Ouvrir le menu principal

Champaubert

commune française du département de la Marne

Champaubert
Champaubert
Colonne commémorative des victoires napoléoniennes du 10 février 1814.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Dormans-Paysages de Champagne
Intercommunalité Communauté de communes des Paysages de la Champagne
Maire
Mandat
Marylise Martin
2014-2020
Code postal 51270
Code commune 51113
Démographie
Population
municipale
124 hab. (2016 en diminution de 13,89 % par rapport à 2011)
Densité 9,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 51″ nord, 3° 46′ 33″ est
Superficie 12,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Champaubert

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Champaubert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Champaubert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Champaubert

Champaubert est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

GéographieModifier

Champaubert est un village situé dans le sud ouest de la Marne.

Lieux-dits et écartsModifier

On dénombre trois lieux-dits à Champaubert :

  • les Deserts (à l'ouest) ;
  • la Grange de Vaux (au nord-est) ;
  • les Petits Bouleaux (au nord).

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Champaubert
La Chapelle-sous-Orbais La Caure
Fromentières   Congy
Baye

HistoireModifier

Article détaillé : Bataille de Champaubert.

Champaubert est le lieu d'une victoire de Napoléon contre les coalisés lors de la campagne de France en 1814. Une colonne entourée de canons a été érigée au carrefour.

En 1940, la 10e brigade de cavalerie blindée polonaise y couvre la retraite d'unités françaises de la IVe armée.

Politique et administrationModifier

Champaubert fait partie de la communauté de communes de la Brie des Étangs.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 Ginette Grandhomme    
2008[1] avril 2012[2] Gilles Brazillet   Policier
Décédé en cours de mandat
2012[3] En cours Marylise Martin    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 124 habitants[Note 1], en diminution de 13,89 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
100138172169178216231257264
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
268280288249224220208202234
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
241248257200213202180168200
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
194152114110111127133135131
2016 - - - - - - - -
124--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

  • La colonne commémorative des victoires napoléoniennes du 10 février 1814, aux batailles de Champaubert, Marchais et Montmirail. est une construction financée par une souscription nationale qui fut lancée en 1839. La construction en pierre d'Euville commençait en 1865. Il fut inauguré en 1867. Les architectes sont Louis Visconti, Claude Bigault de Granrut, la statue de l'aigle est de Henri-Alfred Jacquemart et fut fondue par l'entreprise Barbezat et Compagnie, au Val d'Osne ; les canons sont des dons de l'empereur Napoléon III.
  • La Maison du boulet.
  • L'église paroissiale.

Personnalités liées à la communeModifier

Napoléon y a mené la bataille de Champaubert[Quand ?] d'où le nom de la commune "Champaubert la Bataille"[réf. nécessaire].

Louis Mendès fut le premier aviateur français mort au champ d’honneur de la première guerre mondiale. Il mourut`[Quand ?] au sol lors de l’attaque de Uhlans[Laquelle ?], il couvrit ces camarades sur le terrain d’aviation permettant à ceux-ci de s’echapper[réf. nécessaire].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Liste des maires de la Marne au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  2. « Un policier tué dans un accident de la route », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  3. [PDF]« Mise à jour », sur site de l'Association des maires de la Marne (consulté le 2 février 2013), p. 2
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.