
  Danemark

8 min 10 s 24
Hannah Miley
  Royaume-Uni
8 min 15 s 66
Aimee Willmott
  Royaume-Uni
8 in 18 s 90
Papillon
50 m Jeanette Ottesen Gray
  Danemark

25 s 21
Aleksandra Gerasimenya
  Biélorussie
25 s 53
Mélanie Henique
  France
25 s 76
100 m Ilaria Bianchi
  Italie

56 s 40
Kimberly Buys
  Belgique
57 s 00 (RN)
Jeanette Ottesen Gray
  Danemark
57 s 13
200 m Katinka Hosszú
  Hongrie

2 min 5 s 78
Stefania Pirozzi
  Italie
2 min 6 s 09
Alessia Polieri
  Italie
2 min 6 s 63
Dos
50 m Laure Manaudou
  France

26 s 78 (RN)
Sanja Jovanović
  Croatie
26 s 83
Simona Baumrtová
  République tchèque
26 s 97
100 m Daryna Zevina
  Ukraine

57 s 07
Laure Manaudou
  France
57 s 70
Simona Baumrtová
  République tchèque
58 s 08
200 m Daryna Zevina
  Ukraine

2 min 1 s 97 (RC)
Alexianne Castel
  France
2 min 3 s 23
Simona Baumrtová
  République tchèque
2 min 3 s 43
Brasse
50 m Petra Chocová
  République tchèque

30 s 02 (RN)
Rikke Møller Pedersen
  Danemark
30 s 25
Sycerika McMahon
  Irlande
30 s 34 (RN)
100 m Rikke Møller Pedersen
  Danemark

1 min 4 s 12 (RE)
Petra Chocová
  République tchèque
1 min 5 s 50
Marina Garcia
  Espagne
1 min 5 s 82
200 m Rikke Møller Pedersen
  Danemark

2 min 17 s 26
Marina García Urzainqui
  Espagne
2 min 20 s 57
Ganna Dzerkal
  Ukraine
2 min 21 s 94
4 nages
100 m Katinka Hosszú
  Hongrie

58 s 83
Zsuzsanna Jakabos
  Hongrie
59 s 15
Siobhan-Marie O'Connor
  Royaume-Uni
59 s 72
200 m Katinka Hosszú
  Hongrie

2 min 5 s 78
Hannah Miley
  Royaume-Uni
2 min 6 s 21 (RN)
Zsuzsanna Jakabos
  Hongrie
2 min 6 s 66
400 m Hannah Miley
  Royaume-Uni

4 min 23 s 47 (RE)
Katinka Hosszú
  Hongrie
4 min 23 s 91
Zsuzsanna Jakabos
  Hongrie
4 min 25 s 61
Relais
4 × 50 m nage libre   Danemark
Jeanette Ottesen Gray
Kelly Riber Rasmussen
Julie Levisen
Pernille Blume

1 min 38 s 10
  Finlande
Emilia Pikkarainen
Lotta Nevalainen
Laura Kurki
Hanna-Maria Seppälä
1 min 38 s 13
  Biélorussie
Yuliya Khitraya
Aliaksandra Herasimenia
Aksana Dziamidava
Sviatlana Khakhlova
1 min 38 s 39
4 × 50 m 4 nages   Danemark
Kristina Thomsen
Rikke Møller Pedersen
Jeanette Ottesen Gray
Pernille Blume

1 min 47 s 41
  République tchèque
Simona Baumrtová
Petra Chocová
Lucie Svecená
Aneta Pechancová
1 min 47 s 67
  France
Laure Manaudou
Fanny Babou
Mélanie Henique
Anna Santamans
1 min 47 s 70

MixteModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Relais
4 × 50 m nage libre   France
Frédérick Bousquet
Florent Manaudou
Camille Muffat
Anna Santamans

1 min 29 s 64
  Russie
Andrey Grechin
Vladimir Morozov
Veronika Popova
Rozaliya Nasretdinova
1 min 30 s 41
  Finlande
Hanna-Maria Seppälä
Laura Kurki
Andrei Tuomola
Ari-Pekka Liukkonen
1 min 31 s 74
4 × 50 m 4 nages   France
Jérémy Stravius
Florent Manaudou
Mélanie Henique
Anna Santamans

1 min 38 s 74
  Slovénie
Anja Čarman
Damir Dugonjič
Peter Mankoč
Nastja Govejšek
1 min 39 s 79
  Norvège
Lavrans Solli
Aleksander Hetland
Monica Johannessen
Cecilie Johannessen
1 min 40 s 10

RC : record des championnats, RE : record d'Europe, RM : record du monde, RN : record national, RP : record personnel

Notes et référencesModifier

  1. Clémentine Blondet, « Pétard mouillé », dans L'Équipe, 22 mars 2011, p. 8.
  2. Alexandre Terrini, « Bientôt une piscine digne de ce nom en France », dans Toute la natation, n°99, avril 2011, pp. 22-29.
  3. a b et c Clémentine Blondet, « La France dans le petit bain », dans L'Équipe, 16 mars 2011, p. 12.
  4. B.L., « Pas de bassin pour les « France » », dans L'Équipe', 29 septembre 2009, p. 10.
  5. J. Di., « Montpellier candidat à l'Euro en petit bassin », dans L'Équipe, 7 août 2009, p. 14.
  6. [PDF] « Procès verbal du Comité Directeur du 16 mai 2009 à Montpellier », Comité régional de natation du Languedoc-Roussillon, 16 mai 2009. Consulté le 15 juillet 2011.
  7. David Crespin, « Montpellier veut les Mondiaux 2014 », dans Midi libre, 28 avril 2010.
  8. « Championnats du monde en bassin de 25 m », Comité régional de natation du Languedoc-Roussillon, 21 juillet 2010. Consulté le 15 juillet 2011.
  9. Laurent Duyck, « Frêche: "Nicollin, mon pote" », sur sports.fr, 16 septembre 2010. Consulté le 15 juillet 2011.
  10. Fabrice Voisin, « Frêche, la mort d'un empereur », sur sports.fr, 25 octobre 2010. Consulté le 15 juillet 2011.
  11. « CHARTRES - Natation : les championnats d'Europe à l'Odyssée en 2011 ? », sur intensite.net, 10 mai 2010. Consulté le 15 juillet 2011.
  12. « Chartres candidat aux Championnats d'Europe petit bassin 2012 », dans L'Équipe, 15 mars 2011, p. 12.
  13. C.B., « Plus d'adversaire pour Chartres 2012 », dans L'Équipe, 19 mars 2011, p. 7.
  14. a b c et d Alexandre Terrini, « L'année prochaine à Chartres », dans Toute la natation, n°99, avril 2011, p. 29.
  15. (en)[PDF] « LEN allocates upcoming European Championships », sur len.eu, 16 mai 2011. Consulté le 15 juillet 2011.
  16. « Chartres, 25 ans après », dans L'Équipe, 14 mai 2011, p. 19.
  17. « Une nouvelle piscine à Chartres », sur captusite.info, 21 septembre 2009. Consulté le 15 juillet 2011.
  18. (en) « Polish swimming star Kawecki wins gold at Chartres », sur thenews.pl,
  19. « Muffat, le titre et le RM », sur lequipe.fr,

Liens externesModifier

NavigationModifier