Ouvrir le menu principal

Canton de Bourges-1

canton français

Canton de Bourges-1
Canton de Bourges-1
Situation du canton de Bourges-1 dans le département de Cher.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement(s) Bourges
Bureau centralisateur Bourges
Conseillers
départementaux
Yann Galut
Francine Gay
2015-2021
Code canton 18 03
Histoire de la division
Création 2 août 1973[1]
Modification 1 20 janvier 1982[2]
Modification 2 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 18 005 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Bourges

Le canton de Bourges-1 est une division administrative française située dans le département du Cher et la région Centre. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Bourges dans l'arrondissement de Bourges. Son altitude varie de 120 m (Bourges) à 169 m (Bourges) pour une altitude moyenne de 153 m.

HistoireModifier

Le canton de Bourges-I a été créé par décret du 2 août 1973 à la suite du démantèlement de l'ancien canton de Bourges[1].

Il a été modifié par décret du 20 janvier 1982 à l'occasion de la création du canton de Bourges-5[2].

Un nouveau découpage territorial du Cher entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[3], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans le Cher, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19. La composition du canton de Bourges-4 est remaniée.

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de l'ancien canton de Bourges (de 1833 à 1973)Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Philibert Mayet-Génétry
(1783-1855)[6]
  Avocat, maire de Bourges (1830-1848)
1848 1852 Louis Michel de Bourges Gauche
dynastique
Avocat à la Cour royale de Bourges
Député (1837-1839 et 1849-1851)
Conseiller général du Canton de Baugy (1833-1848)
1852 1868
(décès)
Pierre Planchat
(1782-1868)[7]
  Maire de Bourges (1848-1868)
1868 1878
(démission)[8]
Philippe Devoucoux Républicain Maire de Bourges (1870-1874)
Président du Conseil Général (1871-1872)
1878[9] 1880 Louis Aubineau Républicain Avocat à Bourges, ancien magistrat
1880 1886 Antoine Cougny Radical Inspecteur principal du dessin à Bourges
1886 1892 Jean Meunier Républicain Directeur de scierie, propriétaire, adjoint au maire de Bourges
1892 1898 Louis Henri Mirpied
(1844-1909)
Républicain Docteur en médecine
Maire de Bourges (1892-1894)
1898 1904 Gaston Cougny
(1857-1908)
(fils d'A.Cougny)
Socialiste
Révolutionnaire
professeur d’art dans les écoles de la ville de Paris
puis directeur de l’École des Beaux-Arts de Bourges
1904 1919 Joseph Lebrun Républicain Maire de Bourges (1894-1900)
1919 1934 Jean Foucrier
(1863-1939)[10]
Rad. Imprimeur, conseiller municipal de Bourges
Patron de "La Dépêche du Berry"
1934 1940 Henri Laudier SFIO
puis PSdF
Journaliste
Maire de Bourges (1919-1943)
Député (1919-1924)
Sénateur (1930-1940)
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[11]
Nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1951 Marcel Cherrier PCF Ajusteur
Conseiller municipal de Bourges (1944-1960)
Député (1945-1958)
1951 1970 André Cothenet
(1897-1976)[13]
RPF
puis DVD
Avoué
Maire de Bourges de 1948 à 1953
1970 1973 Pierre Lebrun UDR Médecin à Bourges
Elu en 1973 dans le Canton de Bourges-2

Représentation de 1973 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1988
(démission)
Jacques Rimbault PCF Ajusteur
Député (1981-1993)
Maire de Bourges (1977-1993)
1988 1998
(démission)
Jean-Claude Sandrier PCF Chimiste
Maire de Bourges (1993-1995)
Député (1997-2012)
Conseiller régional (1998-2004)
1998 2008 Jacqueline Jacquet-Trossevin PCF Vice-Présidente du Conseil Général
2008 2015 Jean-Michel Guérineau PCF Vice-Président du Conseil Général
Conseiller municipal de Bourges

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Yann Galut   PS Avocat - Ancien député
2015 en cours Francine Gay   PS Commerçante

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Yann Galut et Francine Gay (PS, 34,37 %) et Anne-Lucie Clausse et Alain Tanton (Union de la Droite, 29,14 %). Le taux de participation est de 47,26 % (5 896 votants sur 12 476 inscrits)[14] contre 51 % au niveau départemental[15]et 50,17 % au niveau national[16]. Au second tour, Yann Galut et Francine Gay (PS) sont élus avec 53,81 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,55 % (2 781 voix pour 5 807 votants et 12 476 inscrits)[17].

CompositionModifier

Composition de 1973 à 2015Modifier

Lors de sa création, le canton de Bourges-I se composait de la portion de territoire de la ville de Bourges déterminée par l'axe des voies ci-après : voie ferrée Bourges-Gien depuis la limite Ouest de la commune jusqu'au passage à niveau sur le chemin départemental n° 58, chemin départemental n° 58 jusqu'à l'emplacement de son raccordement prévu avec l'avenue de la Libération, avenue de la Libération, rue Gustave-Eiffel, rue Jean-Moulin, route nationale n° 140, avenue du Général-de-Gaulle jusqu'au passage à niveau, assiette de la voie ferrée Saincaize-Vierzon jusqu'à la gare de Bourges, place du Général-Leclerc, avenue Henri-Laudier, avenue Jean-Jaurès, rue Cambournac, rue Mirebeau, rue Edouard-Vaillant dans sa partie comprise entre la place Gordaine et la place Saint-Bonnet, boulevard Clemenceau, rue Charlet jusqu'à la rue Robespierre, le cours de l'Yévrette à partir de la rue Robespierre, jusqu'à la chaussée de Chappe, chaussée de Chappe jusqu'à la route nationale n° 151, route nationale n° 151 jusqu'à sa sortie à l'Est de la ville de Bourges et les limites des communes de Saint-Germain-du-Puy, Saint-Michel-de-Volangis, Fussy, Vasselay et Saint-Doulchard jusqu'à la voie ferrée Bourges-Gien[1].

Son territoire est réduit par décret du 20 janvier 1982 ; il est alors composé de la portion de territoire de la ville de Bourges déterminée par l'axe des voies ci-après : voie ferrée Bourges-Gien depuis la limite Ouest de la commune jusqu'au passage à niveau sur le chemin départemental 58, chemin départemental 58 jusqu'à l'emplacement de son raccordement prévu avec l'avenue de la Libération, avenue de la Libération jusqu'à la rue Gustave-Eiffel, rue Gustave-Eiffel jusqu'à la rue Jean-Moulin, rue Jean-Moulin jusqu'à l'avenue du Général-de-Gaulle, avenue du Général-de-Gaulle jusqu'à l'avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny jusqu'à la route de Saint-Michel, route de Saint-Michel jusqu'aux limites avec les communes de Saint-Michel-de-Volangis, de Fussy, de Vasselay et de Saint-Doulchard jusqu'à la voie ferrée Bourges-Gien[2].

Il comptait 8 947 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.


Composition à partir de 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Bourges
(chef-lieu)
18033 CA Bourges Plus Fraction : 18 015(2015)
Commune : 66 528 (2014)

Le nouveau canton de Bourges-1 comprend la partie de la commune de Bourges située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Doulchard, boulevard de l'Avenir, boulevard de l'Industrie, cours de l'Auron, rue Raymond-Boisdé, rue Georges-Pompidou, rue de Lazenay, rue Eirik-Labonne, avenue Salvador-Allende, chemin de l'Avenue-Salvador-Allende à la rue du Dauphiné, rue du Dauphiné (exclue), rue de Provence, rue de Gionne, rue des Fileuses, avenue de Dun-sur-Auron, porte de Moulins, rocade Jacques-Bastard (route nationale 142), jusqu'à la limite territoriale de la commune de Plaimpied-Givaudins[3].

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--14 40712 06910 8338 9868 947
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 18 002 habitants[20].

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Décret no 73-764 du 2 août 1973 portant création de cantons dans le département du Cher.
  2. a b et c Décret no 82-52 du 20 janvier 1982 portant création et modification de cantons dans le département du Cher.
  3. a b et c Décret no 2014-206 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Cher.
  4. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 29 avril 2014)
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH164/PG/FRDAFAN83_OL1808062V001.htm
  7. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH181/PG/FRDAFAN83_OL2176003V001.htm
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62530608/f1.image.r=canton
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6253081f/f4.image.r=canton?rk=622320;4
  10. http://encyclopedie-bourges.com/Foucrier_1.html
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9617384f/f6.image.r=commission%20administrative
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9614075h/f3.item.r=Seine-et-Marne.zoom
  13. http://www.encyclopedie-bourges.com/cothenet.htm
  14. « Résultats du 1er tour pour le canton de Bourges-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  15. « Résultats du 1er tour pour le département du Cher », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Bourges-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee