Canton du Havre-5

canton français

Canton du Havre-5
Canton du Havre-5
Situation du canton du Havre-5 dans le département de la Seine-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement(s) Le Havre
Bureau centralisateur Le Havre
Conseillers
départementaux

Mandat
Agnes Firmin Le Bodo
Patrick Teissere
2021-2028
Code canton 76 18
Histoire de la division
Création 1888
Modifications 1 : 1964
2 : 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 31 984 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 49° 29′ 39″ nord, 0° 06′ 29″ est
Subdivisions
Communes fraction Le Havre

Le canton du Havre-5 est une circonscription électorale française du département de la Seine-Maritime créée en 1888. Sa délimitation a été modifiée par le décret du . Elle tient lieu de circonscription d'élection des conseillers départementaux et entre en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de la Seine-Maritime entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 27 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans la Seine-Maritime, le nombre de cantons passe ainsi de 69 à 35.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1888 1890      
1890[3] 1919 Henry Génestal Républicain Négociant
Maire du Havre (1908-1914)
1919 1940 René Coty Union Nationale Avocat
Député (1923-1936)
Sénateur (1936-1944)
Sous-secrétaire d'Etat (1930)
1945 1951 Louis Siefridt MRP Directeur d’une caisse mutualiste
Maire de Sanvic (1945-1956)
Député (1945-1955)
1951 1976 Robert Lenoble RI Adjoint au maire du Havre
1976 1982 Daniel Colliard PCF Cimentier-boiseur, employé du Ministère de la Reconstruction au Havre
Premier Adjoint au Maire du Havre
1982 2008 Jean-Yves Besselat RPR Cadre
Député (1995-2012)
Conseiller municipal du Havre de 1995 à 2001
2008 2012
(démission)
Édouard Philippe UMP Avocat
Maire du Havre (2010-2017)
Ancien député suppléant
Député (2012-2017)
2012 2015 Anita Gilletta UMP Assistante de direction, Le Havre
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Agnès Firmin-Le Bodo   DVD Pharmacien
Ancienne adjointe au maire du Havre, conseillère municipale depuis 2020
Ancienne conseillère générale du Canton du Havre-4 (2011-2015)
Députée Les Constructifs depuis 2017
2015 2021 Patrick Teissère   DVD Adjoint au maire du Havre
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Agnes Firmin Le Bodo   DVD Conseillère sortante
2021 en cours Patrick Teissère   DVD Conseiller sortant, 12e vice-président chargé de la Culture, la Lecture publique, le Patrimoine et la Coopération

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Agnès Firmin-Le Bodo et Patrick Teissère (Union de la Droite, 41,12 %) et Henriette Fernez et Antoine Siffert (PRG, 21,27 %). Le taux de participation est de 42,39 % (9 175 votants sur 21 646 inscrits)[5] contre 49,48 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Agnès Firmin-Le Bodo et Patrick Teissère (Union de la Droite) sont élus avec 59,25 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 39,57 % (4 499 voix pour 8 565 votants et 21 646 inscrits)[8].

Patrick Teissère et Agnès Firmin-Le Bodo ont quitté Les Républicains[9]. Ils appartiennent au parti Agir[10] et Firmin-Le Bodo au groupe parlementaire Agir ensemble, situé dans la majorité présidentielle.

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[11]. Dans le canton du Havre-5, ce taux de participation est de 29,83 % (5 927 votants sur 19 871 inscrits)[12] contre 32,19 % au niveau départemental[13]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Agnes Firmin Le Bodo et Patrick Teissere (Union au centre et à droite, 52,9 %) et Gérald Hervieu et Valérie Levesques (Union à gauche avec des écologistes, 33,07 %)[12].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[14], 32,06 % dans le département[13] et 30,8 % dans le canton du Havre-5[12]. Agnes Firmin Le Bodo et Patrick Teissere (Union au centre et à droite) sont élus avec 62,46 % des suffrages exprimés (3 489 voix pour 6 121 votants et 19 873 inscrits)[12],[15],[16].

CompositionModifier

Le nouveau canton du Havre-5 comprend une fraction de la commune du Havre[1] :

Liste de la fraction du canton du Havre-5 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Le Havre
(bureau centralisateur)
76351 CU Le Havre Seine Métropole 46,95 Fraction : 31 984 (2019)
Commune : 168 290 (2019)
3 584   
Canton du Havre-5 7618 31 984 (2019)  

La partie de la commune du Havre intégrée dans le canton est celle située à l'intérieur du périmètre définie par l'axe des voies et limites suivantes : rue des Martyrs, rue Florimond-Laurent, rue de Saint-Quentin, rue Coypel, rue Bernard-Palissy, rue de Châteaudun, rue de Saint-Quentin, rue de Belfort, rue de l'Artois, rue Daguerre, rue Paul-Louis-Courier, rue Charles-Floquet, rue Edmond-Meyer, rue Darwin, rue de Douaumont, rue Pierre-Curie, rue Edmond-Meyer, rue Louis-Blanc, rue Jenner, rue des Acacias, rue du Général-Rouelle, rue Pasteur, rue de Tourneville, tunnel Jenner, cours de la République, rue Jules-Lecesne, place de l'Hôtel-de-Ville, avenue René-Coty, rue d'Ingouville, rue Gustave-Flaubert, rue Jacques-Louer, rue Pierre-Faure, rue d'Eprémesnil, place des Gobelins, rue des Gobelins, rue Mogador, rue Jean-Charcot, rue Belain-d'Esnambuc, passage Duflo, ligne droite dans le prolongement de la rue d'Albion jusqu'à la rue Clément-Marical, rue Clément-Marical, rue de la Cavée-Verte, rue Roger-Salengro, rue Gaston-Doumergue, rue Alexandre, rue Irène-Joliot-Curie.

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----28 39628 71228 09426 39026 729
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[17] puis population municipale à partir de 2006[18])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2019, le canton comptait 31 984 habitants[Note 2], en diminution de 2,5 % par rapport à 2013 (Seine-Maritime : +0,08 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
32 80532 39931 984
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[19].)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[4].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-266 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Maritime.
  2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  3. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  4. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  5. <8.html « Résultats du premier tour pour le canton du Havre-5 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  6. « Résultats du premier tour pour le département de Seine-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  8. « Résultats du second tour pour le canton du Havre-5 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  9. http://www.politiquemania.com/forum/vie-partis-f16/vie-interne-ump-les-republicains-t239-330.html
  10. « Un adjoint au maire du Havre rejoint Agir », sur Paris-Normandie (consulté le ).
  11. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  12. a b c et d « Résultats pour le canton du Havre-5 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  13. a et b « Résultats pour le département de la Seine-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  15. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton du Havre-5. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  16. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton du Havre-5. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  17. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier