Ouvrir le menu principal

Boxers de Bordeaux

club français de hockey sur glace
Boxers de Bordeaux
Logo des Boxers de Bordeaux
Logo des Boxers de Bordeaux
Fondation 1998
2014 (statut professionnel)
Siège 136 rue d'Ornano
33000 Bordeaux
Patinoire (aréna) Patinoire de Mériadeck
(3 312 places)
Couleurs Rouge, noir et blanc
Ligue Ligue Magnus
Entraîneur-chef Philippe Bozon
Président Thierry Parienty
Site web www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr (équipe première)
www.hockey-amateur-bordeaux.com (club amateur)

Les Boxers de Bordeaux sont un club professionnel français de hockey sur glace situé à Bordeaux, dans le département de la Gironde. L'équipe première évolue en Ligue Magnus.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le club est fondé en tant qu'association en 1998 sous le nom Bordeaux Gironde hockey 2000, après le dépôt de bilan du Bordeaux Gironde hockey club, équipe surnommée les Dogues. Il est renommé Bordeaux Gironde hockey sur glace (BGHG) en 2007. En 2014, l'équipe première passe sous statut professionnel sous le nom Boxers de Bordeaux, tandis que le BGHG gère les équipes mineures et de division 3 (quatrième niveau français)[1]. Les Boxers s'entraînent et jouent leurs matchs à domicile dans la Patinoire de Mériadeck qui compte 3 312 places, dans le quartier éponyme du centre de Bordeaux[2].

En 2014-2015, le club a la troisième affluence du hockey sur glace français et la première de division 1, avec 2 700 spectateurs en moyenne. À l'issue de cette saison, les Boxers terminent premiers de la saison régulière puis remportent les séries en battant en finale Anglet par trois matchs à un, accédant ainsi à la Ligue Magnus pour la saison suivante[3].

Les Boxers de Bordeaux préparent leur saison 2015-2016 en recrutant des joueurs habitués au niveau de la Ligue Magnus. Le club parvient ainsi à faire signer des internationaux comme Jonathan Janil ou Nicolas Besch, mais surtout les deux meilleurs pointeurs de la saison 2014-2015, Julien Desrosiers et Francis Charland[4]. Malgré ce recrutement de qualité, les Boxers ne parviennent pas à atteindre les séries éliminatoires, se classant neuvièmes (pour huit qualifiés), et disputent donc la poule de maintien. Pour cette phase, le manager général Stéphan Tartari épaule l'entraîneur Martin Lacroix, alors en difficulté. Les Boxers finissent à la première place de la poule de maintien et conservent ainsi leur place dans l'élite du hockey français.

Pour la saison 2016-2017, Philippe Bozon remplace Martin Lacroix au poste d'entraîneur. Bordeaux recrute, entre autres, Jean-Philippe Côté, rugueux défenseur ayant joué en LNH, ainsi que l'attaquant David Gilbert, qui finira meilleur buteur du championnat. Maxime Moisand est également recruté et devient capitaine en remplacement de François Paquin. A l'issue des 44 matchs de saison régulière, les Boxers se classent à quatrième place et se qualifient pour la première fois de leur histoire en séries éliminatoires de Ligue Magnus. Ils y affrontent en quarts de finale les Lions de Lyon, qu'ils battent par quatre matchs à un, mais sont ensuite défaits quatre matchs à deux par les Rapaces de Gap, futurs champions de France. Le club réalise également un bon parcours en Coupe de France, se hissant jusqu'en demi-finale.

En 2017-2018, Bordeaux recrute entre autres l'attaquant canadien Adam Hughesman. Celui-ci se blesse après vingt-cinq matches disputés, alors qu'il est le meilleur pointeur du championnat avec trente-huit points. Le club recrute également le récent champion de France Clément Fouquerel, pour combler le départ de Sebastian Ylönen, gardien emblématique de la montée en Ligue Magnus, parti en Finlande. Malheureusement, Fouquerel ne peut débuter la saison à cause d'une blessure à l'épaule et est remplacé pour les premiers matchs par Remo Giovannini. Après vingt-deux matchs joués, Fouquerel se blesse de nouveau, et le club recrute Ronan Quemener pour le remplacer jusqu'à la fin de la saison. Malgré une accumulation de blessures, les Boxers se qualifient pour les séries grâce à une sixième place en saison régulière. Les Boxers font forte impression en quarts de finale en écrasant Gap en quatre matchs. Ils échouent néanmoins en demi-finales pour la deuxième saison consécutive, perdant de peu contre les Brûleurs de Loups de Grenoble en sept matchs. En Coupe de France, le parcours ressemble également à celui de la saison précédente, puisque Bordeaux perd en demi-finale face à Lyon, futur vainqueur.

A l'intersaison 2018-2019, la Fédération française de hockey sur glace annonce que Bordeaux débutera la saison avec un handicap de 9 points au classement de la saison régulière (soit l'équivalent de trois victoires en temps réglementaire)[5]. En interview, le président du club Thierry Parienty explique que la fédération a souhaité sanctionner le déficit engendré par le club lors de la précédente saison, qu'il explique par des dépenses supplémentaires liées à des blessures et des partenariats négociés mais annulés ensuite[6]. À la suite de cette décision, le club demande à ses joueurs et autres salariés d'accepter une baisse de salaire. Deux joueurs, Dominik Kramar et Olivier Latendresse (recruté quelques semaines plus tôt), n'acceptent pas ces conditions et sont recrutés par les Brûleurs de Loups de Grenoble. Les Boxers les remplacent par Hugo Gallet[7] et Tanner Glass[8], respectivement. Glass vient alors de mettre un terme à sa carrière en LNH, après 527 matchs disputés et souhaite s'installer en Gironde.

PalmarèsModifier

Statistiques saison par saisonModifier

Pour la signification des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[11],[12]
Saison PJ  V   D N BP BCPts Classement Séries éliminatoiresNote
1999-2000 24 21 2 1 238 56 2e, Division 3   Promotion en Nationale 2
2000-2001 26 12 12 2 119 144 8e, Nationale 2 Maintien[Note 1]
2001-2002 26 10 13 3 107 100 18e, Division 2 Maintien
2002-2003 22 14 6 2 99 71 4e, Division 2 Maintien
2003-2004 20 6 14 0 87 143 13e, Division 2 Maintien
2004-2005 22 7 12 3 98 90 12e, Division 2 Maintien
2005-2006 26 13 10 3 106 92 2e, Division 2 Finaliste   Promotion en Division 1
2006-2007 28 11 10 7 108 115 10e, Division 1 Non qualifié Maintien
2007-2008 28 14 10 4 135 103 32 4e, Division 1 Demi-finaliste Maintien
2008-2009 28 17 8 3 124 95 36 5e, Division 1 Quart de finaliste Maintien
2009-2010 28 15 12 1 123 111 32 6e, Division 1 Quart de finaliste Maintien
2010-2011 32 23 9 [Note 2] 145 109 40 3e, Division 1 Demi-finaliste Maintien
2011-2012 26 11 15 106 122 23 9e, Division 1 Non qualifié Maintien
2012-2013 30 18 12 122 114 34 3e, Division 1 Demi-finaliste Maintien
2013-2014 35 24 11 123 79 40 2e, Division 1 Finaliste Maintien
2014-2015 32 28 4 128 66 42 1re, Division 1 Champion   Promotion en Ligue Magnus
2015-2016   36  19  17  115  108 9e, Ligue Magnus Poule de maintien : 1er Maintien
2016-2017 55 35 20 169 130 4e, Ligue Magnus Demi-finaliste Maintien
2017-2018 55 32 23 200 163 6e, Ligue Magnus Demi-finaliste Maintien

Équipe dirigeanteModifier

Conseil d'administrationModifier

Le club est dirigé par un conseil d'administration composé de ses actionnaires[13],[14] :

  • Thierry Parienty (président)
  • Philippe Klucsar (vice-président)
  • Stephan Tartari (manager général)
  • Jean-Marie Cadren
  • Michel Girard
  • Bruno Jaffeux
  • Édouard Loubès
  • Laurent Boscq (représentant de l'association Bordeaux Gironde hockey sur glace)

Staff de l'équipe premièreModifier

Pour la saison 2015-2016, le staff de l'équipe première est le suivant[15] :

Effectif ActuelModifier

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif 2017-2018[16]
No NomNat. PositionArrivée
+020, Fouquerel , ClémentClément Fouquerel   G 2017 - Rapaces de Gap
+031, Goy , VictorVictor Goy   G 2016 - Brûleurs de loups de Grenoble
+033, Giovannini, RemoRemo Giovannini   G 2017 - HC La Chaux-de-Fonds
+003, Janil , JonathanJonathan Janil   D 2015 - Dragons de Rouen
+005, Kramar , DominikDominik Kramar   D 2017 - Lions de Lyon
+050, McEachen , PatrickPatrick McEachen   D 2017 - Rapaces de Gap
+055, Paquin , FrançoisFrançois Paquin   D 2010 - Titans de Princeville
+074, Besch , NicolasNicolas Besch A   D 2015 - GKS Tychy
+076, Rambelo , AinaAina Rambelo   D/A 2014 - Gothiques d'Amiens
+090, Moisand , MaximeMaxime Moisand C   D 2016 - Gamyo Épinal
Baazzi , AzizAziz Baazzi   D 2018 - Brûleurs de loups de Grenoble
+008, Le Chapelain, YoannYoann Le Chapelain   A Formé au club
+012, Jaatinen , AnttiAntti Jaatinen   AG/AD 2017 - Ässät Pori
+013, Guillaume , JulienJulien Guillaume   C 2016 - Brûleurs de loups de Grenoble
+016, Bruyant , AlexandreAlexandre Bruyant   A 2017 - Ducs d'Angers U20
+017, Hughesman , AdamAdam Hughesman   AG 2017 - Orli Znojmo
+019, Cadren , VincentVincent Cadren   C Formé au club
+021, Valier , PeterPeter Valier   AD 2015 - Gamyo Épinal
+024, André , MathieuMathieu André   A 2017 - Hormadi Anglet
+042, Desrosiers , JulienJulien Desrosiers     C/AG 2015 - Dragons de Rouen
+071, Sauvé , MaximeMaxime Sauvé     C 2017 - Marquis de Jonquière
+091, Terrier , MatthiasMatthias Terrier   C 2016 - Chamois de Chamonix
+093, Labelle , OlivierOlivier Labelle A   AD 2017 - Royals de Reading
+097, Sornas , ThibaultThibault Sornas   A Formé au club
Barbero , VictorVictor Barbero   A 2018 - HC Ajoie
Mulle , AlexandreAlexandre Mulle   A 2018 - Ducs de Dijon


Personnalités historiquesModifier

Meilleur pointeur par saisonModifier

  • 1999-2000 : Stéphan Tartari 107pts (56 buts, 51 assistances) en 18 matchs[11].
  • 2000-2001 : Stéphan Tartari 50pts (29 buts, 21 assistances) en 20 matchs[11].
  • 2001-2002 : Stéphan Tartari 26pts (12 buts, 14 assistances) en 26 matchs[11].
  • 2002-2003 : Stéphan Tartari 53pts (20 buts, 33 assistances) en 21 matchs[11].
  • 2003-2004 : Stéphan Tartari 55pts (32 buts, 23 assistances) en 20 matchs[11].
  • 2004-2005 : Stéphan Tartari 64pts (28 buts, 36 assistances) en 22 matchs[11].
  • 2005-2006 : Stéphan Tartari 37pts (17 buts, 20 assistances) en 22 matchs[11].
  • 2006-2007 : Stéphan Tartari 48pts (18 buts, 30 assistances) en 28 matchs[11].
  • 2007-2008 : Stéphan Tartari 38pts (18 buts, 20 assistances) en 28 matchs[11].
  • 2008-2009 : Xabi Lassalle 45pts (25 buts, 20 assistances) en 28 matchs[11].
  • 2009-2010 : Dave Grenier 55pts (12 buts, 43 assistances) en 28 matchs[11].
  • 2010-2011 : Alexandre Gagné 36pts (18 buts, 18 assistances) en 22 matchs[11].
  • 2011-2012 : Miroslav Kristin 32pts (20 buts, 12 assistances) en 26 matchs[11].
  • 2012-2013 : Rolands Vīgners 30 pts (12 buts, 18 assistances) en 21 matchs[11].
  • 2013-2014 : Étienne Brodeur 52 pts (30 buts, 22 assistances) en 26 matchs[11].
  • 2014-2015 : Thomas Decock 33 pts (15 buts, 18 assistances) en 24 matchs[11].
  • 2015-2016 : Julien Desrosiers 47 pts (19 buts, 28 assistances)
  • 2016-2017 : David Gilbert 63 pts (33 buts, 40 assistances)

CapitainesModifier

EntraîneursModifier

PrésidentsModifier

Bordeaux Gironde hockey sur glaceModifier

SASP Boxers de BordeauxModifier

  • Depuis 2014 : Thierry Parienty[32].

Patinoire de MériadeckModifier

Les Boxers de Bordeaux évoluent au sein de la Patinoire de Mériadeck. Celle-ci est située dans le quartier éponyme, à proximité du centre-ville. Mais elle n'est pas seulement une patinoire, mais aussi une salle de spectacle où de nombreux concerts sont donnés tout au long de l'année, y compris pendant la saison de hockey sur glace, ce qui n'est pas sans poser de nombreux problèmes au club.

Avec ses 3 312 places, elle est la troisième plus grande patinoire permanente de hockey sur glace de France, derrière la patinoire Polesud à Grenoble et ses 3 500 places, et le Palais omnisports Marseille Grand Est avec ses 5 600 places[2],[33],[34].

Au cours de la saison 2003-2004, la patinoire de Mériadeck devant être fermée pour effectuer de longs travaux de rénovation et de mise aux normes, les Boxers ont joué dans une patinoire provisoire, située aux antennes sportives de Bordeaux-Lac[35]. Cette patinoire ne comportant ni plexiglas, ni tribunes, ils y ont joué sans public[réf. souhaitée].

Durant l'été 2013, la patinoire a été fermée plusieurs mois pour des travaux consistants à refaire la dalle et le système de froid, pénalisant les clubs pour leur début de saison[36],[37].

Le public bordelaisModifier

En 2013-2014 et en 2014-2015, les Boxers ont la troisième influence moyenne de France, devançant de nombreux clubs de Ligue Magnus[32].

L'esprit BoxersModifier

 
Logo de l'Esprit Boxers

L'Esprit Boxers[38] est un groupe suivant l'équipe dans certains de ses déplacements et assurant la promotion du club par les travaux photographiques de certains de leurs membres ou la vente de produits dérivés les soirs de matchs[39].

Fondé en 2006 après la montée en Division 1 du club, le groupe se fixe pour but de « soutenir [l']équipe dans toutes les patinoires de France et de contribuer à la promotion du hockey sur glace »[40].

Jusqu'en 2016, les matchs à domicile et certains à l'extérieur sont commentés en direct sur une page spéciale du site, pour permettre à tous les supporters de suivre les Boxers partout en France[41].

Les BTP 2006Modifier

Les BTP 2006 (pour Boxers trop puissants) est un groupe fondé en 2008, aujourd'hui dissout[42],[43].

Identité visuelleModifier

Jusqu'en 2014, le logo reprend quelques images à celui des Dogues. Le chien, désormais un boxer, est toujours présent mais il paraît bien moins agressif que le précèdent. La crosse qu'il brisait auparavant est maintenant calmement en arrière-plan derrière lui. Le collier à pointes a quant à lui disparu, tout juste remplacé par deux petites cornes sur le sommet du crâne. Un palet est venu se rajouter à l'image, aux côtés de la crosse. Les couleurs traditionnelles, rouge et noire, sont conservées mais le rouge est devenu plus clair alors que, paradoxalement, le rouge du maillot s'est assombri.

Depuis 2014, le club a adopté un nouveau logo, avec une charte graphique revue.

NotesModifier

  1. La Nationale 2 devient la Division 2 (3e niveau).
  2. Depuis la saison 2010-2011, tous les matches doivent désigner un vainqueur, si besoin par une prolongation et des tirs au but.
  3. Stéphan Tartari est co-entraineur de l'équipe pendant deux saisons avant de devenir entraineur unique en 2001

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g « Historique - Bordeaux », sur liguemagnus.com, Fédération française de hockey sur glace (consulté le 3 novembre 2015).
  2. a et b « Patinoire », sur hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux (consulté le 14 mars 2019).
  3. « D1 - Finale. Bordeaux titré et promu ! », sur hockeyfrance.com, Fédération française de hockey sur glace, (consulté le 3 novembre 2015) : « Les Boxers de Bordeaux ont ramené le 3ème point décisif de leur déplacement à Anglet, synonyme pour eux de titre de Champion de Division 1 et d'accession en Ligue Magnus ! ».
  4. Gilles Navarro, « Bordeaux a de l'ambition », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 28 décembre 2018).
  5. « Communiqué FFHG. Conciliation avec le club de Bordeaux », sur www.hockeyfrance.com (consulté le 6 janvier 2019)
  6. « Thierry Parienty : « Nous avons encore de belles pages à écrire » » (consulté le 6 janvier 2019)
  7. « Un international Français vient compléter la défense ! » (consulté le 6 janvier 2019)
  8. « Du lourd sur la Glass ! » (consulté le 6 janvier 2019)
  9. « Palmarès de l'équipe espoirs de Bordeaux », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux (consulté le 13 septembre 2013).
  10. a et b « Palmarès des équipes Mineurs de Bordeaux », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux (consulté le 14 avril 2013).
  11. a b c d e f g h i j k l m n o p et q « Archives Division 1 », sur www.hockeyfrance.com, Fédération française de hockey sur glace (consulté le 5 mai 2013),
  12. (en) « Bordeaux », sur Eliteprospects.com (consulté le 8 juillet 2014).
  13. « SASP Boxers de Bordeaux », sur hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux, (consulté le 19 août 2014).
  14. Alex Mondin, « Conférence de Presse : Partie II », sur hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de bordeaux, (consulté le 19 août 2014).
  15. « Staff des Boxers 2015-2016 », sur hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux, (consulté le 6 août 2015).
  16. « Bordeaux 2017-2018 », sur eliteprospects.com
  17. (en) « Martial Esnal », sur Eliteprospects.com (consulté le 16 septembre 2013)
  18. (en) « Sylvain Humeau », sur Eliteprospects.com (consulté le 16 septembre 2013)
  19. (en) « Yann Lecompère », sur Eliteprospects.com (consulté le 16 septembre 2013)
  20. (en) « Raphaël Larrieu », sur Eliteprospects.com (consulté le 16 septembre 2013)
  21. « Effectif des Boxers 2012-2013 », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux (consulté le 16 juillet 2013)
  22. a et b (en) « Jean-François Savage », sur Eliteprospects.com (consulté le 16 septembre 2013)
  23. « Effectif des Boxers 2013-2014 », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux
  24. a et b « Du mouvement sur le banc », sur http://www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux, (consulté le 21 décembre 2012)
  25. a et b Yoan Leshauriès, « Ça bouge sur le banc des Boxers de Bordeaux », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 31 décembre 2012)
  26. Alex Mondin, « Le nouveau coach est connu ! », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux, (consulté le 18 avril 2013).
  27. Yoan Leshauriès, « Lacroix, futur coach des Boxers de Bordeaux », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 13 septembre 2013).
  28. Yoan Leshauriès, « Boxers de Bordeaux : du changement pour repartir de l’avant », sur sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 2 avril 2016).
  29. « Philippe Bozon entraînera les Boxers de Bordeaux la saison prochaine », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 2 avril 2016).
  30. « Comité Directeur », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux (consulté le 13 janvier 2013)
  31. Alex Mondin, « Validation & Vie du club », sur www.hockey-boxers-de-bordeaux.fr, Boxers de Bordeaux, (consulté le 13 janvier 2013).
  32. a et b Yoan Leshauriès, « Hockey sur glace : les Boxers de Bordeaux dévoilent leur projet pour la montée en Ligue Magnus », sur sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 19 août 2014).
  33. « Les Brûleurs de Loups - Grenoble », sur liguemagnus.com, Fédération française de hockey sur glace (consulté le 14 mars 2019).
  34. « Présentation de l'espace Patinoire », sur palaisomnisports-marseille.com, Palais omnisports Marseille Grand Est (consulté le 14 mars 2019).
  35. « Accueil glacial pour la nouvelle patinoire », sur 20minutes.fr, 20 Minutes, (consulté le 14 mars 2019) : « Après de longs mois d’exil à l’antenne du Lac pour cause de travaux, le retour des patineurs dans le centre ville se fait sur la pointe des patins. ».
  36. Julien Rousset, « Nouvelle piste pour la patinoire », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 14 octobre 2013).
  37. Yoan Leshauriès, « Le long périple des Boxers », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 14 octobre 2013).
  38. Site de l'Esprit Boxers.
  39. « La boutique de l'Esprit Boxers », sur www.lespritboxers.com, l'Esprit Boxers, (consulté le 17 novembre 2013).
  40. « Présentation de L'Esprit Boxers », sur www.lespritboxers.com, L'Esprit Boxers, (consulté le 16 septembre 2013).
  41. « Le LIVE », sur www.lespritboxers.fr, L'esprit Boxers (consulté le 15 mars 2019)
  42. « BOXERS TROP PUISSANTS 2006 (BTP 2006) », sur www.net1901.org (consulté le 16 septembre 2013)
  43. « Blog des BTP 2006 », sur skyrock.com, BTP 2006, (consulté le 16 septembre 2013)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier