Championnat du monde masculin de handball 1970

compétition de handball

Le Championnat du monde masculin de handball a lieu en France du au . C'est la septième édition de cette épreuve.

Championnat du monde 1970
Description de l'image Championnat du monde de handball masculin 1970 logo.png.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération internationale de handball (IHF) et Fédération française de handball (FFHB)
Édition 7e
Lieu(x) 25 villes en Drapeau de la France France
Date du au
Participants 16

Palmarès
Tenant du titre Tchécoslovaquie
Vainqueur Roumanie (3)
Finaliste Allemagne de l'Est
Troisième Yougoslavie
Meilleur(s) buteur(s) Vladimir Maksimov (31)

Navigation

Organisé pour la première fois par la France, ce championnat du monde connaît un succès sportif et populaire puisque plus de 100 000 spectateurs assistent, dans 25 villes, aux différentes rencontres de ce tournoi mondial.

La finale se déroule devant 7 500 spectateurs le à Paris dans le Palais des sports de la porte d'Ivry. La Roumanie a besoin de deux prolongations pour écarter l'Allemagne de l'Est (13-12). La Yougoslavie, large vainqueur du Danemark (29-12) complète le podium.

Qualifications

modifier

Les 28 fédérations (soit 3 de plus qu'en 1967) se sont inscrites dans le délai pour disputer ce championnat du monde[1] :

Plusieurs formules ont été proposées pour déterminer les seize équipes qualifiées. Dans un premier temps[2], les trois pays qualifiés d'office (Tchécoslovaquie tenante du titre, France organisatrice et Japon unique représentant de l'Asie) devaient être rejoints par 13 autres équipes au terme d'oppositions directes. Un mois plus tard, une deuxième formule[3] est proposée : le Maroc est alors la quatrième équipe directement qualifiée (probablement en conséquence d'un forfait de la Tunisie), les États-Unis sont opposés au Canada tandis que les autres équipes sont réparties dans 7 groupes de 3 équipes. Toutes ces séries de rencontres devaient être terminées avant le mais entre-temps, l'invasion de la Tchécoslovaquie en août 1968 a remis en cause cette organisation : lors du congrès de la Fédération internationale de handball à Amsterdam des 30 et 31 août, il a notamment été voté un report de 6 mois de ces éliminatoires[4]

Finalement, dans sa réunion du à Bâle, la Fédération internationale de handball a opté pour les modalités suivantes[5] :

  • cinq pays sont qualifiés d'office :
  • le vainqueur du match entre les États-Unis et le Canada est qualifié ;
  • les vingt autres pays doivent passer par des matchs aller et retour à l'occasion d'un tour préliminaire établi en tenant compte de la valeur des participants[6]. À noter que, contrairement au règlement en vigueur à l'époque, le représentant africain n'est finalement pas qualifié d'office et doit donc participer à un tour préliminaire[6]. Les résultats de ces éliminatoires sont[7],[8] :
Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
Finlande   29 – 55   Union soviétique 10 – 22 19 – 33
Hongrie   52 – 26   Bulgarie 29 – 11 23 – 15
Norvège   61 – 12   Belgique 26 – 6 35 – 6
Yougoslavie   54 – 29   Espagne 28 – 14 26 – 15
Islande   48 – 31   Autriche 28 – 10 20 – 21
Pays-Bas   26 – 38   Allemagne de l'Ouest 16 – 16 10 – 22
Suisse   33 – 19   Luxembourg 11 – 10 22 – 9
Allemagne de l'Est   35 – 2   Israël 35 – 2
Suède   forfait   Portugal
Pologne   forfait   Maroc
États-Unis   disqualifié[9]   Canada 17 – 21 15 – 18

Finalement, seuls deux des seize participants ne sont pas européens : le Japon et les États-Unis.

Phase de poules

modifier

Il n'y a eu véritablement qu'une seule grosse surprise dans cette phase de poule : la 3e place de l'URSS due à un goal average inférieur à celui de la Suède et de la RDA Dans cette poule A, la Norvège, qui n'a pas démérité, était toutefois éliminée conformément à la hiérarchie.

En poule B, la Tchécoslovaquie termine à la première place tandis que la Yougoslavie et le Japon, qui ont fait match nul, sont départagés à la différence de but générale au profit des Yougoslaves. Les États-Unis finit à la dernière place après trois grosses défaite. En poule C, les favoris (Allemagne de l'Ouest et Roumanie) devance logiquement la France et la Suisse. Un détail important, la première place de la RFA qui n'en voulait pas : cette place lui valut de rencontrer la RDA en quart de finale où elle fut éliminée. Enfin poule D, la Hongrie et le Danemark se qualifiaient sans histoire tandis que l'Islande prenait le meilleur sur la Pologne.

Légende

modifier

Poule A

modifier
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1   Suède 4 3 2 0 1 30 27 3 +1
2   Allemagne de l'Est 4 3 2 0 1 32 30 2 0
3   Union soviétique 4 3 2 0 1 33 33 0 -1
4   Norvège 0 3 0 0 3 23 28 -5 -
Date et lieu Équipe 1 0Score0 Équipe 2
26/02/1970, Saint-Nazaire Allemagne de l'Est   13 - 11   Union soviétique
26/02/1970, Quimper Suède   08 - 06   Norvège
28/02/1970, Rennes Union soviétique   10 - 09   Norvège
28/02/1970, Rennes Suède   11 - 09   Allemagne de l'Est
01/03/1970, Nantes Allemagne de l'Est   10 - 08   Norvège
01/03/1970, Nantes Union soviétique   12 - 11   Suède

Poule B

modifier
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Tchécoslovaquie 6 3 3 0 0 58 33 25
2   Yougoslavie 3 3 1 1 1 66 41 25
3   Japon 3 3 1 1 1 47 51 -4
4   États-Unis 0 3 0 0 3 32 78 -46
Date et lieu Équipe 1 0Score0 Équipe 2
26/02/1970, Bayonne Tchécoslovaquie   19 - 09   Japon
26/02/1970, Angoulême Yougoslavie   34 - 08   États-Unis
28/02/1970, Agen Tchécoslovaquie   23 - 09   États-Unis
28/02/1970, Agen Yougoslavie   17 - 17   Japon
01/03/1970, Toulouse Japon   21 - 15   États-Unis
01/03/1970, Toulouse Tchécoslovaquie   16 - 15   Yougoslavie

Poule C

modifier
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Allemagne de l'Ouest 6 3 3 0 0 41 36 5
2   Roumanie 4 3 2 0 1 48 31 17
3   France 2 3 1 0 2 36 39 -3
4   Suisse 0 3 0 0 3 29 48 -19
Date et lieu Équipe 1 0Score0 Équipe 2
26/02/1970, Paris Roumanie   12 -09   France
26/02/1970, Rouen Allemagne de l'Ouest   11 - 10   Suisse
28/02/1970, Amiens Roumanie   22 - 07   Suisse
28/02/1970, Évreux Allemagne de l'Ouest   15 - 12   France
01/03/1970, Caen France   15 - 12   Suisse
01/03/1970, Caen Allemagne de l'Ouest   15 - 14   Roumanie

Poule D

modifier
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Hongrie 6 3 3 0 0 58 37 21
2   Danemark 4 3 2 0 1 61 53 8
3   Islande 2 3 1 0 2 43 56 -13
4   Pologne 0 3 0 0 3 43 59 -16
Date et lieu Équipe 1 0Score0 Équipe 2
26/02/1970, Longwy Danemark   23 - 16   Pologne
26/02/1970, Mulhouse Hongrie   19 - 09   Islande
28/02/1970, Hagondange Danemark   19 - 13   Islande
28/02/1970, Strasbourg Hongrie   15 - 9   Pologne
01/03/1970, Metz Islande   21 - 18   Pologne
01/03/1970, Metz Hongrie   24 - 19   Danemark

Phase finale

modifier
Quarts de finale Demi-finales Finale
 le 3 mars à Paris      le 5 mars à Lyon à 20h30      le 8 mars à Paris
   Roumanie  15
   Suède  13  
   Roumanie  18
 le 3 mars à Besançon
     Danemark  12  
   Danemark  18
   Tchécoslovaquie  16  
   Roumanie  13a2p
 le 3 mars à Orléans
     Allemagne de l'Est  12
   Allemagne de l'Est  18ap
 le 5 mars à Bordeaux à 20h30
   Allemagne de l'Ouest  17  
   Allemagne de l'Est  17
 le 3 mars à Grenoble Match pour la 3e place
     Yougoslavie  13  
   Yougoslavie  11  le 7 mars à Paris
   Hongrie  10      Danemark  12
   Yougoslavie  29

Quarts de finale

modifier

Les faits notables de ces quarts de finale sont :

  • la victoire Roumaine s'est comme à l'ordinaire forgée en première mi-temps, les Suédois se montrent surtout menaçants — toutes proportions gardées — en fin de match ;
  • les Danois ont pris leur revanche de la précédente finale en « sortant » les Tchèques, tenants du titre mondial ;
  • la confrontation des deux Allemagnes s'est achevée au finish, après deux prolongations, par un but victorieux de l'Allemand de l'Est, Petzold.
  • les équipes de Yougoslavie et de Hongrie se livrèrent un duel d'attente, qui se termina par la courte victoire des premiers nommés.
  Roumanie bat   Suède 15-13 (10-6)
  • Roumanie : Gruia (5), Gațu (3), Kicsid (2), Moldovan (2 pen.), Oțelea (1), Goran (1), Gunesch (1).
  • Suède : Andersson (6, dont 4 pen.), Persson (3), Hard de Segerstadt (2), Carisson (1), L. Eriksson (1 pen.).
  • Arbitres : MM. Rosmanith et Schneider (Allemagne Ouest).
  Danemark bat   Tchécoslovaquie 18-16 (10-7)
  • Danemark[10] : Arne Andersen (2), Graversen (6, dont 5 sur pen.), Heideman (2), Lund (1), Petersen (7).
  • Tchécoslovaquie : Konečný (6, dont 3 pen.), Mareš (2), Kavan (3), Havlík (1), Beneš (3), Duda (1).
  • Arbitres : MM. Singer et Hensel (Allemagne Est).
  Allemagne de l'Est bat   Allemagne de l'Ouest 18-17 (11-8, 16-16 à la fin du temps réglementaire)
  • RDA : Langhoff (6, dont 4 pen.), Senger (1), Gernhofer (3), Randt (1), Petzold (1), Rost (5, dont 1 pen.), Zornack (1).
  • RFA : Feldhoff (3, dont 1 pen.), Finkelmann (1 pen.), Munck (2), Lübking (5, dont 1 pen.), Möller (1), Müller (2), Schmidt (3).
  • Arbitres: MM. Dolezal et Vorreth (Tchéco.).
  Yougoslavie bat   Hongrie 11-10 (5-6)
  • Yougoslavie : Žagmešter (3, dont 1 pen.), Horvath (1), Lavrnić (2), Pokrajac (2), Karalić (1), Milković (2).
  • Hongrie : Fenyo (1), Marosi (2, dont 1 pen.), Vass (1), Adorjan (1), Varga (2), Takacs (1), Stiller (1), Simo (1).
  • Arbitres : MM. Rodil et Ovdal (Danemark).

Demi-finales

modifier

Lors de la première demi-finale, la Roumanie a battu le Danemark 18-12 (9-8)[11] :

Lors de la seconde demi-finale, l'Allemagne de l'Est a battu la Yougoslavie 17-13 (8-6)[11] :

Match pour la troisième place

modifier

Lors du match pour la troisième place, la Yougoslavie a battu le Danemark 29-12 (13-6)[11] :

Après un départ en trombe des Allemands qui mènent 3-0 à la 9e minute, le Roumanie revient rapidement à 3-2 mais doit attendre la 46e minute pour prendre l'avantage pour la première fois sur un tir de Gruia (8-7) et donne alors le rôle de poursuivant à la RDA. A 30 secondes de la fin du temps réglementaire, Gruia tire inconsidérément au but, alors que son équipe était sur le point de l'emporter : sur la contre-attaque, les Allemands égalisent 10-10 et amènent les deux équipes en prolongations. Le même Gruia rachète sa faute en exécutant le gardien est-allemand dès le début de la prolongation puis marque le but décisif à la 75e minute (13-12, score final).

8 mars 1970
16h30
  Roumanie 13 - 12 (ap)   Allemagne de l'Est Palais des sports de la porte d'Ivry à Paris.
7 000 à 7 500 spectateurs
Arbitrage :   Janerstam et Larsson
Gheorghe Gruia 4 (4 - 5, 10-10) Karlheinz Rost 3
Prol. : 2-2, 1-0

  ×4

FFHB
Timeline

  ×2

Vidéo externe
  (fr) Résumé de la finale sur Youtube

Tournoi de classement de la 5e à la 8e place

modifier
Demi-finales de classement Match pour la 5e place
 le 5 mars à Troyes à 20h30      le 7 mars à Paris
   Allemagne de l'Ouest  15
   Hongrie  13  
   Allemagne de l'Ouest  15
 le 5 mars à Évreux à 20h30
     Suède  14
   Suède  12
   Tchécoslovaquie  11  
Match pour la 7e place
 le 8 mars à Paris à 19h30
   Hongrie  14
   Tchécoslovaquie  21

Lors du match pour la cinquième place, l'Allemagne de l'Ouest a battu la Suède 15-14 (8-8)[11] :

Lors du match pour la septième place, la Tchécoslovaquie a battu la Hongrie 21-14 (12-4)[11] :

Poule de classement de la 9e à la 12e place

modifier

Ces matches de classement sont joués en poule unique à Paris du 3 au 6 mars.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
9   Union soviétique 6 3 3 0 0 72 41 31
10   Japon 4 3 2 0 1 54 60 -6
11   Islande 2 3 1 0 2 53 56 -3
12   France 0 3 0 0 3 44 66 -22
Date et lieu Équipe 1 0Score0 Équipe 2
03/03/1970, Paris   Union soviétique 25 - 14   France
03/03/1970, Paris   Japon 20 - 19   Islande
04/03/1970, Paris   Union soviétique 19 - 15   Islande
05/03/1970, Paris   Japon 22 - 13   France
06/03/1970, Paris   Union soviétique 28 - 12   Japon
06/03/1970, Paris   Islande 19 - 17   France

Classement final

modifier
 
L'équipe de Roumanie, championne du monde 1970.

Le classement final est :

Rang Équipe J G N P Bp Bc Diff
    Roumanie 6 5 0 1 94 68 +26
    Allemagne de l'Est 6 4 0 2 79 73 +6
    Yougoslavie 6 3 1 2 119 80 +39
4e   Danemark 6 3 0 3 103 116 –13
5e   Allemagne de l'Ouest 6 5 0 1 88 81 +7
6e   Suède 6 4 0 2 70 67 +3
7e   Tchécoslovaquie 6 4 0 2 106 77 +29
8e   Hongrie 6 3 0 3 95 84 +11
9e   Union soviétique 6 4 0 2 104 75 +29
10e   Japon 6 3 1 2 101 111 –10
11e   Islande 6 2 0 4 96 112 –16
12e   France 6 1 0 5 80 105 –25
13e   Norvège 3 0 0 3 23 28 –5
14e   Pologne 3 0 0 3 43 59 –16
15e   Suisse 3 0 0 3 29 48 –19
16e   États-Unis 3 0 0 3 32 78 –46

Les sept premières équipes sont qualifiées pour les Jeux olympiques de Munich en 1972. L'Allemagne de l'Ouest étant directement qualifiée en tant que pays hôte, la Hongrie est la septième équipe qualifiée à l'issue de la compétition.

Statistiques

modifier

Les meilleurs buteurs de la compétition sont[14],[15] :

Rang Joueur Nation Buts
1 Vladimir Maksimov   Union soviétique 31
2 Gheorghe Gruia   Roumanie 30
3 Karlheinz Rost (de)   Allemagne de l'Est 29
4 Hans Jorn Graversen   Danemark 27
5 Zlatko Žagmešter   Yougoslavie 22
Branislav Pokrajac   Yougoslavie
7 Nobuyuki Iida   Japon 21
8 Björn Andersson   Suède 20
Jaroslav Konečný   Tchécoslovaquie
Minoru Kino   Japon
Michel Richard   France

Effectifs des équipes sur le podium

modifier

Champion du monde :   Roumanie

modifier
 
Penu, Gruia et Oțelea avec le trophée à leur retour en Roumanie.

L'effectif de l'équipe de Roumanie, championne du monde, est :

Entraîneur :   Niculae Nedeff, Eugen Trofin, Oprea Vlase

Vice-champion du monde :   Allemagne de l'Est

modifier

L'effectif de l'équipe d'Allemagne de l'Est, vice-championne du monde, est :

Entraîneur :   Heinz Seiler

Troisième place :   Yougoslavie

modifier

L'effectif de l'équipe de Yougoslavie, médaille de bronze, est :

Entraîneur :   Vlado Stenzel

Notes et références

modifier
  1. « Championnats du Monde : 28 équipes inscrites », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°43, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 11.
  2. a et b « Les Grands sans inquiétudes pour 70 », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°45, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 6.
  3. « Coupe du Monde », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°46, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 11.
  4. « L'ombre de Prague sur Amsterdam », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°51, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 3.
  5. « L'IHF a enfin fixé les éliminatoires de la Coupe du Monde », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°55, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 5.
  6. a et b « Commission technique internationale », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°57/58, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 21.
  7. « Sans surprise, les éliminatoires des Championnats du monde », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°61, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 5.
  8. (en) « Tournois de qualification européens », sur todor66.com (consulté le ).
  9. Le Canada, vainqueur des États-Unis, a finalement été disqualifié pour avoir fait jouer un joueur non qualifié (Le Danois Jacobsen). Source : « America si, España no », sur Archives de la FFHB, Hand-ball : bulletin fédéral n°63, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 12.
  10. (da) « Feuille de match Danemark-Tchécoslovaquie », sur haandbold.dk (consulté le ).
  11. a b c d et e « Handball France 1970 - 7e championnat du monde : Demi-finales et matchs de classement de la 3e à la 8e place », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 63, Numéro spécial,‎ , p. 10 (lire en ligne, consulté le ).
  12. (da) « Feuille de match Danemark-Roumanie », sur haandbold.dk (consulté le ).
  13. (da) « Feuille de match Danemark-Yougoslavie », sur haandbold.dk (consulté le ).
  14. (en + fr) « Championnats du Monde Hommes » [PDF], Fédération internationale de handball (IHF), (consulté le ), p. 31.
  15. « Les meilleurs buteurs du championnat », Hand-ball : bulletin fédéral n°63 (Numéro spécial), Fédération française de handball, (consulté le ), p. 14.

Voir aussi

modifier

Liens internes

modifier

Liens externes

modifier