Ouvrir le menu principal

Canton de Chécy
Canton de Chécy
Situation du canton de Chécy dans le département de Loiret.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loiret
Arrondissement(s) Orléans
Chef-lieu Chécy
Code canton 45 38
Histoire de la division
Création 9 vendémiaire an X[1]
(1er octobre 1801)
25 janvier 1982[2]
Disparition 21 août 1806[3]
22 mars 2015[4]
Démographie
Population 18 530 hab. (2012)
Densité 234 hab./km2
Géographie
Superficie 79,10 km2
Subdivisions
Communes 15 (1801-1806)
7 (1982-2015)

Le canton de Chécy est une ancienne division administrative française, située dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire.

Le canton est créé en 1801 sous le Consulat ; il compte alors 15 communes[1].

Il est supprimé en 1806 sous le Premier Empire[3].

Le canton est reformé sous la Cinquième République en 1982, il comprend 7 communes[2].

Il est à nouveau supprimé en mars 2015[4].

HistoireModifier

À la création des arrondissements, le canton de Chécy est rattaché à l'arrondissement d'Orléans.

À la suite du redécoupage de 1801 (9 vendémiaire, an X) sous le Consulat, le canton de Chécy est créé ; il intègre les cinq communes du canton de Saint-Denis-de-l'Hôtel (Bou, Donnery, Fay-aux-Loges, Mardié et Saint-Denis-de-l'Hôtel), supprimé, ainsi que les communes de Boigny-sur-Bionne, Chécy, Combleux, Ingrannes, Marigny-les-Usages, Saint-Jean-de-Braye, Semoy, Sully-la-Chapelle, Traînou et Vennecy[1].

Sous le Premier Empire, selon le décret impérial du 21 août 1806 intitulé « décret contenant rectification de plusieurs Cantons dont sont composés les Justices de paix du département du Loiret », le canton de Chécy est supprimé[3].

Sous la Cinquième République et le mandat du Président de la République François Mitterrand, le décret du 25 janvier 1982 reforme le canton de Chécy[2].

Sous le mandat du Président de la République François Hollande, le décret définissant le nouveau découpage cantonal du Loiret est signé par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault le 25 février 2014 ; il supprime le canton de Chécy à compter du 22 mars 2015[4].

Communes ayant appartenu ou appartenant au cantonModifier

Communes ayant appartenu ou appartenant au canton (depuis 1801)
Nom Année d'intégration Canton précédent Année de sortie Canton suivant
Boigny-sur-Bionne[5] 1801, 1982 Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Saint-Jean-de-Braye
Bou[6] 1801, 1982 Saint-Denis-de-l'Hôtel, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Saint-Jean-de-Braye
Chécy[7] 1801, 1982 Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Saint-Jean-de-Braye
Combleux[8] 1801, 1982 Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Saint-Jean-de-Braye
Donnery[9] 1801, 1982 Saint-Denis-de-l'Hôtel, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Châteauneuf-sur-Loire
Fay-aux-Loges[10] 1801 Saint-Denis-de-l'Hôtel 1806 Châteauneuf-sur-Loire
Ingrannes[11] 1801 Vitry-aux-Loges 1806 Neuville-aux-Bois, Châteauneuf-sur-Loire
Mardié[12] 1801, 1982 Saint-Denis-de-l'Hôtel, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Saint-Jean-de-Braye
Marigny-les-Usages[13] 1801, 1982 Rebréchien, Saint-Jean-de-Braye 1806, 2015 Orléans-Nord-Est, Fleury-les-Aubrais
Saint-Denis-de-l'Hôtel[14] 1801 Saint-Denis-de-l'Hôtel 1806 Châteauneuf-sur-Loire
Saint-Jean-de-Braye[15] 1801 Saint-Jean-de-Braye 1806 Orléans-Nord-Est
Semoy[16] 1801 Fleury 1806 Orléans-Nord-Est
Sully-la-Chapelle[17] 1801 Vitry-aux-Loges 1806 Neuville-aux-Bois, Châteauneuf-sur-Loire
Traînou[18] 1801 Rebréchien 1806 Neuville-aux-Bois, Fleury-les-Aubrais
Vennecy[19] 1801 Rebréchien 1806 Neuville-aux-Bois, Fleury-les-Aubrais

Liste des conseillers généraux successifsModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 1994 Jean-Claude Girard PS Conseiller municipal de Chécy
1994 2008 Jacques Cotteray Mouvement
démocrate
français
Maire de Donnery (1989-2001)
2008 2015 Thierry Soler Les Verts Enseignant
Elu en 2015 dans le Canton de Saint-Jean-de-Braye
Les données manquantes sont à compléter.

Résultats électoraux détaillésModifier

  • Élections cantonales de 2001 : Jacques Cotteray (Divers droite) est élu au 2e tour avec 60,45 % des suffrages exprimés, devant Isabelle Glomeron (PRG) (39,55 %). Le taux de participation est de 66,45 % (7 718 votants sur 11 614 inscrits)[20].
  • Élections cantonales de 2008 : Thierry Soler (VEC) est élu au 2e tour avec 61,5 % des suffrages exprimés, devant Francis Duché (UMP) (38,5 %). Le taux de participation est de 55,85 % (7 245 votants sur 12 972 inscrits)[21].

GéographieModifier

CompositionModifier

À sa suppression en 2015, le canton de Chécy, d'une superficie de 79 km2, est composé de sept communes [22].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Chécy
(chef-lieu)
45089 Orléans Métropole 15,47 8 840 (2014) 571


Boigny-sur-Bionne 45034 Orléans Métropole 7,53 2 189 (2014) 291
Bou 45043 Orléans Métropole 6,29 902 (2014) 143
Combleux 45100 Orléans Métropole 1,10 494 (2014) 449
Donnery 45126 CC des Loges 21,77 2 702 (2014) 124
Mardié 45194 Orléans Métropole 17,28 2 597 (2014) 150
Marigny-les-Usages 45197 Orléans Métropole 9,66 1 316 (2014) 136

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

En 2012, le canton comptait 18 530 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1982 1990 1999 2006 2011 2012
13 41215 00615 94517 30818 27418 530
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[23] puis population municipale à partir de 2006[24])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Âge de la populationModifier

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Chécy en 2009[25] ainsi que, comparativement, celle du département du Loiret la même année[26] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 49,3 % d'hommes et 50,7 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus jeune que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 130 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également supérieur à celui du département (1,1) et à celui de la région (0,95)[27].

Pyramide des âges du canton de Chécy en 2009 en pourcentage[25].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,5 
5,2 
75 à 89 ans
6,4 
14,3 
60 à 74 ans
14,5 
23,2 
45 à 59 ans
23,0 
21,2 
30 à 44 ans
22,0 
14,9 
15 à 29 ans
13,6 
21,1 
0 à 14 ans
20,0 
Pyramide des âges du département du Loiret en 2009 en pourcentage[28].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,6 
75 à 89 ans
9,5 
13,4 
60 à 74 ans
13,9 
20,1 
45 à 59 ans
20,0 
20,3 
30 à 44 ans
19,5 
19,3 
15 à 29 ans
17,7 
19,9 
0 à 14 ans
18,2 

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

RéférencesModifier

  1. a b et c « Arrêté du 9 vendémiaire an X portant réduction des justices de paix du département du Loiret - Bulletin des lois de 1801 - page 45 », sur gallica.bnf.fr, Paris, Imprimerie nationale des lois (consulté le 23 août 2015)
  2. a b et c « Décret n°82-81 du 25 janvier 1982 création et modification de cantons dans le département du Loiret (Saint-jean-de-braye,checy,olivet,saint-jean-le-blanc,meung-sur-Loire,saint-jean-de-la-ruelle,fleury-les-aubrais,ingre,orleans-saint-marceau,orleans-la-source,orleans-bourgogne,orleans-carmes,orleans-bannier,orleans-saint-marc-argonne) », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 2 mars 2014)
  3. a b et c Louis Rondonneau, Collection générale des lois : décrets, arrêtés, sénatus-consultes, avis du conseil d'État et réglemens d'administration publiés depuis 1789 jusqu'au 1er avril 1814. Gouvernement Impérial : 3 juillet 1806 - 22 décembre 1808, vol. 10, Paris, Imprimerie royale, coll. « Bulletin des lois », , 874 p. (lire en ligne), 2e, p. 485-486.
  4. a b et c « Décret no 2014-244 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Loiret », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 28 février 2014)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Boigny-sur-Bionne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Bou », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chécy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Combleux », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Donnery », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Fay-aux-Loges », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ingrannes », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mardié », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Marigny-les-Usages », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Denis-de-l'Hôtel », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Saint-Jean-de-Braye », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Semoy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Sully-la-Chapelle », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Traînou », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Vennecy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 août 2015)
  20. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 9 mai 2013.
  21. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 9 mai 2013.
  22. « Liste des communes du canton de Chécy », sur insee.fr (consulté le 6 décembre 2012)
  23. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  24. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  25. a et b « Évolution et structure de la population du canton de Chécy en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 6 décembre 2012)
  26. « Recensement de la population du département du Loiret en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 6 décembre 2012)
  27. « Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) », sur le site de l'Insee (consulté le 6 décembre 2012).
  28. « Résultats du recensement de la population du Loiret en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le 6 décembre 2012)

Articles connexesModifier