Ouvrir le menu principal

Canton de Bagnolet

canton français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bagnolet (homonymie).

Canton de Bagnolet
Canton de Bagnolet
Situation du canton de Bagnolet dans le département de Seine-Saint-Denis.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-Saint-Denis
Arrondissement(s) Bobigny
Bureau centralisateur Bagnolet
Conseillers
départementaux
Daniel Guiraud
Corinne Valls
2015-2021
Code canton 93 03
Histoire de la division
Création 1967
Modification(s) 2015
Démographie
Population 85 367 hab. (2016)
Densité 11 742 hab./km2
Géographie
Superficie 7,27 km2
Subdivisions
Communes 3

Le canton de Bagnolet est une division administrative française située dans le département de la Seine-Saint-Denis et la région Île-de-France.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées, et le nombre de communes du canton passe de une à trois.

HistoireModifier

De 1871 à 1925Modifier

Bagnolet faisait partie du canton de Pantin, qui regroupait Pantin, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas et Bagnolet.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1875 Samuel-Victor Houdart[1]
(1811-1879)
  Propriétaire à Paris, maire de Drancy (1843-1878)
1875 1887 Edouard Jacquet Républicain modéré Industriel (fabricant de maroquinerie)
Maire des Lilas (1871-1874)
1887 1893 François-Anselme Péan
(1830-1895)
Rad. Fabricant de caoutchouc
Maire des Lilas (1882-1887)
Président du Conseil général
(1891-1892)
1893 1917
(décès)
Jules Jacquemin[2]
(1863-1917)
Socialiste
Révolutionnaire
puis SFIO
Employé de commerce, Pantin
1917 1919 siège vacant    
1919 1925 Louis Marsais SFIO
puis PCF
puis PSC
puis SFIO
Ouvrier tapissier
Maire adjoint de Pantin
Député (1928-1936)


De 1925 à 1945Modifier

Bagnolet faisait partie de la 3ème section du canton de Pantin.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1925 1929 Jules Sabatier
(1882-1933)
Soc.ind. Artisan peintre puis employé communal à Paris
Maire de Bagnolet (1920-1927)
1929 1935 Paul Coudert
(1892-1985)
PCF Ouvrier sculpteur sur bois
Maire de Bagnolet (1928-1940, 1944-1959)
1935 1936
(démission)
Marcel Gitton PCF
puis DVG
Ouvrier du bâtiment
Député (1936-1940)
1936[3] 1940
(déchu le 1er février 1940)
Paul Coudert PCF Ouvrier sculpteur sur bois
Maire de Bagnolet (1928-1940)
1941
(nommé par décret)
1944 Georges Deguingand
(1898-1981)
ex-PCF Employé technique principal
Secrétaire du Syndicat des techniciens de la Région Parisienne
Ancien adjoint au maire de Bagnolet (1928-1935)
Conseiller municipal (1942-1944)


  • De 1945 à 1959, Bagnolet faisait partie du secteur Saint-Denis-Est.

Après la Libération, Paul Coudert (1892-1985), maire de Bagnolet, siégea au Conseil général de la Seine de 1945 à 1967.

  • De 1959 à 1967, Bagnolet constituait avec Les Lilas le 27è secteur de la Seine.
  • Le canton de Bagnolet a été créé par le décret du 20 juillet 1967, lors de la constitution du département de la Seine-Saint-Denis. Il ne comprenait que la commune de Bagnolet[4].
  • Un nouveau découpage territorial de la Seine-Saint-Denis est entré en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 21 février 2014[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. En Seine-Saint-Denis, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Le nouveau canton de Bagnolet regroupe donc, à partir des élections départementales de mars 2015, les communes de Bagnolet, de Romainville et des Lilas[5].

Les anciens cantons des Lilas (dont le dernier conseiller général était Daniel Guiraud [PS], maire des Lilas) et de Romainville (dont la dernière conseillère générale était Corinne Valls [app. PS], maire de Romainville) disparaissent.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1970 Jacqueline Chonavel PCF Sténodactylo
Maire de Bagnolet (1959 → 1986)
Députée de la Seine puis de la Seine-Saint-Denis (1968 → 1981)
1970 2001 Daniel Mongeau PCF Instituteur
Maire de Bagnolet (1986 → 2001)
Vice-président du conseil général
2001 2015 Josiane Bernard[7] PCF Adjointe au maire de Bagnolet (2001 → 2014) puis conseillère municipale (2014 → )
Vice-présidente du conseil général

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Daniel Guiraud   PS Ancien attaché parlementaire
Maire des Lilas (2001 → )
Conseiller général du canton des Lilas (2004 → 2015)
Vice-président du conseil général (2012 → 2015)
Vice-président du conseil départemental (2015[8] → )
2015 en cours Corinne Valls   DVG Ancienne directrice de cabinet
Maire de Romainville (1998 → )
Conseillère générale du canton de Romainville (2004 → 2015)
Vice-présidente du conseil général (2008 → 2015)
Vice-présidente du conseil départemental (2015[8] → )

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Daniel Guiraud et Corinne Valls (Union de la Gauche, 46,26 %) et Sofia Dauvergne et Laurent Jamet (FG, 21,26 %). Le taux de participation est de 37,34 % (17 105 votants sur 45 807 inscrits)[9] contre 36,83 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11]. Au second tour, le binôme formé par Daniel Guiraud et Corinne Valls, seul en lice en raison du désistement de Sofia Dauvergne et Lurent Jamet, obtient 100 % des suffrages exprimés. L'abstention atteint 73,04 %[12].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

Le canton créé par le décret de 1967 comprenait uniquement la commune de Bagnolet, dans sa totalité[4].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Bagnolet 34 920 93170 93006

Composition à partir de 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bagnolet
(bureau centralisateur)
93006 Métropole du Grand Paris 2,57 36 010 (2014) 14 012
Les Lilas 93045 Métropole du Grand Paris 1,26 22 762 (2014) 18 065
Romainville 93063 Métropole du Grand Paris 3,44 25 631 (2014) 7 451

DémographieModifier

Démographie de l'ancien canton avant 2015Modifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013 -
31 59134 05435 90632 55732 60032 51134 06934 51335 984-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Démographie du canton dans les limites de 2015Modifier

2006 2011 2015 - - - - - - -
81 33982 53084 876-------
Population municipale
(Sources : INSEE)

En 2016, la population municipale du nouveau canton était de 85 367 habitants[13].

Notes et référencesModifier

  1. http://drancy-lepapyrusdranceen.fr/2013/10/samuel-victor-houdart/
  2. http://bibliotheques-specialisees.paris.fr/ark:/73873/pf0000261594/0015
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k262997x/f3.item.r=canton.zoom
  4. a et b « Décret n°67-591 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Seine-Saint-Denis », Journal officiel de la République francaise,‎ , p. 7359-7360 (lire en ligne [PDF]).
  5. a et b Décret no 2014-217 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Saint-Denis.
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  7. http://pcf-bagnolet.over-blog.com/article-une-femme-de-rassemblement-et-de-combat-pour-la-justice-sociale-josiane-bernard-honore-par-la-remis-121624123.html
  8. a et b Sébastien Thomas, « Stéphane Troussel réélu à la tête du 93 : Stéphane Troussel a été élu, ce jeudi matin, président PS du conseil départemental de Seine-Saint-Denis avec 23 voix pour, 16 votes blancs et deux bulletins nuls. 40 conseillers (deux élus manquaient à l’appel), dont 25 nouveaux, ont fait leur entrée à l’assemblée territoriale », Le Parisien, édition de la Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  9. « Résultats du premier tour pour le canton de Bagnolet », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du premier tour pour le département de la Seine-Saint-Denis », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. Ministère de l'Intérieur - Résultats des élections départementales de 2015 dans le canton de Bagnolet, consulté le 30 mars 2015
  13. Populations légales 2015. Recensement de la population - Régions, départements, arrondissements, cantons et communes, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier