Cabinet Rutte III

gouvernement des Pays-Bas depuis 2017
Cabinet Rutte III
(nl) Kabinet-Rutte III

Royaume des Pays-Bas

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie de famille du cabinet avec le roi Willem-Alexander.
Roi Willem-Alexander
Premier ministre Mark Rutte
Élection 15 mars 2017
Législature XXXVIIe
Formation
Durée 3 ans, 4 mois et 10 jours
Composition initiale
Coalition VVD-D66-CDA-CU
Ministres 16
Femmes 6
Hommes 10
Représentation
Seconde Chambre
75 / 150
Drapeau des Pays-Bas

Le cabinet Rutte III (en néerlandais : Kabinet-Rutte III) est le gouvernement du royaume des Pays-Bas depuis le , durant la XXXVIIe législature de la Seconde Chambre des États généraux.

Historique du mandatModifier

Dirigé par le Premier ministre libéral sortant Mark Rutte, le cabinet est soutenu par une coalition entre le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD), les Démocrates 66 (D66), l'Appel chrétien-démocrate (CDA) et l'Union chrétienne (CU), qui disposent ensemble de 76 représentants sur 150 à la Seconde Chambre des États généraux, soit 50,67 % des sièges. Il est formé à la suite des élections législatives du 15 mars 2017 et succède au cabinet Rutte II, constitué d'une coalition entre le VVD et le Parti travailliste (PvdA).

Au cours du scrutin, le PvdA s'effondre à son plus bas historique et la majorité sortante ne peut être reconduite. Le , la ministre de la Santé Edith Schippers est désignée « éclaireure » (en néerlandais : Verkenner) avec pour mission de dégager une esquisse de majorité. Elle rend son rapport préconisant une alliance entre le VVD, le CDA, les D66 et la Gauche verte (GL) et se trouve désignée « informatrice » le . Elle rend sa mission le , constatant que les désaccords sont trop importants sur la question de l'immigration. Reconduite deux jours plus tard, elle conclut le que la seule majorité envisageable consisterait à substituer la CU à la GL.

La Seconde Chambre désigne le ministre d'État travailliste Herman Tjeenk Willink (en) nouvel informateur le et celui-ci se concentre sur la formation d'un cabinet majoritaire. Il veut alors discuter avec les libéraux, les sociaux-libéraux, les chrétiens-démocrates, les écologistes et les calvinistes conservateurs, mais les D66 maintiennent leur refus de négocier avec la CU. Le , l'informateur rend son rapport dans lequel il estime pourtant que seule une majorité entre le Parti populaire pour la liberté et la démocratie, les Démocrates 66, l'Appel chrétien-démocrate et l'Union chrétienne est possible. Il recommande d'être remplacé par Gerrit Zalm, figure libérale et ancien ministre.

Ce dernier reprend la mission d'information dès le lendemain. Il parvient à la conclusion d'un accord de majorité le , 208 jours après la tenue du scrutin parlementaire. Trois jours plus tard, Mark Rutte est désigné « formateur » et entreprend de constituer son équipe. Il annonce la composition de son troisième cabinet 12 jours après, le  : une équipe de 16 ministres, dont six femmes, trois vice-Premiers ministres et quatre ministres sans portefeuille. Hormis Rutte, aucun ministre n'est reconduit. L'assermentation prend place le , étant la première patronnée par le roi Willem-Alexander depuis son intronisation. Ce délai de 228 jours séparant la tenue du scrutin de la prise de fonction est le plus long depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, surpassant le cabinet Van Agt I.

Le ministre des Soins médicaux Bruno Bruins démissionne le , épuisé par la gestion de la pandémie de Covid-19. Il est remplacé le lendemain par Martin van Rijn (en), secrétaire d'État au ministère de la Santé, du Bien-être et des Sports sous le précédent gouvernement. Jusqu'alors membre du Parti travailliste, Van Rijn indique qu'il sera ministre sans étiquette pour trois mois reconductibles, se rendant disponible dans l'intérêt national[1]. Le , Tamara van Ark (en), membre du VVD, reprend sa tâche.

Le gouvernement annonce remettre sa démission le , après qu'un rapport parlementaire a mis en lumière que la politique de lutte contre la fraude aux allocations familiales avait conduit à retirer l'aide sociale de manière indue à de nombreuses familles sur la base de leur origine ethnique[2].

CompositionModifier

Initiale (26 octobre 2017)Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre des Affaires générales
Mark Rutte VVD
Vice-Premier ministre
Ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports
Hugo de Jonge CDA
Vice-Première ministre
Ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume
Kajsa Ollongren D66
Vice-Première ministre
Ministre de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire
Carola Schouten CU
Ministre des Affaires étrangères Halbe Zijlstra (jusqu'au 13/02/2018) VVD
Sigrid Kaag (par intérim) D66
Stef Blok (à partir du 07/03/2018) VVD
Ministre du Commerce extérieur et de la Coopération pour le développement Sigrid Kaag D66
Ministre de la Justice et de la Sécurité Ferdinand Grapperhaus CDA
Ministre de la Protection juridique Sander Dekker VVD
Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science Ingrid van Engelshoven D66
Ministre de l'Enseignement primaire et secondaire et des Médias Arie Slob CU
Ministre des Finances Wopke Hoekstra CDA
Ministre de la Défense Ank Bijleveld CDA
Ministre des Infrastructures et des Eaux Cora van Nieuwenhuizen VVD
Ministre des Affaires économiques et du Climat Eric Wiebes VVD
Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi Wouter Koolmees D66
Ministre des Soins médicaux Bruno Bruins VVD

Remaniement du 1er novembre 2019Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre des Affaires générales
Mark Rutte VVD
Vice-Premier ministre
Ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports
Hugo de Jonge CDA
Vice-Premier ministre Wouter Koolmees (jusqu'au 14/05/2020)
Kajsa Ollongren
D66
Vice-Première ministre
Ministre de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire
Carola Schouten CU
Ministre des Affaires sociales et de l'Emploi Wouter Koolmees D66
Ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du Royaume Raymond Knops (jusqu'au 14/04/2020) CDA
Kajsa Ollongren D66
Ministre des Affaires étrangères Stef Blok VVD
Ministre du Commerce extérieur et de la Coopération pour le développement Sigrid Kaag D66
Ministre de la Justice et de la Sécurité Ferdinand Grapperhaus CDA
Ministre de la Protection juridique Sander Dekker VVD
Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science Ingrid van Engelshoven D66
Ministre de l'Enseignement primaire et secondaire et des Médias Arie Slob CU
Ministre des Finances Wopke Hoekstra CDA
Ministre de la Défense
Ministre pour les Services de renseignement
Ank Bijleveld CDA
Ministre des Infrastructures et des Eaux Cora van Nieuwenhuizen VVD
Ministre de l'Environnement et du Logement Stientje van Veldhoven (jusqu'au 14/04/2020) D66
Ministre des Affaires économiques et du Climat Eric Wiebes (jusqu'au 15/01/2021)
Cora van Nieuwenhuizen (par intérim)
Bas van 't Wout (depuis le 20/01/2021)
VVD
Ministre des Soins médicaux Bruno Bruins (jusqu'au 19/03/2020) VVD
Martin van Rijn (du 20/03/2020 au 09/07/2020) Ind.
Tamara van Ark VVD
Ministre sans responsabilité Kajsa Ollongren (jusqu'au 14/04/2020) D66

Notes et référencesModifier

  1. (nl) David van Unen, « Martin van Rijn (PvdA) nieuwe minister voor Medische Zorg », sur NRC Handelsblad, (consulté le 21 mars 2020).
  2. « Crise politique aux Pays-Bas : démission du Premier ministre Mark Rutte », sur RTBF Info, (consulté le 15 janvier 2021)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier