Brigitte Jaques-Wajeman

actrice française
(Redirigé depuis Brigitte Jaques)

Brigitte Jaques-Wajeman, née en 1946 à Vevey en Suisse, est une comédienne, metteuse en scène et directrice de théâtre française.

Brigitte Jaques-Wajeman
Brigitte Jaques-Wajeman-2004.jpg
Brigitte Jaques-Wajeman en 2004
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Comédienne et metteuse en scène

Ayant le souci de la langue, Brigitte Jaques-Wajeman, s’emploie à révéler la dimension sensuelle des mots. Elle montre, aussi, la modernité des textes classiques[1]. Ses mises en scène ressemblent à des chorégraphies[2].

BiographieModifier

Brigitte Jaques-Wajeman a eu pour professeur Antoine Vitez, elle travaille en tant que comédienne dans plusieurs de ses spectacles de 1969 à 1974.

En 1974, dans le cadre du Festival d’Automne, elle réalise sa première mise en scène en créant, pour la première fois en France, la version intégrale de L’Éveil du printemps, de Frank Wedekind, dans une nouvelle traduction de François Regnault.

En 1976, elle fonde, avec François Regnault, la Compagnie Pandora[3], puis dirigera le Théâtre de la Commune Centre dramatique national d’Aubervilliers de 1991 à 1997[4].

Puisant dans les répertoires classiques et modernes, elle a mis en scène plus d’une cinquantaine de pièces comme L’Imposture d’après Bernanos, Partage de midi de Claudel, La Nuit de l’iguane de Tennessee Williams, Ruy Blas de Victor Hugo, Britannicus et Phèdre de Racine, Angels in America de Tony Kushner, Tartuffe de Molière[5]

Elle fait sensation avec sa pièce Elvire Jouvet 40 avec Philippe Clévenot et Maria de Medeiros. Le spectacle est filmé par le cinéaste Benoît Jacquot.

Ces pièces ont été présentées lors de festivals et dans de nombreux théâtres, en France et à l’étranger (Comédie-Française, Chaillot, Odéon, Théâtre de la Ville…)[6].

De 1980 à 1987, elle est professeur d'art dramatique à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT)[7]. De 2003 à 2015, elle est chargée des Options-Théâtre du Lycée Claude Monet à Paris, avec lesquels elle monte une dizaine de spectacles. De 2006 à 2011, elle enseigne à l’École normale supérieure de Paris.

Brigitte Jaques-Wajeman est la mère du réalisateur Élie Wajeman et l’épouse de l’écrivain et psychanalyste Gérard Wajcman.

ThéâtreModifier

ComédienneModifier

Metteuse en scèneModifier

1974 à 1999Modifier


Depuis 2000Modifier


OpéraModifier

PublicationModifier

  • Le Théâtre de Pandora : Le livre des spectacles présentés et réalisés par la compagnie Pandora de 1974 à 1999 de Brigitte Jaques et François Regnault, Éditions Théâtrales coll. « Sur le théâtre », 2000.
  • Elvire Jouvet 40 , Actes Sud-Papiers, 2018[12]. DVD publiés par l'INA de La Place Royale et d'Elvire Jouvet 40, filmés par Benoît Jacquot.

Prix et décorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Mise en scène et jeu de l’acteur », sur Josette Féral, Québec Amérique, 2007 (consulté le 30 juin 2020)
  2. « Phèdre », sur Le Parvis (consulté le 1er juin 2020)
  3. « Cie Pandora Brigitte Jacques », sur vimeo, (consulté le 18 juin 2020).
  4. « Brigitte Jaques », sur Babelio (consulté le 31 mars 2020)
  5. « Brigitte Jaques-Wajeman : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 31 mars 2020)
  6. « Brigitte JAQUES-WAJEMAN • Théâtre de la Tempête », sur www.la-tempete.fr (consulté le 31 mars 2020)
  7. « Biographie et actualités de Brigitte Jacques France Inter - Page 1 », sur www.franceinter.fr (consulté le 31 mars 2020)
  8. « Suréna/Compagnie Pandora », dailymotion.
  9. « Phèdre, "éros" tragique », France Culture, La grande table culture par Olivia Gesbert, le 16 janvier 2020.
  10. « Brigitte-Jaques-Wajeman, les choix scénographiques », Théâtre contemporain.
  11. «Phèdre », de Racine, mise en scène Brigitte Jacques-Wajeman», L’École des lettres, 10 janvier 2020.
  12. « Elvire Jouvet 40 », sur Actes Sud (consulté le 21 mai 2020)

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier