Dmitri Fokine

(Redirigé depuis Dimitri Fokine)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fokine.
Dmitri Fokine
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance ,
Moscou
Entraîneur chef
A entraîné Asnières
Rouen
Grenoble
Clermont-Ferrand
Dinamo Moscou
Kapitan Stoupino
HC Martigny
Boxers de Bordeaux
SKA 1946
Activité Depuis 1989

Dmitri Anatolievitch Fokine (en russe : Дмитрий Анатольевич Фокин) né le à Moscou, est un entraineur russe de hockey sur glace[1].

CarrièreModifier

Il intègre en le processus soviétique de formation des joueurs au Dinamo de Moscou, puis l'Institut Central d'État de la Culture et du Sport. Après la chute du bloc de l'est, il commence sa carrière d'entraîneur dans son club[2].

Il s'installe ensuite en France, à Grenoble, où il devient entraîneur des junior. En 1996, il change de club pour Clermont-Ferrand, où il entraine la section senior, alors en Division 1. Il repart ensuite en Russie, où il devient superviseur de la Superliga Russe[2].

En 2000, il revient à Grenoble, cette fois en tant qu'entraîneur de l'équipe première, avec laquelle il connait le haut de tableau de la Ligue Magnus et les championnats européens. Il y reste jusqu'en 2003.

Il retourne alors en Russie et devient entraîneur adjoint de son club formateur. En , il se réinstalle en France, à Rouen, où il entraine l'équipe Cadet U18 Élite, avec laquelle il va en demi-finale et obtient une médaille de bronze.

Il change de club pour Asnières, club de Division 2, où il est chargé d'entrainer l'équipe première, les espoirs U22 et les cadets U18. Il atteint 4 fois les playoffs de Division 2, remporte un titre de champion de France excellence (2e Division) ainsi que 2 médailles d'argent et une de bronze avec les U22 (il s'agit du plus beau palmarès du championnat), et une d'argent avec les U18.

Le , Bordeaux, qui cherche un entraîneur, officialise son arrivée dans la capitale girondine pour 2 ans[2],[3],[4]. Il succède à Stéphan Tartari, qu'il a formé à Grenoble à la fin des années 1990.

Le , après deux semaines d'arrêt maladie, il annonce sa démission pour « des raisons personnelles et familiales »[5],[6].

Clubs successifsModifier

StatistiquesModifier

Pour la signification des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace

Statistiques par saison
Saison Équipe Ligue PJ  V   D  Résultat
1989-1990 Brûleurs de Loups de Grenoble  Junior       
1990-1991 Brûleurs de Loups de Grenoble Junior
1991-1992 Brûleurs de Loups de Grenoble Junior
1992-1993 Brûleurs de Loups de Grenoble Junior
1993-1994 Brûleurs de Loups de Grenoble Junior
1994-1995 Brûleurs de Loups de Grenoble Junior
1995-1996 Brûleurs de Loups de Grenoble Junior
1996-1997 Sangliers Arvernes Division 1    
2000-2001 Brûleur de Loups de Grenoble Élite
2001-2002 Brûleurs de Loups de Grenoble Élite
2002-2003 Brûleurs de Loups de Grenoble Super 16  
2007-2008 Dragons de Rouen U18 Élite   Demi-finaliste (3e)
2008-2009 Castors d'Asnières Division 2   Huitième de finaliste
2009-2010 Castors d'Asnières Division 2     Quart de finaliste
2010-2011 Castors d'Asnières Division 2     Huitième de finaliste
2011-2012 Castors d'Asnières Division 2     Huitième de finaliste
2012-2013 Boxers de Bordeaux Division 1   Saison à venir

Notes et référencesModifier